mar 31

La Ville de Caen, capitale des Jeux Equestres Mondiaux de 2014

Tag: Région,Vie caennaise,Vie culturelle et loisirsGérard - votre Editeur @ 18:46

A l’issue de la présentation de la candidature de la Normandie à l’organisation des Jeux Equestres Mondiaux de 2014 effectuée devant la Présidente, la Princesse H Haya BINT AL HUSSEIN et les 17 autres membres du Bureau de la Fédération Equestre Internationale (FEI), à Vevey, en Suisse mardi 31 mars 2009, la FEI a décidé d’attribuer l’organisation des JEM 2014 à la Normandie.
Philippe Duron, Député-Maire de Caen a déclaré :
« Pour Caen, c’est une formidable reconnaissance et opportunité de bénéficier d’une audience internationale inédite pendant 15 jours. Caen est le berceau de l’équitation et a vu naître les courses de trot en 1837. C’est la preuve que

« yes we Caen !».

La candidature de la Normandie favorise des jeux à taille humaine, en privilégiant l’homogénéité du site, au coeur de la ville de Caen, à l’exception du parcours d’endurance qui partira du Mont Saint-Michel (Manche) pour aboutir au Haras du Pin (Orne) en traversant les trois départements Bas-Normands.
Toutes les structures de la Ville seront associées :
- le stade d’Ornano devrait accueillir les cérémonies d’ouverture et de clôture ainsi que les compétitions de saut d’obstacles (jumping) et de dressage,
- le Parc des Expositions et le Zénith vont constituer une deuxième zone où se dérouleront les épreuves de reining et de voltige,
- l’hippodrome, la Prairie, et la vallée de l’Orne vont constituer un troisième pôle où se concentreront les épreuves de concours complet et du marathon d’attelage, ainsi qu’un lieu de vie pour les compétiteurs et leurs chevaux pendant toute la durée des épreuves.
Les Jeux Equestres Mondiaux rassemblent 8 disciplines équestres, sauts d’obstacles, dressage, concours complet, attelage, endurance, voltige, reining et paraéquestre. Ils ont lieu tous les quatre ans sous l’égide de la Fédération Equestre Internationale, institution internationale des sports équestres, reconnue par le Comité International Olympique.
La Normandie est ainsi le 7ème territoire après Stockholm, La Haye, Rome, Jerez de la Frontera, Aix la Chapelle et le Kentucky en 2010 à organiser l’évènement en 2014.
Les deux semaines de compétitions devraient regrouper plus de 800 cavaliers et plus de 900 chevaux provenant de 60 nations et être couvertes par des médias du monde entier. Plus de 300 000 visiteurs sont attendus pour l’événement.
Le dossier complet de candidature avait été remis officiellement par Christian Paillot, Vice-Président de la Fédération Française d’Equitation lors de l’Assemblée Générale de la FEI le 12 novembre dernier à Buenos Aires.