28 Oct 2014

Un drakkar pour la French Tech caennaise !

Category: Caen-agglo,Economie locale,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 12:55

Mercredi 22 octobre 2014, dans le cadre de CAEN FRENCH TECH FESTIVAL (ou Nördik
Numérik), Caen la mer et ses partenaires ont présenté officiellement le nouveau logo
et annoncé le lancement du comité de soutien à la « Caen French Tech ».

image

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 22 octobre 2014, dans le cadre du French Tech Day organisé à l’Ecole Supérieure
d’Art et Médias de Caen-Cherbourg (ésam CC), La Caen French Tech a dévoilé son image,
ses supports de communication et lancé officiellement son Comité de soutien.
Etaient présents à cette occasion Joël Bruneau, Président de la Communauté
d’Agglomération de Caen la Mer et Maire de Caen, Michel Collin, Président de la Chambre
de Commerce et d’Industrie Caen Normandie, Cédric Morel, Directeur opérationnel du Pôle
TES, Franck Murray, Directeur Général d’IPDIA et Président de Relais d’Sciences, Guillaume
Lemoine, Marketing Business Line Manager de la société FIME et Marc Houssaye, Fondateur
et Directeur de l’agence MH Communication.
Déjà plus de 500 soutiens pour la Caen French Tech et un drakkar !
Caen la mer a opté pour un logo original en accord avec ses valeurs : le drakkar. Symbole
du peuple viking et des racines de la Normandie, cette image révèle l’esprit de conquête et
le dynamisme du territoire.
Cette journée a également été l’occasion de présenter le site internet de la Caen French
Tech (www.caenfrenchtech.fr) et d’annoncer le lancement officiel du Comité de soutien
grand public qui réunit déjà plus de 500 personnes.
Un territoire mobilisé
Pour intégrer la dynamique French Tech, les équipes de l’agglomération travaillent avec de
nombreux acteurs engagés dans l’économie numérique locale : Normandie Incubation, le
pôle Transactions Electroniques Sécurisés (TES), la Miriade, le Club TIC, Normandy
Microelectronics Association (NMA), Relais d’sciences, l’Université de Caen, la Chambre de
Commerce et d’Industrie de Caen Normandie, Caen Métropole, la Région Basse-Normandie
et les services de l’Etat (DIRECCTE).
27/10/2014
Déjà labellisée « Territoire leader des services sans contact » puis comme « Ville numérique »,
l’agglomération est riche d’un écosystème solide et performant autour, notamment, des
transactions électroniques sécurisées.
Elle réunit de réels atouts pour encourager la création et le développement d’entreprises
innovantes à forte croissance :
• Des équipements de recherche, publique et privée, de renom ;
• Une offre d’enseignement supérieur ayant intégré les compétences à développer et
les recherches à mener ;
• Des structures dynamiques et performantes d’accompagnement de jeunes
entreprises, dont le Forum Digital qui vient de rejoindre le réseau national des
« cantines numériques » ;
• Une focalisation sur le développement des usages, avec notamment :
o un laboratoire vivant de tests en grandeur nature des usages numériques, le
« Normandy Living Lab » ;
o un laboratoire de fabrication ouvert au public (FabLab);
o mais aussi de nombreux services innovants accessibles au quotidien :
billettique transports, paiement, etc …
• Un tissu économique prolifique en termes d’innovations représentant plus de 600
entreprises et 2 700 emplois sur le tout le bassin économique caennais ;
• Une combinaison parfaite d’équipements clés, destinés à favoriser et stimuler
l’entrepreneuriat, qui confère un atout de taille pour la candidature de Caen la mer :
incubateurs, pépinières, hôtels d’entreprises, future Maison de la Recherche et de
l’Imagination – véritable « Cité des Sciences » orientée innovation et à rayonnement
national, projet d’accélérateur destiné aux start-up …
A propos de la French tech
La French Tech est une initiative lancée par le Ministère du Redressement Productif, de l’Economie et
du Numérique, pour favoriser la croissance et le rayonnement de l’écosystème numérique
français, c’est-à-dire tous les talents qui éclosent et se développent dans l’univers du numérique.
L’objectif de l’initiative French Tech est de permettre à la France d’occuper une place incontournable
sur la carte du monde des principales nations numériques

.

Comments are closed.