Nov 02 2014

CHU de Caen : programme à venir

Tag: Région,Santé,Social,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 10:31

unnamed (33)

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus : www.chu-caen.fr

 

A venir

 

Rendez-vous grand public (entrée libre et gratuite)

 

Lundi 3 novembre, à 18h, amphi. Œuf du Bât. Sud

> Semaine de la dépression (conférence)

organisée par le service de psychiatrie adulte du CHU de Caen dans le cadre de la semaine européenne de la dépression.

5 conférences : Dépression chez la personne âgée : réalités épidémiologique, aspects cliniques et perspectives thérapeutiques, troubles cognitifs dans la dépression du sujet âgé : quels risques évolutifs ?, place des stimulations cérébrales dans la dépression du sujet âgé et dépistage des états dépressifs : cas du sujet âgé et de la sclérose en plaque.

 

Jeudi 6 novembre, à 19h30, centre des congrès de Caen

> 2ème édition des Rencontres de la Santé à Caen sur le thème : "souffrance psychique/ bien-être" (conférence)

débat grand public proposé par l’ARS; le CRSA et la Ville de Caen dans le cadre du Contrat Local de Santé en partenariat avec l’Etablissement Public de Santé Mentale et le CHU de Caen.

 

Jeudi 6 novembre, à 18h30, amphi. Œuf du Bât. Sud

> Lymphomes, et si on en parlait ? (conférence)

organisée par le CHU de Caen en partenariat avec l’Espace Social Cancer, la Ligue contre le cancer et France Lymphome Espoir

 

Vendredi 14 novembre, de 10h à 16h, hall d’accueil du Bât. Sud

> Journée mondiale du diabète

stand d’information avec les services de diabétologie et de pédiatrie médicale du CHU de Caen en partenariat avec l’ERET-BN et ACCES-ETP

 

Lundi 17 novembre, de 10h à 16h, hall d’accueil du Bât. Sud

> Journée mondiale de la prématurité

stand d’information avec le service de néonatalogie du CHU de Caen en partenariat avec SOS-préma.

 

Jeudi 20 novembre, de 10h à 16h, hall d’accueil du Bât. Sud

> 3ème forum naissance

organisé par les professionnels de santé de la maternité du CHU de Caen. Accès libre, sans inscription, dans la limite des places disponibles.

Stands d’information de 10h à 16h dans le hall d’accueil du Bât. Sud

Visites de la maternité

Ateliers (massage de bébé, portage, 1ers soins de bébé …)

Tables-rondes : le suivi de grossesse, l’accouchement physiologique, l’analgésie péridurale et ses alternatives, à 11h30, la préparation à la naissance et à la parentalité (piscine, yoga et sophrologie, chant prénatal et classique).

1 conférence-débat, à 19h, dans l’amphi. Œuf (voir les jeudis de la santé).


Mercredi 26 novembre, à partir de 12h, hall d’accueil du Bât. Sud

> 2ème journée des usagers du CHU de Caen

Forum des associations de patients, à partir de 12h dans le hall d’accueil du Bât. Sud

Ateliers, co-animés par des professionnels de santé du CHU de Caen et des représentants d’associations de patients, à partir de 12h, dans la zone d’enseignement du Bât. Sud : les directives anticipées et personne de confiance, l’accès au dossier médical, l’identitovigilance, l’information et le consentement du patient, la prise en charge de la douleur

Projection-débat : l’éducation thérapeutique

Retour d’expérience sur le stage d’éducation thérapeutique organisé chaque été à Ouistreham par le Centre de Régional de Traitement de l’hémophilie et de la maladie de Willebrand du CHU de Caen à destination d’enfants âgés de 7 à 17 ans, de 18h à 20h, amphi. Œuf du Bât. Sud

 

Lundi 1er décembre, de 13h30 à 16h30, hall de la tour Côte de Nacre

> Journée Mondiale du sida

Stand d’information, de prévention et de dépistage avec la participation du service des maladies infectieuses du CHU de Caen, du COREVIH de Basse-Normandie et du Collectif Sid’agir

 

Les Jeudis de la santé

 

Jeudi 20 novembre à 19h, amphi. Œuf du Bât. Sud (FEH)

> Jeudi de la santé : "bébé est arrivé"

Interventions de professionnels de santé du CHU de Caen : services de gynécologie- obstétrique et médecine de la reproduction néonatalogie, pédiatrie médicale.

 

 

Animations culturelles

 

Concert :

 

Jeudi 6 novembre à 19h30

> Café Musiq’hall : "Jean Jacques Boitard"

Chanson folk-rock surréaliste, Hall d’accueil de la Tour Côte de Nacre.

 

Expositions :

 

Hall d’accueil de la Tour Côte de Nacre

> "Alone"

Photo, Adeline Keil, jusqu’à fin novembre.

 

> "Bric Arts Brac"

Jonglerie, animation financée par le Lions Club Caen Côte de Nacre et "courir entre deux O".

 

> "Spécific Duo"

Animation ludique sur la musique classique, financée par "courir entre deux O".

 


Oct 31 2014

Colloque MFP du 12/11/2014 à Caen "Agents de la Fonction Publique, quelle protection sociale complémentaire?"

Tag: Social,SociétéGérard - votre Editeur @ 16:16

La Mutualité Fonction Publique organise le mercredi 12 novembre 2014, au Conseil Régional Basse-Normandie / Abbaye-aux-Dames / Place Reine Mathilde – 14000 CAEN, un débat consacré à la protection sociale complémentaire des fonctionnaires :

– Séance plénière, de 17h30 à 20h00

image

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image


Oct 30 2014

LA CONCERTATION AU CŒUR DE L’ACTION DE CAEN HABITAT

Tag: Caen-agglo,Politique locale,Social,SociétéGérard - votre Editeur @ 13:07

Les organismes HLM agissent en véritables partenaires avec les locataires, tant au niveau de leur gouvernance que de leur gestion au quotidien. C’est dans cet esprit de concertation que Caen habitat, sous la présidence de Sylvie Morin-Mouchenotte, inscrit son action dans le cadre de « conseils de concertation locative ».

Caen habitat est un acteur majeur du développement local. L’office investit, au quotidien, en matière de construction, de réhabilitation et d’amélioration de son patrimoine. Il gère 10 000 logements et accueille près de 25 000 habitants majoritairement caennais même si Caen Habitat s’étend désormais sur 4 autres communes de l’agglomération de Caen la mer : Fleury-sur-orne, Colombelles, Ifs et Saint-Germain-La-Blanche-Herbe.

Les relations entre le bailleur et les locataires ont été institutionnalisées par la loi du 13 décembre 2000 relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain. Cette « loi SRU » prévoit la création de « Conseil de concertation locative ». Cette instance, composée de représentants des locataires et de représentants du bailleur, se réunit régulièrement, à Caen habitat, pour étudier des questions d’intérêt général telles que la gestion de l’immeuble, l’entretien, les travaux d’amélioration, la sécurité, les charges locatives,…

Ce dispositif a été volontairement étendu à des conseils de concertation locative dans les quartiers. Ces rencontres ont pour objectifs d’échanger directement avec les locataires sur leurs préoccupations quotidiennes, de répondre à leurs questions et si nécessaire, de mettre en place de nouvelles actions.

Cette concertation s’échelonnera, dans les quartiers de la ville de Caen, jusqu’en 2015. Tous les locataires sont invités à y participer.

Le prochain rendez-vous avec ceux de la Grâce-de-Dieu, du centre-ville, de la Maladrerie, de Beaulieu, de Vaucelles et de Fleury-sur-orne, se tiendra le mardi 4 novembre de 20h à 21h30, salle André Malraux à Caen.

Puis, d’ici fin 2014 :

Le 18 novembre 2014 au Pôle de vie nord-ouest au Chemin-Vert.

Et en 2015 :

Le 3 février à la Guérinière.

Le 17 mars à la Pierre Heuzé.

Le 12 mai au Calvaire St Pierre.

Le 2 juin à la Folie Couvrechef.

Par ces moments privilégiés d’échanges, Caen habitat est ainsi au cœur de sa démarche de qualité de service auprès de ses locataires.


Oct 29 2014

Ouverture du CLIC du Pays d’Auge nord à Pont-l’Evêque

Tag: Département,Social,SociétéGérard - votre Editeur @ 10:53

Améliorer le bien-être des personnes âgées

Le sixième centre de ressources pour les personnes âgées du département a ouvert
ses portes sur le secteur du Pays d’Auge nord à Pont-l’Evêque.
Le CLIC du Pays d’Auge nord est né en septembre dernier d’une coopération étroite
entre le Département du Calvados et les communautés de communes alentours :
Coeur Côte Fleurie, Pays de Honfleur, Estuaire de la Dives, Cambremer, Copadoz, et
Blangy – Pont l’Evêque.
Désormais, les personnes de plus de 60 ans du nord Pays d’Auge et leur famille, ont à
leur disposition un guichet unique d’accueil et d’information afin de les aider dans
leurs démarches au quotidien.
Le CLIC se compose d’une coordinatrice, Mylène Vallée et d’une équipe
pluridisciplinaire composée de deux travailleurs sociaux, deux secrétaires médicosociales
et d’un agent d’accueil.
Chiffres clé
Au dernier recensement, le secteur nord du Pays d’Auge comptait 12 689 personnes
de plus de 60 ans, 1 239 demandes d’APA à domicile et 208 en établissement en 2013.
1205 personnes bénéficient de l’APA à ce jour, 1012 à domicile et 193 en établissement.
En pratique
CLIC du Pays d’Auge nord
Mylène Vallée, coordinatrice CLIC
02 31 65 38 71
14 rue de la Chaussée Nival – 14130 Pont l’Evêque


Les CLIC, au service des personnes âgées et de leur famille
 Quoi ?
Les CLIC (centres locaux d’information et de coordination gérontologique) sont des guichets
d’accueil, de conseil, d’orientation des personnes âgées et de prise en charge des situations,
parfois complexes, qu’ils peuvent rencontrer. Ce sont des lieux de proximité, d’écoute,
d’information, d’aide à la décision et de mise en relation. Ils ont pour objectif de faciliter
l’accès aux droits pour tous les retraités et personnes âgées, de manière à améliorer leur vie
quotidienne.
Pourquoi ?
Les CLIC répondent à différents critères de qualité répertoriés en trois niveaux. A ce titre, tous
les CLIC du Calvados sont labellisés de niveau 3 (niveau le plus élevé). C’est-à-dire, qu’outre
l’accueil et l’information, ils assurent l’évaluation et le suivi des plans d’aide qu’ils mettent en
oeuvre. Ils permettent d’actionner de multiples services et prestations pour les personnes âgées
à domicile (services d’aide et de soins à domicile, accueil de jour, hébergement temporaire,
portage de repas, transport, aides techniques, travaux d’adaptation du logement et de nombreux
autres services). Et lorsque le maintien à domicile se trouve compromis, ils facilitent la
recherche d’un établissement adapté à l’état de santé du futur résidant. Ils aident à la
constitution des dossiers de prise en charge. Parmi les aides les plus sollicitées, l’ADPA
(Allocation Départementale Personnalisée à l’Autonomie) qui finance les aides de toute nature
pour compenser la perte d’autonomie.
Comment ?
Les CLIC permettent de créer du lien entre les institutions et les acteurs de terrain, d’une part,
et entre ces derniers et les retraités, d’autre part.
Ils sont créés en lien avec des collectivités locales : communes ou communautés de communes.
Ils ne se substituent pas aux professionnels et structures existants. Ils conseillent et orientent les
retraités pour trouver des solutions de logement, une aide-ménagère, une maison de retraite,
des loisirs, etc. Ils évaluent les besoins, élaborent des plans d’aide personnalisée et contribuent
à la coordination des intervenants. Ce sont des lieux « ressources ». A ce titre, ils ont vocation
à connaître tous les aspects de la vie quotidienne des personnes âgées afin d’apporter des
réponses ciblées à ces dernières, mais aussi à leur entourage et aux professionnels,
Les CLIC favorisent le travail en partenariat. Ils développent des actions collectives de
prévention en partenariat avec d’autres institutions : bien vieillir, ateliers mémoire, prévention
routière, prévention des chutes et activités physiques, etc. Ils organisent également des journées
d’information autour de la vie quotidienne des personnes âgées : l’équilibre alimentaire, le bien
vieillir, les donations et successions, les dispositifs de prise en charge des personnes âgées.
Par ailleurs, ils mettent en place des actions de soutien aux aidants familiaux avec des groupes
d’échanges sur le quotidien des familles de manière à rompre leur isolement.
Ils animent aussi des groupes de réflexion pour améliorer la prise en charge des personnes
âgées. Un groupe de travail porte notamment sur l’organisation des sorties d’hospitalisation.
Il existe aujourd’hui six CLIC dans le Calvados : à Caen, Bayeux – CLIC du Bessin, à Falaise
et à Lisieux – CLIC du Pays d’Auge sud, à Vire – CLIC du Bocage et à Pont-l’Evêque – CLIC
du Pays d’Auge nord.
A terme, l’ensemble du territoire calvadosien sera couvert par 9 CLIC. A venir : les CLIC du
Pré-Bocage à Evrecy et deux dans l’agglomération caennaise : à Colombelles pour Caen Est et
Douvres-la-Délivrande pour Caen Ouest.


Oct 28 2014

CLIC Caen couronne – Ateliers d’échanges et d’informations à destination des aidants familiaux

Tag: Département,Social,SociétéGérard - votre Editeur @ 23:47

Vous aidez au quotidien un parent ou un conjoint malade de plus de 60 ans ?
Vous avez besoin d’en discuter avec des professionnels, d’échanger avec d’autres aidants ?
Vous avez besoin de souffler un peu ?

Le CLIC de Caen Couronne et ses partenaires organisent des ateliers d’échanges et d’informations à destination des aidants familiaux.

Une fois par mois, de novembre 2014 à juin 2015, venez trouver des informations concrètes sur différents thèmes et partager votre expérience avec d’autres aidants familiaux.

Ces rencontres se dérouleront au :
Centre de ressources des aidants
EHPA du Chemin Vert
2 allée du Rossignol à CAEN
De 14h30 à 16h30

Elles seront animées par un travailleur social accompagné d’un professionnel spécialisé.

  • Jeudi 6 novembre 2014 : Les mesures de protection juridique
  • Jeudi 4 décembre 2014 : La succession
  • Jeudi 8 janvier 2015 : Les bonnes postures pour lever, relever et porter une personne affaiblie
  • Jeudi 19 mars 2015 : La relation aidant/aidé. Comment prévenir l’épuisement
  • Jeudi 9 avril 2015 : Bien manger pour mieux aider
  • Jeudi 7 mai 2015 : Quand vient le moment d’entrer en EHPAD…
  • Jeudi 4 juin 2015 : Se détendre grâce à l’Art thérapie

Toutes ces actions sont gratuites mais elles nécessitent une inscription obligatoire  auprès du CLIC de Caen Couronne au 02 31 35 08 67 ou 02 31 35 06 60

Le CLIC de Caen couronne est une initiative des villes de Caen, Hérouville-Saint -Clair et du conseil général du Calvados.


Oct 28 2014

Recherche bénévoles pour les plus démunis !

Tag: Social,SociétéGérard - votre Editeur @ 15:09

L’association chrétienne catholique NDML (Notre Dame, Mère de la lumière) mène régulièrement des actions en faveur de celles et ceux qui rencontrent des difficultés. Dimanche dernier, des membres de l’association ont sillonné les rues de Caen afin d’aller à la rencontre des personnes démunies afin de leurs apporter un repas, et surtout un peu de chaleur humaine. « L’année dernière, nous menions cette action à raison d’une fois par mois. Cette année, les besoins sont plus importants à tel point que nous essayons de nous organiser afin d’assurer deux distributions par mois le dimanche matin. A cet effet, nous recherchons des bénévoles »confie Alberto Maalouf, président de NDML. Dimanche, et à l’approche de l’hiver, des vêtements chauds ont également été distribués. Renseignement : Matthieu Schielin ; mail : demunis@ndml.fr ; tél : 06 67 01 30 75 ; Site Internet : www.ndml.fr

bénevoles_ndml

légende : Les membres de l’association vont à la rencontre des plus démunis


Oct 25 2014

Deux jours pour l’emploi au Centre commercial Carrefour Saint-Clair

Tag: Agglomération de Caen,Social,SociétéGérard - votre Editeur @ 9:44

 

Hérouville Saint-Clair

7e Parcours pour l’emploi, les 6 et 7 novembre prochains

Deux jours pour l’emploi au Centre commercial

Carrefour Saint-Clair

La 7e édition du forum Parcours pour l’Emploi sera organisée en partenariat avec la galerie du centre commercial Carrefour Saint-Clair. Les 6 et 7 novembre, une centaine d’exposants seront présents pour permettre à chacun de bâtir son parcours professionnel. N’oubliez pas votre CV !

Depuis 2002, le Parcours pour l’emploi organisé par la Ville rassemble les acteurs du monde du travail et les personnes en recherche d’emploi ou de formation. Préparé en lien avec la MEFAC, la CCI, Pôle emploi et l’IUT technique de commercialisation, le Parcours pour l’Emploi s’annonce comme un temps fort de la vie économique régionale.

Pendant ces deux jours, vous pourrez y rencontrer des entreprises qui recrutent, des représentants des branches professionnelles, des centres de formations, mais aussi des institutions ou associations œuvrant dans le champ de l’insertion. Au total une centaine d’acteurs du secteur de l’emploi sera rassemblée pour vous dans la galerie du Centre commercial Carrefour Saint-Clair. Des tables rondes rythmeront ces deux journées pour l’emploi. N’oubliez surtout pas votre CV !

Travaux pratiques pour les étudiants de l’IUT

Comme en 2012, la Ville renouvelle son partenariat avec l’IUT autour du Parcours pour l’Emploi. Depuis la rentrée, des étudiants en techniques de commercialisation relancent et collectent les inscriptions des entreprises et structures qui participeront au forum. Les 6 et 7 novembre sur le Parcours, ils seront chargés de l’orientation des visiteurs et réaliseront également une enquête de satisfaction auprès des participants au Forum, exposants et visiteurs.

L’édition 2012 en chiffres :

– 2 000 visiteurs

– 100 exposants

– 5 800 CV collectés

– 5 000 entretiens

– 50 embauches (dont 25% en CDI)

unnamed (26)


Oct 24 2014

DEMANDEURS D’EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI EN BASSE-NORMANDIE EN SEPTEMBRE 2014

Tag: Agglomération de Caen,Département,Région,Social,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 22:21

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s’établit à 68 796 en Basse-Normandie, fin septembre 2014.

Ce nombre diminue de 0,3% (-181) par rapport à la fin août 2014 (+4,6%
sur un an).

En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A augmente de 0,6% par rapport à fin août 2014 (+4,3% en un an).
Par département, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A varie de -1,2% à +0,5% en septembre 2014 par rapport à fin août 2014 : Calvados (+0,5%), Manche (-1,1%), Orne (-1,2%).
En Basse-Normandie, le nombre de demandeurs d’emploi de catégories B et C s’établit à 40 601 fin septembre 2014. Ce nombre augmente de 2,8% (+1 089) en septembre (+8,2% sur un an).
En Basse-Normandie, le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B et C s’établit à 109 397 fin septembre 2014. Ce nombre augmente de 0,8% (+908) en septembre (+5,9% sur un an).
En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B et C augmente de 1,0% par rapport à fin août 2014 (+5,7% en un an).
Par département, le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B, C varie de +0,4% à +1,1% en septembre 2014 par rapport à fin août 2014 : Calvados (+1,1%), Manche (+0,7%), Orne (+0,4%).
Le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi en catégories D et E s’établit à 13 024 en Basse-Normandie.
En septembre, le nombre de celles inscrites en catégorie D augmente de 2,8% et le nombre de celles inscrites en catégorie E est en baisse de 1,2%.

Demandeurs d’emploi selon le sexe et l’âge
En Basse-Normandie, en septembre 2014, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A diminue de
0,3% pour les hommes (+6,1% sur un an) et diminue de 0,2% pour les femmes (+2,8% sur un an). Le
nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A de moins de 25 ans s’accroît de 0,3% (+0,0% sur un an). Le
nombre de ceux âgés de 25 à 49 ans diminue de 0,9% (+3,2% sur un an) et le nombre de ceux de 50 ans et
plus est en hausse de 0,9% (+12,5% sur un an).
En septembre 2014, parmi l’ensemble des demandeurs d’emploi de catégories A, B, C en Basse-Normandie,
le nombre d’hommes augmente de 1,0% (+6,8% sur un an) et le nombre de femmes augmente de 0,7%
(+5,0% sur un an). Le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B, C de moins de 25 ans augmente
de 1,7% (+1,8% sur un an). Le nombre de ceux de 25 à 49 ans s’accroît de 0,6% (+5,1% sur un an) et le
nombre de ceux de 50 ans et plus est en hausse de 0,7% (+11,8% sur un an).

Demandeurs d’emploi selon l’ancienneté d’inscription
En Basse-Normandie, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou
plus augmente de 1,1% en septembre 2014 (+13,3% sur un an) et celui des inscrits depuis moins d’un an
augmente de 0,7% (+1,0% sur un an).

Les entrées et sorties de Pôle emploi
En Basse-Normandie, les entrées à Pôle emploi en catégories A, B, C baissent de 3,9% au cours des trois
derniers mois, par rapport aux trois mois précédents. Les entrées faisant suite à des fins de mission d’intérim
(-15,6%), des licenciements autres qu’économiques (-1,9%), des premières entrées sur le marché du travail
(-15,4%) ou à des reprises d’activité (-1,3%) diminuent, tandis que celles faisant suite à des fins de contrat à
durée déterminée (+1,8%), des licenciements économiques (+7,4%) ou à des démissions (+2,2%) augmentent.
Les sorties de catégories A, B, C baissent en Basse-Normandie au cours des trois derniers mois (-2,4% par
rapport aux trois mois précédents). Les sorties pour motifs reprises d’emploi déclarées (+2,0%), arrêts de
recherche (+4,5%) ou radiations administratives (+4,0%) augmentent, tandis que celles pour motifs entrées
en stage (-11,7%) ou cessations d’inscription pour défaut d’actualisation (-3,6%) diminuent.

Les offres collectées par Pôle emploi
Les offres d’emploi collectées par Pôle emploi diminuent de 0,9% au cours des trois derniers mois en Basse-
Normandie (+0,5% en regard des mêmes trois mois de l’année précédente) : -1,3% pour les offres d’emplois
durables (6 mois ou plus) et -0,6% pour les offres d’emplois non durables (moins de 6 mois).

Demandeurs d’emploi ayant un droit payable au RSA
En Basse-Normandie, en septembre 2014, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A et
ayant un droit payable au Revenu de solidarité active (RSA) est de 14 173 (soit 20,5% des demandeurs
d’emploi inscrits en catégorie A, données brutes). Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories
A, B, C et ayant un droit payable au RSA est de 18 544 (soit 16,8% des demandeurs d’emploi inscrits en
catégories A, B, C, données brutes).
Les entrées à Pôle emploi en catégories A, B, C des personnes ayant un droit payable au RSA sont de 2 237
en septembre 2014 (soit 14,2% des entrées en catégories A, B, C, données brutes). Les sorties de catégories
A, B, C des personnes ayant un droit payable au RSA sont de 1 880 en septembre 2014 (soit 15,1% des
sorties de catégories A, B, C, données brutes).

_________________________________________________________________________________________________________________________________________

Les données sur les demandeurs d’emploi sont présentées selon divers regroupements statistiques (catégories A, B, C,
D, E). La plupart des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sont tenus de faire des actes positifs de recherche
d’emploi : certains sont sans emploi (catégorie A), d’autres exercent une activité réduite courte, d’au plus 78 heures au
cours du mois (catégorie B), ou une activité réduite longue, de plus de 78 heures au cours du mois (catégorie C). Par
ailleurs, certaines personnes inscrites à Pôle emploi ne sont pas tenues de faire des actes positifs de recherche
d’emploi : elles sont soit sans emploi et non immédiatement disponibles (catégorie D), soit pourvues d’un emploi
(catégorie E).

______________________________________________________________________________________________________________________________________________

Avertissement :
Les données présentées concernent les demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.
La notion de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi est une notion différente de celle de chômeurs au
sens du Bureau international du travail (BIT) : certains demandeurs d’emploi ne sont pas chômeurs au sens du
BIT et certains chômeurs au sens du BIT ne sont pas inscrits à Pôle emploi.
Au-delà des évolutions du marché du travail, différents facteurs peuvent affecter les données relatives aux
demandeurs d’emploi : modifications du suivi et de l’accompagnement des demandeurs d’emploi,
comportements d’inscription des demandeurs d’emploi, mise en place du RSA (1er juin 2009)…L’ensemble des
définitions figurent dans les encadrés 1 à 3 en annexe de la publication.



Oct 23 2014

L’APCMA craint un coup d’arrêt de la transmission des entreprises artisanales

Tag: Economie locale,Social,SociétéGérard - votre Editeur @ 9:34

22 octobre 2014

image

L’APCMA a signé, avec la totalité des organisations représentant les entreprises, une lettre adressée au ministre de l’Economie demandant de sursoir à la parution des décrets portant sur la Loi d’Economie Sociale et Solidaire, dite loi Hamon. Le projet de décret aux articles 19 et 20, ne reposant pas sur des bases juridiques stabilisées, entraîne le risque de la paralysie des opérations de transmission à compter de sa parution le 1er novembre prochain.

Ces dispositions ne tiennent pas compte de la réalité des démarches nécessaires à la cession d’une entreprise. En établissant un délai obligatoire entre la conclusion de la vente et la notification aux salariés de la volonté de céder de l’entreprise, le législateur introduit une nouvelle complexité à l’inverse des annonces de simplification pour les entreprises portées par ailleurs par le gouvernement.

Le texte souffre de la disparité entre les notions d’intention de vente et de vente certaine et, de ce fait, n’établit pas clairement le moment à partir duquel court la notion de délai de deux mois minimum, date à laquelle les salariés doivent être avertis, avant la signature de la vente. L’introduction de sanctions financières importantes, voire la menace d’annulation si le processus de cession était jugé non conforme aux dispositions juridiques très complexes, vont faire peser sur les transactions une instabilité juridique.

Une meilleure connaissance de l’entreprise et des opérations de cession aurait conduit à comprendre que la cession d’une entreprise entraîne, si elle est connue trop tôt, une période économiquement périlleuse vis-à-vis de la clientèle et pour les salariés eux-mêmes.

Dès la préparation de la loi, l’APCMA et les chambres de métiers et de l’artisanat avaient déploré le refus de prendre en considération la réalité du fonctionnement des entreprises artisanales. Basées sur le capital humain et leur savoir-faire, les entreprises artisanales sont à 30 % reprises par l‘un des salariés. Les décrets actuels font entrer les entreprises artisanales à céder dans l’insécurité juridique et économique.


Oct 19 2014

CONCERTS AU PROFIT DE L’ASSOCIATION « L’ARBRE MEDICINAL »

Tag: Social,Société,Vie culturelle et loisirsGérard - votre Editeur @ 18:50

 

(aide à l’implantation de dispensaires au nord-est de l’Inde)

PIERRE DUTOT, trompettiste international

ALAIN BOUVET, organiste titulaire de l’Abbatiale St Etienne de Caen

Georg-Frederic HAENDEL (1685 – 1759)

– Suite en Ré (ouverture – Menuet – Bourrée – Marche) trompette et orgue

Léon BOELLMANN (1862 – 1897)

– Toccata en do mineur orgue

Auteurs anonymes de la RENAISSANCE

– Trois danseries (Angleterre – Espagne – France) trompette et orgue

Eugène Gigout (1844 – 1925)

– Toccata en si mineur orgue

BACH / VIVALDI

– 1er mouvement du concerto en la mineur trompette et orgue

Théodore DUBOIS (1837 – 1924)

– Toccata en sol majeur orgue

ANDRE TELMAN (né en 1967)

– Sérénités trompette et orgue

Charles- Marie WIDOR (1844 – 1937)

– Toccata en fa majeur orgue

Georg- Philip TELE MANN (1681- 1767)

– Sonate en ré majeur trompette et orgue

_________________________________________

Après Caen ce week-end,

image


« Page précédentePage suivante »