Sep 02

Laurent Beauvais inaugure le nouveau lycée des métiers de l’hôtellerie restauration en Basse-Normandie : le lycée Rabelais à Ifs (14)

Tag: Agglomération de Caen,Education,Politique locale,RégionGérard - votre Editeur @ 16:46

image

_______________________________________________________________________________________________________________

Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie et Christophe Prochasson, Recteur de l’Académie de Caen, Chancelier de l’Université de Caen Basse-Normandie, ontinauguré, ce jour, le lycée des métiers de l’hôtellerie-restauration François Rabelais à Ifs, près de Caen, en présence de Laurence Dumont, Députée du Calvados, de Michel Patard-Legendre, Maire d’Ifs et de Bruno Monmousseau, Proviseur du lycée Rabelais.

Ce matin, 600 élèves ont fait leur rentrée dans le tout nouveau lycée Rabelais d’Ifs. Ils vont apprendre à devenir cuisiniers, pâtissiers, boulangers, serveurs, sommeliers, barmen, gouvernantes, réceptionnistes, maîtres d’hôtel

Le nouveau lycée technologique et professionnel Rabelais regroupe en un seul site, les élèves du lycée hôtelier Rabelais d’Hérouville Saint-Clair, du Bac Pro Accueil du lycée Camille Claudel et de la section boulangerie-pâtisserie du lycée Pierre-Simon de Laplace.

Le lycée dispose d’un nouvel internat de 120 places, de 6 cuisines d’enseignement professionnel et de 3 laboratoires professionnels. Pour mettre les élèves en situation professionnelle, il dispose aussi d’un hôtel ouvert au public de 6 chambres dont une suite et d’un restaurant, tous deux ouverts au public.

Dans le cadre du 1 % artistique, la designer Matali Crasset a réalisé une œuvre nommée « L’Île Flottante », espace de convivialité pour le bien-être des futurs lycéens.

La Région Basse-Normandie a financé à 100 % les 45 millions d’euros de travaux de ce lycée de 11 250 m2, labellisé BBC (Bâtiment Basse Consommation) et HQE (Haute Qualité Environnementale). La dernière construction d’un lycée en Basse-Normandie, le lycée Maréchal Leclerc à Alençon, remonte à 1991. Le nouveau lycée a nécessité 26 mois de travaux. Le Cabinet Atelier des 2 Anges, associé au Cabinet ACAUM, a été sélectionné au terme d’un concours d’architectes par un jury associant les futurs utilisateurs du site et la Région.

« Il s’agit d’un véritable campus des métiers de la filière hôtellerie-restauration à l’heure où l’Etat et la Région font de la valorisation des voies professionnelles une priorité. Vitrine des formations professionnelles du secteur et du savoir-faire normand, le lycée Rabelais offrira des conditions d’études idéales aux élèves, favorisera leur insertion professionnelle et renforcera l’attractivité de la région … tout comme le Pôle des formations et de la recherche en santé qui réunit les futurs professionnels de santé : médecins, sages-femmes, infirmiers, aides soignants… et qui ouvre lui aussi ses portes lors de cette rentrée » a déclaré Laurent Beauvais.

« La construction d’un équipement flambant neuf est une bonne nouvelle pour l’académie et la région. Ce fleuron offre aux jeunes les meilleures conditions d’apprentissage. Une manière d’affirmer la formation professionnelle comme voie d’excellence. On le sait, la qualité de l’environnement est l’une des clés de la réussite scolaire » a déclaré Christophe Prochasson.

En cette rentrée 2014, 46 000 jeunes vont prendre ou reprendre le chemin des lycées bas-normands. Cette année, la Région aura ainsi consacré près de 140,30 millions d’euros au fonctionnement de 75 lycées dont elle est propriétaire, à leur équipement, à la masse salariale des 1 556 agents des lycées qu’elle emploie, à l’achat des manuels scolaires via la Cart’@too qu’elle finance et à la politique éducative et culturelle qu’elle a initiée en faveur des jeunes.

DSC_4274_presse

Cliché Conseil Régional

______________________________________________________________________________________________________

Les formations dispensées au lycée Rabelais

clip_image002

© E Biernacki – CRBN

Le nouveau lycée de l’hôtellerie-restauration Rabelais à Ifs, regroupe les formations aux métiers de l’hôtellerie, de la restauration, de la boulangerie et de la pâtisserie. Dès cette rentrée scolaire, 600 jeunes y sont inscrits et vont se former aux métiers de cuisiniers, serveurs, sommeliers, employés barmen, gouvernantes, pâtissiers, boulangers, réceptionnistes, maîtres d’hôtel…

La liste des formations dispensées au lycée Rabelais est variée et complète. Les élèves peuvent y préparer :

Par la voie professionnelle :

– Un BAC professionnel cuisine

– Un BAC professionnel commercialisation et services en restauration

– Un BAC professionnel « accueil relations clients usagers » (formation précédemment dispensée au lycée Camille Claudel de Caen)

– Un BAC professionnel boulanger-pâtissier

– Un CAP services hôteliers

– Un CAP pâtissier glacier chocolatier confiseur (formation précédemment dispensée au lycée Laplace de Caen)

– Une Mention complémentaire Cuisinier en desserts de restaurant

– Une Mention complémentaire pâtisserie boulangère

– Une Mention complémentaire Sommellerie

– Une Mention complémentaire Employé barman

Par la Voie technologique :

– Un BAC technologique Hôtellerie

Par Apprentissage :

– Un Brevet Professionnel (BP) gouvernante

Etudes supérieures :

– Une mise à niveau pour accéder au BTS hôtellerie – restauration pour des élèves issus d’autres formations

– Un BTS hôtellerie – restauration option : mercatique et gestion hôtelière

– Un BTS hôtellerie – restauration option : art culinaire, art de la table et du service


Les équipements pédagogiques et péri-scolaires

clip_image004

Le lycée professionnel comporte 29 salles de cours, six cuisines d’enseignement professionnel, un atelier de boulangerie et un atelier de pâtisserie, un internat, un hôtel (6 chambres dont une suite) et un restaurant d’application, tous deux ouverts au public.

Le laboratoire mixte boulangerie / pâtisserie

L’internat de 120 places offre une solution aux familles qui souhaitent que leurs enfants fassent des études dans l’agglomération caennaise. Un foyer est d’ailleurs réservé aux internes ainsi qu’une salle d’études, deux salles TV, une salle détente et une salle fitness.

Par ailleurs, l’ensemble des élèves dispose de :

– une salle de restauration scolaire avec sa cuisine et son self

– un foyer dans lequel on trouve une salle d’étude, une salle informatique en accès libre et une salle de jeux comportant un babyfoot et une table de ping-pong

– un CDI avec une salle de travail en groupe, une salle informatique en libre accès

– une infirmerie avec différents locaux (bureaux infirmière, médecin, salle de soins, deux chambres de repos, une salle de cours pour le secourisme)

– un gymnase avec différentes possibilités de terrains de sport collectif (basket, hand, volley, badminton) et un mur surface artificielle d’escalade

– une salle de conférence

– un espace « 1 % artistique » « l’Ile Flottante » conçu par la designer Matali Crasset : lieu d’échange et de rencontre