Nov 07 2014

Benoit Pichard est le nouveau directeur de cabinet du préfet de région

Tag: Département,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 16:36

image

Arrivé mercredi à Caen,( pour succéder à M. Jean Simon Mérandat  promu à de nouvelles fonctions, comme directeur de cabinet du préfet du Val d’Oise),  le nouveau directeur de cabinet du préfet  Jean Charbonniaud, M. Benoit  Pichard  occupera là, son premier poste préfectoral.

Originaire de Poitiers,  le nouveau sous préfet est âgé de  bientôt 39 ans. il arrive du Sénat, où il a occupé les fonctions de conseiller auprès du précédent président , M. Jean Pierre Bel.

Auparavant  durant deux années, il a été  chef de cabinet du ministre de l’éducation nationale d’alors , M. Vincent Peillon.

Et de 2004 à 2007,  il a été chef de cabinet au conseil régional  de Poitou Charente, présidé par  Mme Ségolène Royal,  puis  conseiller en charge des déplacements et du protocole de la candidate à l’élection présidentielle.” Une expérience exceptionnelle”….

Bien que n’étant pas issu de l’ENA, il accède à ce poste dans le Calvados après avoir candidaté  avec succès,  à l’un des deux postes attribués annuellement  à des conseillers d’administration, ou titulaires de diplômes  d’enseignement supérieur.

Après avoir  suivi un master de l’IEP mention ingénierie politique à l’institut  d’études politiques d’Aix en Provence, puis une licence de management public  à l’institut de management public et de gouvernance de la même ville, il  commence sa carrière comme  assistant parlementaire d’un député de la Vienne pendant deux ans, puis  attaché du maire  et  adjoint au directeur de cabinet du maire d’Aurillac, tout en étant chargé de cours  à l’université de Clermont Ferrand.

Enfin de 2008 à 2012 , M. Picard a été  directeur de la communication institutionnelle  et de la communication  interne du conseil général de la Seine Saint Denis,  qui était alors  présidé  par M. Claude Bartolone,   actuel président de l’assemblée nationale.

Ce passionné de cheval se dit “ravi de cette nomination dans le Calvados” qu’il ne connaissait pas  et qu’il va s’employer activement à    découvrir. “D’ailleurs avec ma compagne, qui est à Paris pour raisons professionnelles,  nous comptons bien nous installer ici. Pour découvrir  le département et apprécier les gens d’ici” .


Nov 07 2014

La gastronomie normande à l’honneur place Saint Sauveur

Tag: Economie locale,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 15:47

Succès pour cette première matinée et ce midi  de découverte  des croquises à 2 euros proposées par les chefs partiicipants  aux  deuxièmes journées de la gastronomie  normande place Saint Sauveur à Caen. De nombreux gourmands et gourmets sont venus  se faire plaisir ce midi notamment  avec des bouchées à 2 euros réalisées par une vingtaine de chefs locaux dont les trois étoilés caennais, Ivan Vautier, Stéphane Carbone et  Anthony Caillot). . Sans oublier les producteurs locaux  vantant leurs  bons produits (tripes, sablés, camembert, cidre, huitres etc…, sans oublier les Toques Rebelles  qui exécuteront des démonstrations culinairess, et la maison Loison traiteur qui attendent les visiteurs.

Cette belle manifestation continue cet après-midi et demain. Avis aux amateurs.

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image


Nov 07 2014

La CAPEB Calvados organise une journée autour du thème "Mieux vivre dans son habitat : osez la domotique !".

Tag: Département,Economie locale,SociétéGérard - votre Editeur @ 15:10

A l’occasion des Journées Nationales de la Domotique, la CAPEB Calvados organise en partenariat avec l’Association Promotelec, une journée autour du thème "Mieux vivre dans son habitat : osez la domotique !".

Cette manifestation s’adresse aussi bien aux professionnels qui réalisent les travaux, aux clients qui veulent s’équiper en domotique ou encore aux prescripteurs qui vont sensibiliser la population à l’intérêt de tels équipements.

Une table ronde et un mini-salon auront lieu au BTP-CFA Calvados le 19 Novembre 2014. De nombreux intervenants et fournisseurs seront présents pour vous faire découvrir les dernières nouveautés et innovations en matière de domotique.

Cette réunion gratuite et ouverte à tous permettra d’assister à des démonstrations et à des présentations de produits.

Pour s’inscrire : envoyez un mail précisant votre nom et numéro de téléphone à capeb14@capeb-calvados.fr .

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image


Nov 07 2014

Campagne de sensibilisation au système prostitutionnel

Tag: Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 14:52

image

La délégation locale du Mouvement du Nid lance une campagne de
sensibilisation au système prostitutionnel à Caen afin de faire prendre
conscience à l’opinion publique de ce qu’est la réalité de la prostitution :
la traite des êtres humains, organisée en système mafieux. Lorsqu’un
client achète du sexe à une personne prostituée, il se fait le complice
d’une violence faite à la dignité humaine, participe à la traite des êtres
humains et finance les mafias.
La campagne vise donc tous les publics et veut prévenir le passage à
l’acte de clients potentiels. Ainsi, elle se décline en quatre actions : une
campagne d’affichage du 12 au 19 novembre dans l’agglomération, une
soirée ciné-débat le 20 novembre, une demi-journée de formation
destinée aux professionnel-le-s, une intervention auprès de lycéens.
Cette campagne s’inscrit dans une actualité locale et nationale. Locale,
car le récent démantèlement d’un réseau de proxénétisme nigérian nous
a rappelé combien la présence des réseaux prostitueurs était dense à
Caen. Nationale, car la campagne s’inscrit dans le cadre de la prochaine
journée de lutte contre les violences faites aux femmes et dans le plan
national de lutte contre la traite des êtres humains.
Cette campagne vise enfin à interpeller l’opinion publique sur la nécessité
d’une position gouvernementale abolitionniste, position qui passera par le
vote définitif de la loi visant à lutter contre le système prostitutionnel.

 

Un visuel, sera  diffusé sur 66 panneaux du centre-ville du 12 au 19 novembre.

Le Nid souhaite faire passer avec cette affiche, le message  que les clients sont complices  dans la violence pratiquée par les réseaux
prostitueurs, majoritairement à l’œuvre dans la prostitution.

SOIREE CINE-DEBAT : JEUDI 20 NOVEMBRE, AMPHITHEATRE TOCQUEVILLE, CAMPUS1, UNIVERSITE DE CAEN.
Projection de L’imposture – La
prostitution mise à nue d’Eve
Lamont. Ce documentaire, filmé
par la caméra réaliste de celle à
qui l’on doit notamment Pas de
pays sans paysan ou Squat !, est
une plongée dans l’âpre parcours
de femmes qui ont récemment
quitté la prostitution ou qui
veulent en sortir.
La projection sera suivie de
l’intervention de Laurence Noëlle, survivante de la prostitution qui combat
aujourd’hui activement le trafic de la traite à des fins d’exploitation
sexuelle. Elle est notamment l’auteure de Renaître de ses hontes, paru en
2013 chez Le Passeur Editions.

 JOURNEE DE FORMATION DESTINEE AUX PROFESSIONNEL-LE-S : 27 NOVEMBRE A
14H, SALLE MONTESSORI, SITE DE LA CANOPE, CAEN
.
Les professionnel-le-s en contact avec les personnes prostituées se
verront offrir une séance de sensibilisation. Le projet de loi visant à lutter
contre le système prostitutionnel leur sera présenté ainsi que ses
conséquences dans leurs pratiques professionnelles.

INTERVENTION AUPRES DES LYCEENS.
Pour le Mouvement du Nid, il n’y a pas de meilleur moyen de lutter contre
la prostitution que de la prévenir. C’est donc naturellement vers les
jeunes qu’est dirigée la politique d’éducation à la sexualité et à l’égalité
entre les filles et les garçons, incluant une lutte contre le sexisme.

Le Mouvement du Nid
Le Mouvement du Nid est la première association française de soutien aux
personnes prostituées. Reconnue d’utilité publique depuis 1986 et
présente dans 32 départements auprès de plus de 5 000 personnes
prostituées chaque année, l’association est le témoin direct de leurs
besoins et de leurs difficultés mais aussi des conséquences de la
prostitution à moyen et long terme, pour elles comme pour l’ensemble de
la société.
Les bénévoles du Mouvement du Nid vont à la rencontre des personnes
prostituées par des maraudes, les accompagnent dans leur projet de
sortie de prostitution. Leurs actions se dirigent aussi vers les jeunes avec
des interventions de prévention, vers le grand public avec des campagnes
de sensibilisation et vers les acteurs sociaux, leur délivrant des formations
professionnelles.
Pour plus d’informations : http://www.mouvementdunid.org/

_____________________________________________________________________________________________________

La prostitution à Caen


Sur la place de Caen, on dénombre quelques 150 personnes en situation  de prostitution visible, principalement situées sur le long des quais et sur  la presque-île et d’origine africaine. Leurs parcours sont tragiquement  banals : on leur fait miroiter un avenir meilleur en France, une fois exilée,  elles se retrouvent prisonnières de réseaux de traite qui les « dressent »  à la prostitution. Elles sont ensuite prostituées dans des camionnettes  pour rembourser leur « dette » auprès de ceux-là même qui les  exploitent.
Le 14 octobre dernier, après plusieurs semaines d’enquête menée par la  juridiction inter-spécialisée de Rennes, des interpellations ont eu lieu près  du port. Une dizaine de personnes dont des prostituées et des  « mamas », intermédiaires entre les têtes du réseaux et les prostituées,  ont été arrêtées. Cette enquête vise un réseau international. Des  arrestations ont également eu lieu à Rouen, en région parisienne et en  Allemagne
.


Nov 07 2014

Des gourmandises à 2 euros place Saint Sauveur à Caen

Tag: Economie locale,Santé,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 9:53

image

 

 

Les journées Gourmandes à Caen les 7 et 8 novembre, c’est un rendez-vous gastronomique avec des chefs et des producteurs locaux pour valoriser le patrimoine culinaire normand et découvrir une nouvelle façon de s’alimenter.

 

 

 

 

 

 

 

 

A partir de 9h30 vous pourrez assister aux démonstrations des chefs qui prépareront des recettes adaptées aux horaires :

  • 9h30/12h : brunch
  • 12h/15h : déjeuner
  • 15h/17h30 : goûter et tea-time
  • 17h30/20h30 : apéritif dinatoire.

Et toute la journée, les producteurs normands seront là pour vous faire découvrir ou re-découvrir les saveurs authentiques des produits de notre terroir.

Le samedi 8 novembre 2014, devant l’Eglise du Vieux Saint Sauveur, le Marché au foie gras vous attend

image


Nov 06 2014

Gilles-Eric Séralini au brouillon de culture samedi 15 novembre à 17h

Tag: Société,Vie caennaise,Vie culturelle et loisirsGérard - votre Editeur @ 23:00

Plaisirs cuisinés ou poisons cachés?
Gilles-Eric Séralini au brouillon de culture

 

 
 

- - - -


Image

 
 

- - - -

 

 
Depuis des décennies, les sciences s’invitent dans nos assiettes. Cet ouvrage va maintenant leur demander de se mettre à table. Les industries internationales ont systématisé l’emploi de substances chimiques, depuis leurs épandages dans les champs, en passant par l’élevage, les transformations, les conditionnements et la distribution de notre nourriture. Elles sont ainsi amenées à pénétrer notre corps en permanence. Ce processus a atteint une telle ampleur qu’il est susceptible d’orienter une partie du devenir des peuples et de la planète. Si les polluants biologiques présents dans notre alimentation n’ont quasiment plus de secret pour nous aujourd’hui – tout restaurant qui se respecte suit méticuleusement les règles d’hygiène nécessaires, très largement codifiées et contrôlées pour leurs effets connus -, les polluants chimiques présents dans pratiquement tous les aliments sont beaucoup moins traqués : métaux lourds, herbicides, insecticides, fongicides et OGM, additifs, exhausteurs de goût, détergents, plastifiants… Les autorisations de ces produits masquent à la société les savoirs sur tous les problèmes sanitaires que ces nouveaux contaminants alimentaires peuvent engendrer, dont chaque famille souffre par le développement galopant des maladies chroniques. Méconnaissance, protection malhonnête d’intérêts privés ou volonté de ne pas faire éclater de scandale, la frontière est bien gardée. En outre, on réalise depuis peu leur impact sur les goûts des aliments. Dans un pays où la gastronomie est reine, où la majorité des Français aime la bonne cuisine, la qualité des produits utilisés, elle, n’est pas à la hauteur des exigences que l’on a par ailleurs quant aux saveurs et à la créativité des recettes. Gilles-Éric Séralini, professeur et chercheur à l’université de Caen, spécialiste des OGM et des pesticides – connu pour ses expériences récentes établissant un lien avec tumeurs, maladies des reins et du foie -, et Jérôme Douzelet, chef cuisinier responsable, ont décidé d’unir leur voix pour révéler des expériences éclairantes sur la malhonnêteté de l’évaluation des produits chimiques, et aussi apporter un regard nouveau sur la richesse des saveurs originelles. Au fil d’un repas-plaisir, où des produits savoureux et naturels émoustillent nos papilles, ils nous expliquent pourquoi notre manière de produire et de consommer nos aliments conditionne un véritable choix de société. Continuer à creuser la voie industrielle, chimique, au péril de notre santé et de la contamination de notre environnement, ou chercher la voie de l’épanouissement des saveurs, des personnes, tout en préservant la vie sous toutes ses formes ?

 

 

 
Gilles-Eric Séralini signera son dernier livre (co-écrit avec Jérome Douzelet)
le samedi 15 novembre à partir de 17h

 

 

 
Plaisirs cuisinés ou poisons cachés

 

 

 
Dialogue entre un chef et un scientifique
Editions Actes Sud


Nov 06 2014

-7 avant le salon Planète Créa

Tag: Economie locale,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 22:45

Créer, démarrer, reprendre, céder une entreprise en Normandie

Depuis 2012, Planète Créa, salon de proximité destiné aux porteurs de projet de création, de reprise d’entreprise et aux jeunes entrepreneurs, se déroule sur une journée. Cette manifestation, organisée par la CCI Caen Normandie, s’inscrit dans un ensemble d’événements locaux, autour d’une dynamique commune « Créer, démarrer, reprendre, céder une entreprise en Normandie », dont Planète Créa est l’étape de la CCI Caen Normandie.

Cette 8ème édition s’oriente vers de nouveaux événements et temps forts :

· De 10h00 à 12h00 : Pour les jeunes, jeu de plateau dédié à l’entrepreneuriat « Dessine-moi un chef d’entreprise ».

· De 10h à 12h30 et de 14h à 17h30 : Consultations individuelles de 30mn, sur rendez-vous, avec des conseillers en création-reprise pour valider et finaliser votre projet en toute confidentialité.

  • 10h30 et 14h30 : Speed dating bancaire / Forum du financement (durée 2h) – rendez-vous en face à face de 20mn entre porteurs de projet ou entrepreneurs et organismes de financement (prise de rendez-vous sur place).

· 11h00 : Inauguration du salon en présence des acteurs économiques, politiques et des partenaires – Table ronde sur le thème « Etre innovant ou avoir innové : les acteurs au service de l’entreprise ».

· 17h00 à 18h30 : Fair Business – moment de rencontres et d’échanges entre PME désireuses de favoriser leur innovation et start-up souhaitant accélérer leur développement.

· 17h30 : Conférence « Le brevet unitaire européen, un nouvel outil de protection pour vos innovations » animée par l’INPI.

  • 18h00 à 20h00 : Lancement des Entrepreneuriales (parcours pédagogique pour apprendre à créer sa boîte en étant étudiant).

Bilan de l’édition 2013 :

  • 56 exposants répartis sur 7 espaces thématiques : accompagnement et conseil, assurance, financement, gestion juridique, implantation, innovation, social.
  • Plus de 1 500 visiteurs : créateurs, repreneurs, porteurs de projets (salariés, demandeurs d’emploi, étudiants, candidats à la franchise…), chefs d’entreprise…
  • 1 283 participants aux animations : conférences, ateliers, mini-ateliers, rendez-vous avec les conseillers en création / reprise.

Entrée gratuite. Renseignements et inscription obligatoire sur :

www.planetecrea.com


Nov 06 2014

Contrat local de santé : un outil au service de la réduction des inégalités de santé

Tag: Santé,Social,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 22:42

La Ville de Caen, l’Agence régionale de santé (ARS) et l’État, en concertation avec leurs partenaires, ont engagé depuis un an la préparation d’un Contrat local de santé (CLS) visant à réduire les inégalités sociales et territoriales de santé. Il s’agit de mieux coordonner l’action des différents intervenants locaux.

La Ville de Caen, l’ARS et l’État ont signé ce contrat pour la période 2014 – 2018 ce jeudi 6 novembre à l’occasion de la 2e édition des Rencontres de la santé*.

Les signataires s’engagent à mobiliser leurs partenaires et leurs moyens humains et financiers en faveur des axes stratégiques retenus collectivement.

La finalité du CLS est de lutter contre les inégalités de santé en opérant sur les déterminants environnementaux et sociaux, d’accès aux soins, de prévention et de promotion de la santé, et en fédérant les acteurs concernés. Il s’appuie sur quatre axes prioritaires :

· la nutrition, avec le développement d’actions autour de l’alimentation dans les écoles et les structures sociales de proximité, et la promotion de la pratique régulière d’activité physique,

· le bien-être psychique, par la mise en place d’un Conseil local de santé mentale,

· l’accès aux soins et à la santé pour tous :

– en soutenant les actions en direction des personnes éloignées des dispositifs de santé,

– en favorisant l’articulation des acteurs des champs sanitaire et social et en accompagnant le déploiement de pôles de santé libéraux et ambulatoires.

· la santé environnementale, en développant des actions de sensibilisation pour améliorer le cadre de vie.

Un dispositif de pilotage, de suivi et d’évaluation du CLS sera opérationnel pendant la durée du contrat.


Nov 06 2014

Ma ville sans virus chez Pack informatique

Tag: Département,SociétéGérard - votre Editeur @ 22:29


Pack Informatique – Evrecy
a changé l’horaire de l’évènement : mardi 18 novembre, 14:00 – vendredi 28 novembre, 19:00

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Face aux dangers et pièges de l’internet, votre ordinateur est-il encore sain ?
Virus, logiciels espions, logiciels publicitaires, courriels indésirables, …. et si sans le savoir vous n’étiez plus le seul à accéder à vos données privées.
– Bénéficiez gratuitement d’une analyse de votre ordinateur pour vérifier l’absence de tout virus.
– Découvrez les bons réflexes à adopter en matière de sécurité informatique pour protéger votre vie privée grâce aux conseils avisés de professionnels.
Service 100% Gratuit – sans obligation d’achat.


Nov 06 2014

Prison ferme et voiture confisquée pour deux jeunes de la Guérinière

Tag: Actualités Judiciaires,Faits divers,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 16:05

Le 20 août dernier lors d’une patrouille dans le quartier de la Guérinière, la police s’intéresse à deux jeunes assis dans une Renault Mégane stationnée place de la Liberté. a leur arrivée, le passager referme vivement la boîte à Caen. Les policiers y découvriront un pistolet 7,65 dans un étui , la cartouche engagée. . A côté  se trouvent environ 60  grammes de résine de cannabis.

Des perquisitions sont opérées chez les deux garçons et chez le passager, environ 176 g de résine sont découverts dans la commode de la chambre de la maman. Les deux jeunes  guérinois ont été jugés hier dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate reportée pour besoin de préparer  la défense.

Le propriétaire de la Mégane achetée 15 jours plus tôt, cash en liquide, Steve Segers, 20 ans, en avait acheté une autre quelques semaines plus tôt encore . il ne travaille pas officiellement, mais déclare avoir un emploi au noir  de la part d’un employeur dont il refuse de donner les coordonnées . il travaillerait sur les toits  pour 1500 à 2200 euros par mois…..Ce qui explique ses  achats , selon lui.

L’autre prévenu, Jessy Merah, 19 ans, refuse d’accepter le terme de revendeur utilisé tant pendant l’enquête qu’à l’audience quand pourtant il reconnaît vendre  des petites doses pour dix ou 20 euros.Et affirme gagner un peu d’argent en faisant un peu de mécanique dans le quartier , au noir.Et ajoute  on n’est pas des criminels.  

Les deux prévenus dans le box, échangent beaucoup, tenant peu compte de ce qui se passe  à leur sujet.  Jessie passe son temps à osciller d’avant en arrière pendant que son collègue oscille de droite à gauche, se balançant sur ses deux jambes.

Le plus jeune fait un peu le fanfaron parce que sa famille est là. Et plus encore quand le procureur de la république Mme Denis évoque   le fait que ses parents ne semblent capables de la canaliser pour qu’il ne s’adonne pas  à l’usage de drogue. C’est à ce moment qu’il insulte vertement la chef du parquet, la couvre de propos plus qu’injurieux, pendant que sa mère, son père et une connaissance viennent à la barre exprimer  avec quelques injures et menaces à la clé,  leur désaccord avec la magistrate.

La présidente d’audience, Mme Eljmeiher, fera sortir ces trublions ainsi que le prévenu odieux avant de continuer les débats;

Finalement M. Merah est condamné à un an de prison plus 3 mois  révoqués sur une autre condamnation.

M. Segers est  quant à lui, condamné à  18 mois de prison. Les scellés sont confisqués ainsi que la voiture  de M. Segers.


« Page précédentePage suivante »