Nov 06

Projet tramway de l’agglomération caennaise : Le choix de la nouvelle majorité, c’est moins de transports en commun et plus d’embouteillages !

Tag: Caen-agglo,Politique locale,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 22:49

 Les annonces de Messieurs Bruneau et Thomas concernant l’avenir des transports en commun au sein de l’agglomération caennaise marquent un important recul pour le développement d’une offre alternative à la voiture individuelle.

D’un côté bien sûr c’est le soulagement : après avoir défendu le maintien coûte que coûte du TVR, Joël Bruneau et Rodolphe Thomas se rendent enfin à l’évidence : le remplacement du TVR par un tramway fer est une urgence et une nécessité. Et ce qui coûterait cher serait de ne pas le faire. Cette décision, c’est ici bien le moins qu’on puisse attendre pour les usagers qui sont pénalisés par la saturation du système et par tous les désagréments qui s’ensuivent.

D’un autre côté, c’est la désolation. Le choix de renoncer à une deuxième ligne de tramway va priver les quartiers ouest de la ville de Caen d’une desserte de qualité. On pense ici aux habitants les plus modestes, premières victimes de cette décision, qui n’ont guère d’autres solutions que les transports en commun pour se déplacer.

Cette stratégie sonne le glas d’une politique de réduction de la voiture en ville et nous fait faire un grand bon en arrière. Ce n’est certainement pas un hasard si le Maire de Caen choisit dans le même temps d’embouteiller le centre-ville le samedi après-midi en rendant gratuit le stationnement.

Moins de transports en commun, plus de voitures en ville, c’est le choix de la nouvelle majorité et pour les habitants qui trinquent, c’est plus de pollution et moins de qualité de vie.

Rudy L’Orphelin,

Conseiller municipal de Caen,

Conseiller communautaire de Caen la Mer

Président du groupe Caen écologiste et citoyenne.