juin 25 2013

Calvados Tourisme mène une campagne de séduction auprès des visiteurs britanniques

Tag: Département,International,National,SociétéGérard - votre Editeur @ 9:31

Welcome to Calvados !
Déjà signataire avec les régions et départements du Grand Ouest, la Brittany Ferries et ATOUT FRANCE du ‘Contrat de Destination’, programme de reconquête du marché britannique, le Comité Départemental du Tourisme du Calvados reconduit cette année son opération d’accueil WELCOME TO CALVADOS à la gare maritime de Ouistreham, par laquelle transitent environ un million de passagers par an, parmi lesquels 80 % de Britanniques.
Lancé depuis le mois de mai et proposé tout l’été, ce dispositif vient compléter et renforcer l’accueil assuré en gare maritime de Ouistreham toute l’année, auquel s’ajoute un programme d’animations à bord des ferries tout l’été.
Opération « Welcome to Calvados »
L’opération « Welcome to Calvados » consiste à remettre à l’ensemble des visiteurs britanniques entrant sur le territoire normand par la gare maritime de Ouistreham un ‘welcome bag’, sac de bienvenue, contenant :
· de la documentation touristique en anglais (brochure « welcome to Calvados », dépliant jardins du Calvados, carte des sites touristiques de Normandie Sites, dépliant Guillaume le Conquérant, la Fabuleuse Epopée),
· un livret-recettes de l’Irqua,
· un marque-page Heula,
· un sachet de Biscuits de l’Abbaye,
· un autocollant et un dépliant des Jeux Equestres Mondiaux…

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________

WelcometoCalvados© Calvados Tourisme
Accueil à la gare maritime de Ouistreham © Calvados Tourisme

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Commencée dès le début du mois de mai pendant les week-ends, le dispositif « Welcome to Calvados » se poursuit tous les jours en juin, juillet et août.
Cette opération d’accueil d’envergure – 50 000 sacs de bienvenue sont prévus au total, est organisée par CALVADOS TOURISME en partenariat avec BRITTANY FERRIES, la CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DE CAEN NORMANDIE, l’association NORMANDIE SITES et l’IRQUA-Normandie, organisme de promotion des produits
normands.
Toute l’année, accueil en gare maritime
Les Britanniques bénéficient toute l’année d’un dispositif d’accueil en gare maritime de Ouistreham assuré par le personnel de l’association Transmanche Tourisme Information pilotée et animée par Calvados Tourisme
Quatre hôtesses bilingues se relaient à l’espace Information pour assurer l’accueil des passagers à l’arrivée et au départ des ferries.
Pour l’été 2013, des animations à bord des ferries
En saison, une série d’animations (une douzaine de dates au total) est proposée à bord des ferries au cours des traversées de jour. Ces animations sont assurées par différents acteurs du tourisme du Calvados :
le Mémorial de Caen,
le Musée de Normandie,
le Paléospace Odyssée de Villers sur Mer,
Le Château de Crèvecoeur,
l’IRQUA-Normandie,
et l’office du tourisme de Balleroy.

image


juin 13 2013

présentation des aménagements temporaires du site de la Prairie // Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie

Tag: International,National,Sports,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 9:51

Du 23 août au 7 septembre 2014, la Région Basse-Normandie et Caen, la capitale régionale accueilleront les Jeux équestres mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie, le plus grand évènement sportif organisé en France avant l’Euro de football en 2016. Caen se prépare activement, depuis plusieurs mois déjà, à recevoir cette compétition sportive majeure. La Ville accueillera 7 des 8 disciplines officielles programmées, mais aussi le Village des Jeux et les cérémonies d’ouverture et de clôture.

Le site de la Prairie accueillera plusieurs épreuves des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie dont le spectaculaire marathon d’attelage. Les aménagements provisoires propres à l’organisation de la compétition sont adaptés au caractère naturel de cet espace d’exception au coeur de la ville.

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie
Du 23 août au 7 septembre 2014, la Région Basse-Normandie et Caen, la capitale régionale accueilleront les Jeux équestres mondiaux FEI Alltech™ 2014, le plus grand évènement sportif organisé en France avant l’Euro de football en 2016.
Caen se prépare activement, depuis plusieurs mois déjà, à recevoir cette compétition sportive majeure. La Ville accueillera 7 des 8 disciplines officielles programmées, mais aussi le Village des Jeux et les cérémonies d’ouverture et de clôture.

image

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 Les épreuves d’attelage
L’attelage est le plus ancien des sports équestres. Il est réservé pour les jeux, aux attelages à 4 chevaux et comprend 3 épreuves :
· Le dressage
· Le marathon
· La maniabilité
50 attelages participeront aux épreuves lors des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie, et 20 lors des épreuves préparatoires du 22 au 25 août 2013.
C’est dans cette perspective que sont réalisés les aménagements du site de la Prairie. Ils concernent également la protection ponctuelle du pont piétonnier surplombant l’Odon pour le circuit de Marathon dans la vallée de l’Orne et de l’Odon.
Plan d’ensemble des aménagements d’attelage

image

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

La Prairie accueillera les épreuves d’attelage
Le site accueillera plusieurs épreuves des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech™ 2014 dont le spectaculaire marathon d’attelage. Les aménagements provisoires propres à l’organisation de la compétition sont adaptés au caractère naturel de cet espace
d’exception au coeur de la ville.
►L’ensemble sera démonté après les jeux et un suivi sera effectué pendant plusieurs années de façon à voir comment la prairie humide naturelle reprend ses droits. Les jeux sont aussi une opportunité pour Caen : d’autres sites feront l’objet d’une transformation plus durable, dont les Caennais profiteront au-delà de l’événement. C’est ainsi que la rénovation de la pelouse du Stade d’Ornano sera intégrée dans le budget du GIP Normandie 2014, qu’une partie des aménagements au Parc des expositions sera financée par le GIP Normandie 2014 associé à la Région Basse-Normandie ou quel’ancien manège royal de la Guérinière, place du Canada, du nom du fondateur de
l’Académie d’équitation de Caen au XVIIIème siècle, sera remis en état. Des spectacles équestres s’y tiendront dès le printemps 2014.
►La priorité de la Ville est que ces aménagements temporaires prennent en compte lescontraintes de cet espace naturel d’exception, y compris pendant la phase de travaux.
Tous ces projets ont été présentés et exposés en Conseil municipal et votés à l’unanimité des élus de gauche et de droite. Ils sont préparés et portés par la Ville de Caen en concertation avec les collectivités partenaires au sein du GIP qui organise les Jeux Équestres Mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie : le Conseil général du Calvados, laRégion Basse-Normandie et la Communauté d’agglomération Caen la mer.
►L’accueil de ces épreuves a été pensé en lien avec le caractère du site. Une série d’études d’ampleur sur le site de la Prairie, a été réalisée dès 2009. Faune, flore,circulation de l’eau, géologie : le site a fait l’objet de plusieurs études exigeantes,
réalisées par des bureaux d’études et des associations spécialisées comme le Groupe Ornithologique Normand. Il s’agit d’en déterminer les spécificités, les richesses et surtout,les équilibres à ne pas bouleverser. Elles ont, par exemple, mis en évidence la présence de communautés végétales rares (mégaphorbiaie autour du plan d’eau) d’animaux protégés au niveau national ou européen, comme le hibou des marais. Ces données ont
permis d’établir un schéma d’implantation des aménagements nécessaires pour les Jeux, afin qu’ils soient réalisés en adéquation avec la faune et la flore locales, tout en tenant compte des contraintes liées aux épreuves.
Les zones d’aménagement
C’est pourquoi les zones d’obstacles seront placées sur les extérieurs la Prairie (en bordure du cours Général-de-Gaulle, du boulevard des Baladas) et les carrières (carrière d’épreuve ou d’attente), sur la zone des Tritons et de l’Hippodrome (voir plan ci-dessous).
À chaque fois, un géotextile* sera déposé, sur lequel sera apporté le sable où les obstacles seront installés. Ils seront démontés et valorisés à l’issue des jeux, fin 2014.

imageimage

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Un site protégé et préservé
Les lieux feront alors l’objet de mesures compensatoires et d’un suivi environnemental, jusqu’en 2018, prévus dans l’Arrêté Préfectoral du 3 avril 2013 (à consulter en annexes)autorisant les aménagements au titre de la "Loi sur l’eau". Ces mesures permettront de renforcer, plus encore qu’aujourd’hui, la diversité biologique du site.
Des contacts réguliers sont entretenus avec les associations naturalistes, de façon à ce que les aménagements temporaires puissent se faire dans les meilleures conditions. Le Groupement régional des associations de protection de l’environnement (Grape) a d’ailleurs participé à une réunion d’information avec les associations oeuvrant dans le champ environnemental le 22 mars dernier. Une prochaine réunion d’information proposée par le Conseil de la vie associative aura lieu le 11 juin à 20h à l’Hôtel de Ville.
Enfin, il faut souligner qu’un important travail est en cours pour définir un plan de gestion différencié pour la Prairie, comme cela se fait pour de nombreux espaces naturels en vue d’en préserver la biodiversité. L’agence de l’Eau soutient d’ailleurs financièrement ce travail.

Les différentes phases d’aménagements
►En 2013
· Aménagement d’une planche d’essais et du cheminement sur la zone des Tritons 5mai) :
Aménagement des surfaces nécessaires dans le cadre d’épreuves préparatoires qui se dérouleront du 22 au 25 août 2013,
Aménagement des surfaces complémentaires à la planche d’essai pour la réalisation de la carrière des Tritons,
Aménagement des 8 zones d’obstacles et des pistes associées (du 11 juin à fin juillet) et protection de la passerelle surplombant l’Odon (du 19 au 21 août 2013).
L’épreuve Test se déroulera du 22 au 25 août 2013.
· Restauration des surfaces réalisées pour les épreuves préparatoires :
enlèvement de la couche de surface du 26 au 28 août 2013. Stationnement possible jusqu’en juillet 2013 sur la carrière pour la foire internationale 2013 et la foire de Pâques 2014.
Durant les phases d’apport de matériaux des zones d’obstacles côté cours du Général de Gaulle, le cours Koenig sera fermé en journée sur une plage maximale de 7h à 18 h. Il sera par contre rouvert en fin de journée. Un itinéraire de déviation par la rue de l’Arquette sera mis en place par l’entreprise Eiffage afin d’assurer la continuité des liaisons douces.
Pour les joggers, une signalétique temporaire sera mise en place sur le site de la Prairie pour leur proposer des itinéraires de remplacement.
Jeudi 13 et vendredi 14 juin prochain : travaux de réalisation de l’accès aux zones des gués / Chemin interrompu pour les joggers.

image

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Sur le site de la Prairie en 2013 – Planche d’essais en mai /juin
Mini carrière (Planche d’essais) dans la zone des Tritons pour faire valider la qualité de sols proposés par les représentants de la FEI (Fédération Équestre Internationale) et le GIP Normandie 2014.
Puis poursuite et fin des travaux de réalisation après cette validation.

image

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

La carrière « des Tritons »
Les premiers aménagements sur le site de la Prairie ont été réalisés sur le parking des Tritons (deux planches d’essai et cheminement).
L’objectif était de créer, sur la zone existante, une carrière en sable (lieu en plein-air où se pratique l’équitation). Des barrières de chantier ont été posées. Le terrassement de la carrière s’est achevé fin mai.
La Ville, Maître d’ouvrage fait procéder à des essais de composition du sol de la carrière  sur un quart de sa surface. Elle sera testée le 13 juin 2013 de 9h30 à 17h. Ces tests
permettront au pouvoir sportif (Représentants de la Fédération Française d’Equitation, de la Fédération Equestre Internationale et du GIP Normandie 2014) d’arrêter avec les entreprises, la composition optimale du sable afin de valider la qualité des sols. Enfin une couche de finition globale a été posée sur l’ensemble de la surface.
Les phases suivantes de travaux concernent deux regroupements de quatre zones d’obstacles : l’un au pied de la Cavée et l’autre, côté Cours de Gaulle.

image

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Sur le site de la Prairie de juin à fin juillet 2013 : aménagement des surfaces complémentaires pour les épreuves préparatoires

image

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

En 2014
· En juillet, les surfaces réalisées en 2013 seront restaurées après avoir été surveillées entre l’été 2013 et l’été 2014.
La couche de surface de la carrière d’entraînement des Tritons sera notamment remise en place après l’utilisation en zone de stationnement lors de la Foire internationale 2013 et de Pâques 2014.
· Enlèvement des trois carrières (d’attentes et le terrain d’honneur) en interfaceavec la piste de trot à réaliser avant la reprise des courses prévue le 22 septembre 2014 et pour les autres enlèvements avant fin octobre 2014.

 

Restauration en juillet 2014 des surfaces en place pour les épreuves préparatoires et aménagement des surfaces complémentaires utilisées en août 2014

image

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Coût des aménagements
►Le coût des aménagements
MONTANT DE L’OPERATION : 1 870 000 € HT
FIN DE CHANTIER : OCTOBRE 2014
FINANCEMENT :
GIP JEM NORMANDIE 2014 : 1 870 000 € HT
MAîTRISE D’OUVRAGE : Ville de Caen / Direction générale du développement durable
et de l’espace public et du patrimoine
MAîTRISE D’OEUVRE :
ANTEA GROUP : ingénierie des infrastructures
EURO ENGINERING : coordonnateur SPS
ENTREPRISES :
EIFFAGE TRAVAUX PUBLIC OUEST Infrastructures,V.R.D.
NORMANDIE DRAINAGE sols
TOUBIN & CLEMENT sols sportifs


juin 06 2013

Le Premier ministre de Jersey soutient la candidature des plages du Débarquement à une inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO

Tag: International,RégionGérard - votre Editeur @ 17:24

Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie, a accueilli ce matin, à l’Abbaye-aux-Dames, à Caen, Ian Gorst, Premier ministre et Sénateur de Jersey, en présence de Jean-François Le Grand, Président du Conseil général de la Manche. Le chef du gouvernement de Jersey a apporté son soutien à la candidature de la Région Basse-Normandie à une inscription des plages du Débarquement au patrimoine mondial de l’UNESCO.

"Nous sommes ravis de pouvoir offrir notre soutien à la Région dans sa démarche d’inscrire ces plages historiques au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Le Président Beauvais et moi avons récemment signé une lettre d’intention afin de travailler plus étroitement ensemble, et cette visite en Basse-Normandie est un exemple illustrant bien que notre histoire commune nous rapproche dans notre travail actuel. Le Débarquement sur les plages normandes annonçait la libération de nos voisins français. De même, il a été porteur d’espoir pour les habitants des îles anglo-normandes, qui avaient enduré des années d’occupation allemande. Nos deux communautés ont ressenti l’impact de ce tournant historique dans la Seconde Guerre mondiale, et ces plages restent un symbole puissant et important de la liberté" a déclaré Ian Gorst.

« Je suis heureux que Jersey soutienne notre candidature. En ce jour anniversaire, 69 ans nous séparent du Jour J, ce soutien est bien sûr hautement symbolique. Je suis très honoré que des personnalités du monde entier apportent leur caution à notre démarche. Les plages – Utah, Omaha, Gold, Sword et Juno – représentent des lieux emblématiques du tourisme de mémoire et portent des valeurs universelles de Paix, de Liberté et de Réconciliation. La Région Basse-Normandie recueille les signatures de tous ceux qui souhaitent soutenir cette candidature. Nous espérons recueillir d’ici le 70ème Anniversaire du Débarquement en Normandie le plus d’adhésions possible (*)» a déclaré Laurent Beauvais.

(*) Pour soutenir la candidature des Plages du Débarquement de Normandie à une inscription au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, une seule adresse : www.liberte-normandie.com

ABC_0547


juin 05 2013

Séminaire franco-allemand

Tag: Département,InternationalGérard - votre Editeur @ 22:23

Le conseil général du Calvados organise, du 14 au 16 juin 2013, en collaboration avec le Bezirkstag de Basse-Franconie, collectivité territoriale de la région jumelle du Calvados, un séminaire franco-allemand sur le thème des « politiques jeunesse en France et en Allemagne ».

 

Il permettra à des élus, directeurs de service jeunesse ou animateurs jeunesse du Calvados et de Basse-Franconie de :

 

§  Mieux connaître les valeurs et la conception sur lesquelles sont basées la « Bildung » en Allemagne et « l’Education » en France,

§  Mesurer la différence dans l’organisation des activités jeunesse et des acteurs de la politique jeunesse

§  Echanger en ateliers sur diverses thématiques avec leurs collègues

§  Voir comment les problématiques d’actualité (orientation des jeunes, prévention des risques numériques, impact des rythmes scolaires sur l’organisation des activités jeunesse, etc.) sont gérées ans les deux pays.

§  En tirer les conséquences pour de futurs échanges de jeunes.

 

Les exposés seront illustrés par des cas concrets (ateliers et témoignages) et des visites sur place dans différentes communes du Calvados.

 

La délégation de 16 personnes de Basse-Franconie se compose de maires, maire-adjoints, responsables de services jeunesse et animateurs.

 

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de :

 

  • L’année européenne de la citoyenneté
  • Le 50ème anniversaire du Traité de l’Elysée
  • Des échanges d’expérience que le service Europe et international du conseil général du Calvados organise tous les ans sur des thèmes différents et avec des partenaires variés.

 

Renseignements et inscription

 

Service Europe et international

Conseil général du Calvados

( 02.31.57.18.10

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

- Programme –

 

Vendredi 14 juin 2013

 

9h00

 

-        Ouverture du séminaire au Conseil Général

-        Accueil par Jean-Léonce Dupont, Président du conseil général du Calvados

9h20

-        Présentation du programme du séminaire et des thématiques abordées

§  Sylvie LENOURRICHEL, Vice-président du conseil général du Calvados et Président de la Commission Europe

9h30

 

-        La France et l’Allemagne face à leur jeunesse :

Éducation et Bildung : deux conceptions très différentes

§  Dominik Grillmayer, collaborateur scientifique -  D.F.I. (Institut franco-allemand de Ludwigsburg)

11h00

-        Le Calvados et la Basse-Franconie (Land de Bavière) : que font ces deux  collectivités pour les jeunes ?

 § Paul Chandelier, Vice-président du Conseil Général du Calvados, membre des commissions « Europe » et « Jeunesse » : le Plan Jeunesse du CG14

 § Dr. Peter Motsch, Président de la commission jumelages du Bezirkstag de Basse-Franconie  : le Plan Jeunesse du Bezirkstag

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14h15

-        Présentation du collège Roger Bellair à Thury Harcourt par M. Guioc, principal

14h30

 

-        Journée « type » d’un jeune en France et en Allemagne

 Le système scolaire en France et en Allemagne, en Basse-Franconie et dans le Calvados

§ Intervention d’un représentant de l’Éducation Nationale française (10mn) : Martial Salvi (Rectorat) et allemande (10mn) : Wolfgang O. Hugo, Professeur

15h00

 

-        Quelles conséquences pour les collectivités et pour les jeunes ?

-        Échange en ateliers sur 3 thèmes :

-          Orientation scolaire

-          Éducation à la citoyenneté et ouverture européenne

-          L’impact du rythme scolaire sur les politiques « jeunesse »

16h15

Synthèse des ateliers en plénière (45 mn)

17h00

Visite  du service Jeunesse de Thury Harcourt

 

 

 

Samedi 15 juin 2013

 

9h00

-        Mairie de Ouistreham : accueil par André LEDRAN, Maire et Secrétaire du Conseil Général du Calvados

-        Intro : Les politiques publiques en faveur de la  jeunesse en France et en Allemagne : le lien entre éducation formelle et non-formelle (11-25 ans)

                 § Dominik Grillmayer, collaborateur scientifique- D.F.I. (Institut franco-allemand de Ludwigsburg)

9h15

-        Les politiques « jeunesse » dans le Calvados et en Basse-Franconie

                 - Intervention d’un technicien de chaque pays :

§ Natacha BLANC, D.D.J.S.C.S. du Calvados (Direction Départementale de la Jeunesse, du Sport et de la Cohésion Sociale)

§ Tina MUCK, Secrétaire Générale du Bezirksjugendring

10h15

-        Accompagnement aux risques numériques :

§ Hamid HODZIC, Ceméa (Centre d’entraînement aux méthodes de pédagogie Active),  pour le Calvados

§ Tina MUCK, Secrétaire Générale du Bezirksjugendring, pour la Basse-Franconie

 

11h15

-        Témoignage de Denis JOSQUIN, élu en charge de la politique « jeunesse » de Ouistreham et d’un animateur allemand

12h00

-        Départ pour la Pointe du Siège

Pique – nique franco-allemand

Après-midi

14h00

-        Départ en bus pour Cabourg

14h30

-        Comment motiver les jeunes pour l’international et les rendre acteurs?

       - mobilité européenne et internationale

       - poursuivre et pérenniser l’engagement des jeunes

§ M. Sébastien DELANOË, Maire Adjoint à la jeunesse, aux affaires scolaires et à la communication de la ville de Cabourg

§ M. Waldemar BROHM, Maire de Margetshöchleim

§ M. Andre WEINRICH, responsable de la mobilité internationale des jeunes à la ville d’Aschaffenburg

 

-        Le Conseil Général du Calvados favorise la mobilité internationale des Jeunes

§ Mme Sylvie LENOURRICHEL, Vice-Président du Conseil Général du Calvados, Président de la Commission « Europe »

16h00

-        Retour en bus à Caen

17h00

-        Temps libre pour les hommes

18h00

-        « Rochambelle » pour les femmes

 

 

 

 

Dimanche 16 juin 2013

Matin

 

9h00

 

-        Les comités de jumelage et leur engagement en faveur des jeunes,

(Cuverville)

§ Témoignage de deux jeunes en S.V.E.  et d’un Président de comité de jumelage

-          outils proposés pour mieux impliquer les jeunes des deux côtés : Rencontres

européennes de jeunes, Service Volontaire Européen, aide pour le BAFA/JULEICA, Bourse DR. Gerstner, « Initiatives Jeunes »…

 

10h30

-        Bilan du séminaire

11h45

-        Retour vers l’Allemagne

 

 

clip_image002clip_image004


mai 30 2013

La Région Basse-Normandie appelle à soutenir la candidature des Plages du Débarquement de Normandie à une inscription au Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Tag: International,National,RégionGérard - votre Editeur @ 13:24

À près d’un an du 70ème Anniversaire du Débarquement en Normandie, la Région Basse-Normandie lance un appel pour que tout un chacun – les Bas-Normands, les visiteurs français et internationaux – soutienne la candidature à l’inscription des Plages du Débarquement au Patrimoine Mondial de l’UNESCO via le site www.liberte-normandie.com.

Liberté, j’inscris ton nom

La Région souhaite que l’année 2014 soit un moment fort de la candidature. Pour cela, elle mobilise tous les relais touristiques – les offices de tourisme du littoral, l’hôtellerie- restauration, les gites, les sites et les musées – pour recueillir le plus d’adhésions possible. Le dossier final de candidature sera déposé lors de cette année de commémoration.

Le Débarquement du 6 juin 1944 en Normandie fait date dans les mémoires. Près de cinq millions de personnes viennent visiter chaque année Utah, Omaha, Gold, Sword et Juno, les cinq plages du D-Day.

Paix, Liberté, Réconciliation

Elles représentent des lieux emblématiques du tourisme de mémoire et portent des valeurs universelles de Paix, de Liberté et de Réconciliation. Tout le monde a en mémoire la poignée de main de Jacques Chirac à Gerhard Schröder le 6 juin 2004 au musée Mémorial de Caen.

Sur les plages du D-Day, se déroulent dorénavant des rassemblements de jeunes pour la paix et des commémorations pour la réconciliation franco-allemande.

« Cette candidature parle au monde entier parce que le monde entier vient sur ces plages. Elles portent, certes, les stigmates de la Seconde Guerre Mondiale. Mais elles sont de rares lieux où la mémoire des conflits est apaisée. Elles sont un symbole universel au service de la paix et de la réconciliation entre anciens belligérants » a déclaré Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie.

Forte du soutien du Président de la République et de personnalités internationales dans cette démarche, la Région a déposé un premier dossier auprès du ministère de la Culture en vue d’une inscription des plages du D-Day sur la liste indicative française, première étape du long processus d’inscription de biens au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ce travail est mené en partenariat avec l’Etat, les collectivités, tous les acteurs intéressés, avec l’appui du Mémorial de Caen et de l’historien Jean Quellien, professeur des Universités, spécialiste de la Bataille de Normandie. Un comité scientifique a aussi été mis en place pour porter cette candidature.

Soutenir la candidature c’est :

- faire reconnaître les valeurs portées par ce lieu de mémoire : liberté, démocratie, paix, réconciliation

- conforter la préservation de ces espaces dont la protection a commencé dès 1945

- donner une impulsion au territoire et fédérer les acteurs du tourisme de mémoire

- renforcer l’ouverture internationale de cet espace de mémoire

La liste du patrimoine mondial de l’UNESCO comprend 962 biens dans le monde. En Normandie : le Mont Saint Michel et sa baie (Manche), la ville du Havre (Seine-Maritime), les tours observatoires de Saint Vaast la Hougue et de l’île de Tatihou (Manche) dans le cadre du réseau des sites majeurs Vauban. En outre, la dentelle d’Alençon (Orne) est reconnue au patrimoine immatériel et la Tapisserie de Bayeux (Calvados) est inscrite sur le registre de la mémoire du monde.

Pour soutenir la candidature des Plages du Débarquement de Normandie à une inscription au Patrimoine Mondial de l’UNESCO,

une seule adresse : www.liberte-normandie.com


mai 23 2013

Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech 2014 : démarrage des travaux d’aménagement pour les épreuves d’attelage

Tag: International,Politique locale,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 17:06

Les travaux d’aménagement du parking des Tritons, situé sur la Prairie, ont démarré. Ce site accueillera les épreuves d’attelages des Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech 2014. L‘objectif est de créer, sur le parking existant, une carrière (lieu en plein-air où se pratique l’équitation) en sable. Des barrières de chantier ont été posées. Le terrassement de la carrière va se poursuivre jusqu’au 26 mai.

DSCI2565DSCI2566

Du 24 au 27 mai, la Ville procédera à des essais de composition du sol de la carrière sur un quart de sa surface. Elle sera ensuite testée du 29 mai au 5 juin et permettra d’arrêter la composition optimale du sable afin de valider la qualité des sols. Une couche de finition globale sera ensuite posée sur l’ensemble de la surface.

Deux regroupements de quatre zones d’obstacles seront parallèlement aménagés sur la Prairie : l’un au pied de la Cavée et l’autre, côté Cours de Gaulle.

Un travail de réflexion a été conduit avec les associations naturalistes de Caen afin de bien prendre en compte la richesse de la Prairie au niveau de sa biodiversité.

L’ensemble de ces travaux seront terminés fin juillet.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

JEUX ÉQUESTRES MONDIAUX

Du 24 août au 7 septembre 2014, tous les regards seront tournés vers Caen, qui accueillera les Jeux équestres mondiaux FEI Alltech™ 2014, le plus grand évènement sportif organisé en France avant l’Euro de football en 2016. La Ville s’y prépare attentivement pour en faire un levier de développement.

Les travaux ont commencé. Caen se prépare, depuis plusieurs mois déjà, à recevoir les Jeux équestres mondiaux FEI Alltech™ 2014.
La Ville accueillera 7 des 8 disciplines officielles programmées, mais aussi le Village des Jeux et les cérémonies d’ouverture et de clôture. Mais plus qu’un évènement de deux semaines, Caen veut en faire un levier pour le renforcement de la filière équine et des centres équestres, et pour son développement économique retombées des derniers Jeux équestres mondiaux, organisés à Lexington, aux États-Unis, en 2010, sont estimées à 167 millions de dollars.
À Caen, certains sites nécessitent des aménagements provisoires propres à l’organisation de la compétition – c’est le cas de la Prairie, par exemple (lire p. 20) – d’autres doivent faire
l’objet d’une transformation plus durable, dont les Caennais profiteront au-delà de l’évènement. Pendant les Jeux, le Stade d’Ornano sera ainsi transformé en une grande enceinte équestre, grâce à un sable fibré, sur près de 20 cm d’épaisseur.
« La pelouse, qui va avoir 9 ans, devait être remise en état, constate Marie-Jeanne Gobert, maire-adjointe. Sa rénovation est intégrée dans
le budget du GIP Normandie 2014 (1) pour les Jeux. »
Place du Canada, l’ancien manège royal de la Guérinière, du nom du fondateur de l’académie d’équitation de Caen au XVIIIe siècle, sera remis en état. Des spectacles équestres s’y tiendront au printemps 2014.
Le secteur du Parc Expo entièrement repensé
Les travaux vont se concentrer sur le Parc des expositions et ses abords, qui seront modernisés et ouverts sur la ville. Le secteur est l’objet d’une réflexion globale. Il accueillera le « Village des Jeux », où 250 exposants sont attendus
pendant les 15 jours de compétition. En 2011, un schéma directeur d’aménagementspaysagers a été arrêté. Le projet prévoit, d’ici août prochain, la transformation de la rue Joseph-Philippon en une allée piétonne paysagère.
Les actuels locaux administratifs de Caen Event et le hall 4 ont  été démolis. Après  la Foire de Caen, en septembre prochain, les travaux se poursuivront par l’aménagement des berges de la Noë, qui longe les halls.
« L’idée est de faire de ce site un parc urbain paysager, que les Caennais se réapproprient, même en dehors des manifestations, tout en étant capable d’accueillir des évènements de grande envergure », résume Jean Notari, maire-adjoint
en charge du Tourisme, des Relations internationales et des Espaces verts.
Le projet d’un montant de 4 millions d’euros est financé par la Ville, la Région Basse-Normandie et le GIP Normandie 2014. Il s’articule avec le projet du Conseil général qui prévoit l’aménagement de chemins piétons et cyclables,depuis les parkings situés en extrémité du cours Koenig et de l’ancien camping jusqu’au Bas- Venoix et Bretteville-sur-Odon. Ils relieront la voie verte menant à la forêt de Grimbosq et Thury-Harcourt.
Les Jeux équestres mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie, ce sont donc 15 jours de compétition, 15 mois d’animations, 15 ans de bénéfices pour les Caennais.

LES JEUX EN CHIFFRES
1 000 compétiteurs (60 nations représentées), 500 000 visiteurs et 1 200 journalistes sont attendus sur place et plus de 450 millions de téléspectateurs à travers le monde.
www.jemfeialltech2014-normandie.fr


mai 21 2013

Caen : "FORUM DE LA PAIX" ouvert au public autour du thème de "L’EAU, bien commun de l’humanité, source de conflits".

Tag: International,SociétéGérard - votre Editeur @ 8:39

Celui-ci se déroulera en deux temps forts :

de 11h à 17h30 à la Colline aux oiseaux

de 17h30 à 20h au Mémorial de Caen

image

image

image


mai 21 2013

Les Plages du débarquement de Normandie menacées

Tag: Département,International,SociétéGérard - votre Editeur @ 8:04

image

Le Gouvernement français va autoriser la construction de 75 éoliennes offshore géantes en  face des plages du débarquement de Normandie du 6 juin 1944: Sword, Juno, Gold, Omaha,  Utah.
Ce projet est nommé Courseulles-sur-Mer
La Fédération Environnement Durable (FED) et EPAW (European Platform Against  windfarms) demandent en urgence à l’Unesco le classement des plages du débarquement  au patrimoine mondial de l’humanité de façon à les protéger définitivement de  l’industrialisation et font appel à la communauté internationale pour que ce projet soit  abandonné.
Ce projet est considéré comme un sacrilège par les familles des 10.000 soldats venus du  monde entier qui ont sacrifié leur vie à cet endroit pour sauver la France de la tyrannie.
La construction doit démarrer début 2014. L’impact sur ces hauts lieux de mémoire est  inacceptable.
Jean-Louis Butré
FED Président
EPAW Chairman
+33140503263
+330680993808
contact@environnementdurable.net


mai 02 2013

Renforcement des relations entre la Basse-Normandie et les îles anglo-normandes :

Tag: International,RégionGérard - votre Editeur @ 22:54

Laurent Beauvais rencontre les autorités de Jersey, Guernesey et Aurigny

Le Président de la Région Basse-Normandie souhaite renforcer les relations de la Basse-Normandie avec les autorités anglo-normandes. Des rencontres sont ainsi prévues du 2 au 4 mai au plus haut niveau à Jersey, Guernesey et Aurigny.

Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie, accompagné de Jean-François Le Grand, Président du Conseil général de la Manche et d’Anne-Marie Cousin, Présidente du Syndicat Mixte de l’antenne de la Normandie et de la Manche (SMANM) s’est rendu à Jersey le 2 mai. Il y a rencontré Ian Gorst, Premier Ministre de Jersey et Michael Birt, Bailli de Jersey.

Ce jour, la Région Basse-Normandie et le gouvernement de Jersey ont signé une déclaration d’intention de coopération.

« Cette visite est l’occasion de renforcer les liens entre la Basse-Normandie, notamment le département de la Manche, et Jersey » a déclaré Laurent Beauvais. « Il s’agit de la première visite officielle conjointe des Présidents de la Région Basse-Normandie et du Conseil général de la Manche à Jersey depuis 1995. Ainsi nous voulons marquer notre volonté d’avancer sur le développement économique et sur les thématiques de l’éducation, de la culture et de la politique de mémoire, liée au 70ème anniversaire du débarquement et du classement des plages au patrimoine de l’UNESCO ».

Laurent Beauvais accueillera le Premier Ministre de Jersey, Ian Gorst, en Basse-Normandie le 6 juin prochain. Ian Gorst pourra ainsi signer le manifeste de soutien à la candidature de la Région Basse-Normandie au classement des plages du D-Day au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ce déplacement se poursuivra ce vendredi à Aurigny et samedi à Guernesey où la délégation bas-normande rencontrera Stuart Trought, Président des Etats d’Aurigny, Peter Harwood, Premier Ministre de Guernesey et Richard Collas, Bailli de Guernesey.

En lien avec la Région, Ouest Normandie Energies Marines souhaite mener une coopération avec Aurigny en raison de son potentiel en matière d’énergie hydrolienne. Aurigny bénéficie des plus grands courants d’Europe, grâce au Raz Blanchard (Race) et au Singe (Swinge). L’île souhaite y développer la production électrique hydrolienne, avec comme maître d’œuvre actuel Alderney Renewable Energy (ARE). Depuis 2012, ARE expérimente, avec DCNS, deux hydroliennes offshore suffisantes à la consommation de l’île.

L’un des axes de coopération à développer dans les relations avec les îles anglo-normandes concerne également la francophonie. L’Université de Caen, par exemple, a développé deséchanges universitaires et patrimoniaux avec les îles anglo-normandes, notamment avec Guernesey, dont les juristes viennent se former en droit normand à l’Université de Caen Basse-Normandie.

Le colloque « Nef normande », développé en lien avec la Maison de la Recherche en Sciences Humaines de l’Université de Caen Basse-Normandie, sera lancé en juin à Granville. Il inaugurera un programme de recherche et de valorisation interdisciplinaire sur le patrimoine nautique de Normandie et des îles anglo-normandes.


avr 30 2013

Les Rencontres régionales de l’Alliance Maladies Rares

Tag: International,National,SantéGérard - votre Editeur @ 22:14

image

Les Rencontres régionales de l’Alliance Maladies Rares :
Partageons et Echangeons !
Toulouse le samedi 8 juin 2013 -   à l’Hôpital Joseph Ducuing
Salle des Guérilléros – 15 rue de Varsovie

L’Alliance Maladies Rares organise le samedi 8 juin 2013 sa première Rencontre régionale en Midi- Pyrénées, rencontre destinée à ses associations membres, à toute personne atteinte de maladie rare, aux familles et malades isolés.
Depuis 13 ans, l’Alliance, porte-parole des maladies rares en France, œuvre sans relâche pour faire connaître et reconnaître les maladies rares comme une priorité de santé publique. Elle défend donc constamment pour les maladies rares, par exemple, un meilleur accès au médicament, une meilleure prise en charge, une meilleure pratique de l’ETP.
Aussi, l’Alliance aspire accompagner ses 202 associations membres dans leur développement et à renforcer leurs capacités d’action.
Cette Rencontre permettra donc à l’Alliance Maladies Rares de présenter l’ensemble des actions menées, de faire un bilan, un point d’étapes et de présenter aussi ses perspectives, ses futures actions.
Cette Rencontre permettra aussi un partage d’informations nécessaire sur l’actualité, les avancées, les enjeux actuels en matière de maladies rares. Les retours des Régions sont vitaux pour l’Alliance, elle a impérativement besoin de nourrir ses réflexions, de prendre en compte la parole en Région.
Cette Rencontre sera animée par le délégué Midi-Pyrenées Pascal Dero, le Président Alain Donnart et les professionnels de l’Alliance.
Gratuite et sur inscription, elle est ouverte aux associations de personnes atteintes de maladies rares, à toute personne atteinte de maladie rare, aux familles et malades isolés.

A propos d’Alliance Maladies Rares :

Créée en 2000, Alliance Maladies Rares, rassemble aujourd’hui plus de 200 associations de malades et représente près de 2 millions de malades et 2000 pathologies. Elle accueille aussi en son sein des malades et familles isolés, «orphelins» d’associations. Elle a pour missions :
- de faire connaître et reconnaître les maladies rares auprès du public, des pouvoirs publics et des professionnels de santé.
- d’améliorer la qualité et l’espérance de vie des personnes atteintes de pathologies rares en contribuant à permettre un meilleur accès à l’information, au diagnostic, aux soins, aux droits, à la prise en charge et à l’insertion.
- d’aider les associations de malades à remplir leurs missions
- de promouvoir la recherche afin de développer des traitements.
L’Alliance Maladies Rares bénéficie du soutien déterminant de l’Association Française contre les Myopathies, grâce à la générosité des donateurs du Téléthon.

Pour plus d’informations: www.alliance-maladies-rares.org

image


« Page précédentePage suivante »