Fév 04

Le Nord se dévoile à la bibliothèque de Caen

Tag: International,Vie caennaise,Vie culturelle et loisirsGérard - votre Editeur @ 17:12

Du 1er au 28 février 2013, le 2ème volet de l’exposition « Une Passion Boréale » est ouvert au public. Réalisé à l’occasion de la donation par Eric Eydoux (grand spécialiste de la culture norvégienne)  de ses collections personnelles, il permet à nouveau de mettre en lumière l’intérêt soutenu et constant de la Bibliothèque de Caen, depuis plus de deux décennies, pour le monde nordique.

imageProvider

En s’appuyant sur des collections riches et diversifiées, sur ses contributions successives  aux Boréales (accueils d’auteurs, d’expositions, de formations…), la Bibliothèque de Caen est ainsi devenue pôle de référence pour la culture et la littérature nordiques, dans le cadre de la BMVR.

En s’attachant à montrer la civilisation et la culture nordique à travers les âges, les liens qui se sont tissés entre les peuples, l’exposition proposée par Eric Eydoux s’inscrit pleinement dans l’objectif de ce pôle qui se veut à la fois mémoire et découverte, partage.

La reprise par la Bibliothèque de Caen, en collaboration avec l’association Norden, de la revue Nordiques, qui réunit les meilleurs spécialistes des universités et centres de recherche français et scandinaves, vient renforcer la pertinence et la légitimité de ce pôle.

Exposition, bibliothèque du centre-ville, du 1er au 28 février

image

L’exposition Une passion boréale, actuellement visible dans les locaux de la bibliothèque de
Caen, complète celle qui, en décembre 2011 et janvier 2012, a rassemblé une partie des
ouvrages et documents divers issus de la donation Eydoux.  Ainsi peut-on maintenant mesurer
l’importance de ce fonds venu enrichir une institution qui, témoignant d’un intérêt constant
pour le monde nordique, a décidé d’en devenir un pôle de référence.
Dans la première exposition, qu’accompagnait déjà un catalogue, Éric Eydoux avait surtout
choisi de parcourir les principales étapes de l’histoire nordique. Pour la deuxième, il s’est
principalement attaché aux deux derniers siècles, cette période où, les fameuses brumes
nordiques commençant à se dissiper, les Français se familiarisent peu à peu avec le
Septentrion. Ainsi sont tout à tour évoqués les très nombreux récits de voyage, la volonté des
Scandinaves de se promouvoir dans le vaste monde, l’admiration vouée aux grands
explorateurs et aux savants ou, plus récemment, la fascination exercée par le « modèle
scandinave » devenu la référence obligée du monde politique. A quoi s’ajoutent
naturellement la création artistique, la musique, le film et, avant tout, la littérature qui,
« découverte » dans les années 1890 puis partiellement retombée dans l’oubli, bénéficie
depuis quelque trois décennies d’un exceptionnel engouement. Ce catalogue, comme le
précédent, reproduit les quarante panneaux de l’exposition ainsi que la liste complémentaire
des ouvrages donnés.

image

image

image