10 Avr 2013

Le mur d’enceinte du Palais Ducal abattu

Category: Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 11:57

 

P1000184P1000187P1000197P1000200P1000201P1000204P1000221P1000225

Cliquer sur les photos pour les agrandir

copyright

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Hier après-midi, 15 h. Comme annoncé par la mairie de Caen, les employés  de l’entreprise Lefèvre s’apprêtent à  faire tomber une partie des 45 mètres de mur d’enceinte, qui cachaient en grande partie au public,  le palais ducal, un bâtiment élevé  à proximité immédiate de l’entrée de l’abbaye aux hommes  côté place Monseigneur des Hameaux. Un mur qui n’était pas d’origine  et dont on peut raisonnablement penser qu’il avait été édifié à l’époque où se bâtiment   accueillait l’école normale de filles, comme  il est encore inscrit  au dessus de l’ex entrée principale de l’endroit. une inscription qui devrait être sauvée et récupérée par le rectorat. L’ensemble du mur devrait être descendu pour la fin de la semaine.

Les ouvriers  n’ont pas eu grand mal à démolir ce mur puisque le travail a été exécuté par un tracto-pelle. il aura fallu environ six minutes pour faire tomber  les premiers dix mètres de mur et cela sous les yeux ébahis et parfois enjoués des petits enfants de l’école maternelle Duc Rollon voisine immédiate et discrète du palais ducal. Ce dernier est” en rénovation” comme l’a précisé jean Louis Touzé maire adjoint en charge notamment des monuments historiques, depuis  2012, sous la férule du cabinet d’architectes caennais Florence et François Jacquemard.” Un chantier qui doit impérativement être terminé le 15 juin” insiste l’élu, « car dans ces beaux locaux où sera prochainement installée l’Artothèque, nous devons accueillir  une première exposition : celle de Normandie impressionniste. Des travaux qui doivent également rentrer dans une enveloppe prévue de 3 millions d’euros ».

Ce mur long de 45 mètres laissera place à un parvis   par le quel le  public pénètrera dans l’Artothèque, parvis bordé à cet endroit par un petit mur rappelant celui abattu ce jour  qui servira de banc. Cette démolition ouvrira également une perspective  nouvelle sur ce bel ensemble jusqu’alors caché aux caennais et visiteurs qui pourront bientôt se promener dans un centre historique caennais qui ira du Quartier Lorge à  l’abbaye aux Dames  . Enfin, du haut du promenoir qui se trouvera  à l’étage en partie droite de l’ensemble, le public pourra savourer une nouvelle vue sur l’église Saint Etienne et la tour qui se trouve derrière le promenoir dans l’espace occupé actuellement par Caen Event  invisible jusqu’alors. Enfin le public passant par la rue Guillaume verra parfaitement ce palais ducal, qui était caché par ce mur. Restera plus tard à peaufiner l’aménagement de la place Monseigneur des Hameaux. C’est donc tout un ensemble  à découvrir pour les touristes et à redécouvrir pour les caennais.

image

Comments are closed.