18 Sep 2012

Journées du patrimoine : les Ifois sont une mémoire vivante

Category: Agglomération de Caen,Vie culturelle et loisirsGérard - votre Editeur @ 9:40

Les Journées du Patrimoine ont connu un vif succès à Ifs. Plusieurs rendez-vous étaient proposés ce week-end. A l’Hôtel de Ville qui se situe aujourd’hui dans une ancienne ferme, une cinquante de personnes ont participé à la soirée de vendredi qui proposait de retracer l’histoire des mairies d’Ifs. Jusqu’à son installation dans les bâtiments de la ferme Saint-Bernard, les services administratifs municipaux ont occupés différents locaux, notamment des pavillons, rue du Bout Guesdon de 1961 à 1979. Y cohabitent d’ailleurs plusieurs services : la Poste et la Sécurité sociale. Autant dire que les lieux sont parfois exigus. Afin de pouvoir accueillir du public, les séances du conseil municipal sont autorisées par le préfet à avoir lieu dans la salle des fêtes. Avec le rachat de la ferme en 1973, opération qui reçoit le soutien du Conseil général, Ifs s’offre un Hôtel de Ville mieux adapté à l’essor de sa population. La réhabilitation n’échappe cependant pas à la polémique, sur le choix de restaurer de l’ancien plutôt que de construire dans du neuf, dans un style architectural plus actuel, par exemple. La transformation progressive des lieux, qui s’étalera jusqu’en 1997, offre aujourd’hui un ensemble remarquable qu’environ 300 personnes ont visité dimanche après-midi. De nombreux Ifois, témoins des évolutions, sont venus découvrir le pigeonnier, classé aux monuments historiques, qui était exceptionnellement ouvert. Avant ou après la visité guidées par les élus de la Ville, le public pouvait voir l’exposition de vieux outils proposée par un collectionneur local, Jean-Pierre Depont, qui n’a pas tari d’expliquer l’origine et l’utilité des différents objets présentés. L’exposition, à l’Hôtel de Ville, reste visible jusqu’au 30 septembre. Le matin, une quinzaine de cyclistes a effectué la balade proposée par le Guide Pédestre Ifois à travers Ifs et son patrimoine rural.

Le plus beau succès de ces journées reste certainement la mobilisation et l’enthousiasme des habitants ou ex-habitants venus (re)découvrir le patrimoine et l’histoire de la commune. Une histoire qui s’écrit avec les documents d’archives, photos, textes, gravures, mais aussi avec les témoignages des anciens. Beaucoup de souvenirs et d’anecdotes ont été partagés, qui nourrissent un peu plus la connaissance des lieux et parfois la curiosité de fouiller davantage le passé et la mémoire de la ville. Un groupe « Patrimoine » a été mis en place par la Ville, pour recenser et mener ce travail de conservation et de diffusion. Autour d’Alain Gruénais, adjoint, les habitants sont invités à participer et à co-construire cette mémoire. Une mémoire vivante, puisqu’elle s’appuie sur les témoins des évolutions de la commune : ses habitants. Avec l’aide de l’ARCIS (Agence Régionale de Conservation de l’Image et du Son, les photos que possèdent certains Ifois sont numérisés. L’ appel aux témoignages se poursuit : ferme Saint-Bernard, église Saint-André, exploitations agricoles et d’autres sujets méritent certainement que l’on « creuse » dans la mémoire collective et rouvre de vieux cartons. les personnes qui veulent participer à cette démarche sont invitées à se retrouver le jeudi 11 octobre à 20h, salle du Conseil de l’Hôtel de Ville. A Ifs, les journées du patrimoines se prolonge, pour ainsi dire, toute l’année.

ifs_pigeonnier

Ifs pigeonnier

Ifs_témoignages

Ifs témoignages

Comments are closed.