18 Déc 2013

Opération spectaculaire au palais de justice Fontette

Category: Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 12:53

Lundi et hier matin,   une imposante grue de l’entreprise Christophe de Carpiquet, spécialisée dans le levage de charges lourdes  était installée sur la pointe de la place Saint Sauveur, à l’orée de la place Fontette, pour participer aux opérations de déblayage et de  changement de toiture sur la partie sud du toit du vieux palais de justice Fontette  supporté depuis sa création, il y a  environ deux siècles,  par une toiture en bien piteux état selon des magistrats et la greffière en chef de l’endroit. Et qui présentait une dangerosité certaine au point que son remplacement  est devenu obligatoire. A moins de deux ans de l’installation des personnels et des services du TGI  encore en place dans ce palais, dans une construction flambant neuve sur la presqu’île. Une opération qui reviendra  à l’Etat,  à la somme maximale  de  110 000 euros affirme la greffière en chef, Mme Nadine  Wawrzyniak.

 

Une partie de  toiture d’une surface d’environ  120m2 et d’un poids approximatif de 4 tonnes  a donc été montée au sol dans la  cour intérieure, de l’ancienne cour d’appel  puis en partie revêtue de papier goudronné. une structure qui n’a rien à voir avec celle qui a été démontée , réalisée à l’époque en chêne  et qui malgré des faiblesse évidentes constatées par des experts a donné bien du fil à retordre aux employés en charge  de la dépose de l’ensemble. Car  lundi après-midi on a entendu pendant de longues minutes, les tronçonneuses des employés  scier  les éléments de charpente à remplacer , éléments qui sont descendus en plusieurs morceaux accrochés  à l’élingue   fixée en bout du bras télescopique de la grue , qui peut se  développer sur une hauteur de plus de 60 mètres selon un des employés.Les ouvriers ont été confrontés aussi   au démontage  de lourdes pierres qui enserrées cette vieille charpente  qu’il a fallu évacuer  aussi par les airs.

Ces opérations ont donc fait prendre du retard  sur l’horaire programmé et la grue qui n’avait été prévue que pour une journée  est restée en place pour procéder au montage de la  structure neuve ce mardi matin aux environs de 11 h. Une opération délicate menée de main de maître par entre autres le conducteur de la grue qui a levé la nouvelle toiture qu’il ne voyait absolument pas, avec une dextérité qui  soulève l’admiration et  démontre un grand professionnalisme, , jusqu’au dessus du palais puis l’a posée  en douceur à l’endroit prévu , au millimètre près, toujours sans aucune visibilité sur l’opération qu’il entreprenait. A 11 h 10 , l’ensemble était en place et dès l’après-midi, les couvreurs passaient à l’action.

Photos papa 27102006 202Photos papa 27102006 200

Photos papa 27102006 205

La salle surplombée par la charpente qui a été changée hier,  telle qu’elle apparaissait en 2006. On constate sans difficultés l’état de délabrement  de certaines parties du bâtiment qui à l’époque  abritait des archives et était étayé.

copyright

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

image

Depuis plusieurs semaines des employés de l’entreprise  Global ingénierie s’employaient à préparer  la dépose de la toiture en partie vermoulue, mais qui avait résisté aux chutes de neige de mars dernier et  aux orages de l’été.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

image

image

Sur le toit au dessus du péristyle, alors que les ouvriers s’affairent on devine encore au dessus de l’horloge,  la vieille charpente  … qui résiste aux démolisseurs

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

image

image

image

image

La charpente daignera sous les dents des tronçonneuses quitter sa base, en plusieurs morceaux  et après que de grosses pierres la consolidant et la coinçant aient aussi été descendues au sol.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

image

image

image

10 h 45 , l’opération de levage de la structure réalisée en  sapin et non en chêne comme la précédente, s’envole doucement vers sa destination finale

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

image

image

image

image

image

image

image

La toiture neuve apparaît au dessus du tribunal. Quelques dix minutes plus tard elle sera posée avec délicatesse sur sa base.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

image

Un grutier particulièrement habile. Un vrai professionnel.

copyright

Comments are closed.