Juin 29

La voie verte cyclo-pédestre de Colombelles/Giberville/Mondeville est ouverte au public

Tag: Agglomération de CaenGérard - votre Editeur @ 17:22

 

image

 

Caen la mer a aménagé une voie verte cyclo-pédestre de 4,3 km, à l’est de l’agglomération, sur l’emprise de l’ancienne voie de chemin de fer minier, entre Colombelles, Giberville et Mondeville. Les travaux, qui ont débuté en septembre 2011, sont aujourd’hui achevés. Leur montant s’élève à 1 145 000 euros HT.

Ce projet s’inscrit dans le schéma communautaire de pistes cyclables, fondé sur un maillage continu du territoire. Il est un des axes stratégiques du projet d’agglomération de Caen la mer.

Cette politique cyclable encourage la logique d’intermodalité qui se développe sur le territoire communautaire et s’inscrit pleinement dans la politique de développement durable engagée par la communauté d’agglomération Caen la mer.

Caen la mer, maître d’ouvrage
Dans le cadre de ses réflexions sur les infrastructures de déplacements, Caen la mer s’est dotée d’un  schéma communautaire de voies cyclables dès 2007. Le réseau compte aujourd’hui 220 km de pistes,  voies et chemins cyclables, qu’il convient de mettre en cohérence. Environ 160 km (voies  communales et communautaires) de pistes supplémentaires sont envisagés à terme, pour créer des  liens, des jointures et des transversalités nécessaires à la continuité du réseau.
L’aménagement de la voie pédocyclable de 4,3 km sur l’emprise de l’ancienne voie de chemin de fer  minier entre Colombelles, Giberville et Mondeville fait partie intégrante de ce schéma. Propriétaire des  terrains, Caen la mer a été maître d’ouvrage sur cette opération qui relie la zone communautaire du  Plateau de Colombelles au sud de l’agglomération à Mondeville 2.

Un espace mixte de circulation douce

image
Cette voie verte permet aux promeneurs, à  pied ou à vélo, de relier Colombelles à  Mondeville, en passant par Giberville, sur  4,3 km de long et 4 mètres de large. 
La voie de circulation pédocyclable est en  enrobé à froid et bordée de zones  paysagées. 
Elle suit l’ancienne voie de chemin de fer  minier qui reliait autrefois la SMN, à  Colombelles, aux mines du sud de Caen  (Saint-Germain-le-Vasson, Potigny et   Soumont-Saint-Quentin). 
La configuration de cette voie a été  conservée, proposant aux visiteurs des vues  tour à tour en remblais ou en décaissé.  4 rampes d’accès sont aménagées pour  emprunter la voie verte, avec accès PMR  (personne à mobilité réduite) et possibilité
de stationnement des véhicules ; une à  Mondeville 2, une dans la zone d’activités du  Martray à Giberville, une rue de l’Eglise à Mondeville et une sur Normandial à Colombelles.

Aménagements paysagés et mobiliers urbains
D’importants travaux d’aménagements paysagés ont été réalisés sur la voie verte :
– Une première phase de dégagement et de préparation  a consisté à enlever les résidus divers, puis  a procédé à l’abattage d’arbres, au dessouchage, au débroussaillage, à l’évacuation des bois, des  branchages et des gravois de démolition. Le ballast sur site a été concassé, puis réemployé pour  structurer la voie verte.
– Une seconde phase de d’aménagement paysagé a permis de réaliser le terrassement,  l’engazonnage, les semences, les plantations d’arbres, d’arbustes, les talus, les baliveaux, les  tuteurs… Au total, 11 600 plantes et 250 arbres (peupliers, prunus, frênes, acacias) ont été plantés.
– Parallèlement, mobiliers urbains et de sécurité ont été posés : bancs publics, tables de pique-nique,  corbeilles de propreté, barrières pivotantes (en plastique recyclé), potelets amovibles, arceaux à  vélos, éclairages publics et signalétiques de direction et d’information.

Coût et financement :
Le coût des travaux est de 1 145 000 euros HT, financé à 50 % par la Région Basse-Normandie dans  le cadre du volet territorial du Contrat de Plan Etat-Région 2007-2013.