Déc 16 2016

LA TRÉSORERIE D’ENTREPRISE : LA MOBILISATION DE CRÉANCES OU L’AFFACTURAGE

Tag: Economie locale,Politique locale,RégionArnaud LAURENT @ 17:11

Nouveau à CAEN

affacturage tresorerie

On a bien vu que depuis la crise de 2008, la gestion de la trésorerie des entreprises fait partie du quotidien des dirigeants et des responsables comptables.

La trésorerie est devenue le nerf de la guerre de l’entreprise. En manquer rend difficile la gestion au quotidien et se traduit par des difficultés à honorer les dettes « Fournisseurs » par exemple. Les salaires sont payés avec du retard, les charges URSSAF, TVA sont de plus en plus difficiles à régler en temps et en heure…il est très inconfortable voire impossible de travailler ainsi.

LES CAUSES DES PROCÉDURES : LA RUPTURE DE TRÉSORERIE

Il faut savoir que 25% des ouvertures de procédures collectives sont dues à une rupture de trésorerie en France (Insee 2015), c’est donc un sujet majeur pour toute l’économie française qui se finance grâce au crédit interentreprises.

Les causes de ces tensions de trésorerie peuvent être nombreuses : un développement important, une activité cyclique, ou bien un retard de règlement « client » voire un impayé peuvent en être simplement la raison.

Mais parfois il en est tout autre et il faut absolument analyser les origines de cette tension de trésorerie, voir si ce n’est pas un problème de rentabilité ou de productivité qui en est la cause.

Depuis l’entrée en vigueur des accords Européens de Bâle 3, les modalités de l’octroi des concours bancaires ont changé depuis la crise de 2008…

VIGILIANCE = ANTICIPATION

En tant que gestionnaire de l’entreprise il faut être vigilant et anticiper ses besoins de trésorerie, mettre en place des outils de reporting et échanger avec ses partenaires qu’ils soient fournisseurs, ou bien les banques.

Pour mettre de l’huile dans les rouages, et éviter de tels désagrément dans la gestion au quotidien, SOLVAFIN propose des solutions telles que l’affacturage et la mobilisation de créances afin de reconstituer rapidement la trésorerie opérationnelle.

Contactez Guillaume GERIN, SOLVAFIN au 02 31 50 46 64


Nov 13 2014

Hommage à votre Editeur de son collègue de bureau pendant 20 ans, Emile S.Fouda

Papa - article Liberté


Nov 07 2014

Tous en cuisine, le festival de la gastronomie – 14, 15 & 16 nov. – Caen Parc Expo

Tous en cuisine  2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image


Nov 07 2014

Survol des installations nucléaires par des drones : la réaction des élu-e-s écologistes

Tag: Politique locale,RégionGérard - votre Editeur @ 16:43

Les conseillers régionaux EELV Marine Lemasson, Jérôme Virlouvet et Clara Osadtchy, qui siègent dans les Commissions locales d’information (CLIs) d’EDF, de l’ANDRA et d’Areva, s’inquiètent du survol par des drones des installations nucléaires du Nord-Cotentin. L’origine du drone, l’identité et les intentions inconnues de son propriétaire représentent un risque important pour la sécurité des installations et donc pour la sécurité d’une large partie de la population normande.

Pour Marine Lemasson, présente hier à l’occasion de la CLI d’EDF : « Il est insupportable que ni les élus ni la population n’aient encore la moindre information de l’État sur cette affaire. Ne pas savoir qui dirige ces drones laisse penser qu’il est possible que l’auteur de cette intervention soit mal-intentionné. Il est urgent que l’État fasse la lumière et que la priorité soit donnée au renforcement de la sécurité des sites nucléaires notamment dans leur aménagement pour éviter une possible agression. »

Pour Clara Osadtchy : « Nous voyons là encore toutes les limites du nucléaire, avec des installations sujettes à de possibles agressions extérieures, et qui nécessitent des moyens de surveillance et de sécurité dont le niveau ne sera, par définition, jamais suffisant. Ce survol d’une quinzaine de centrales est objectivement inquiétant et montre plus que jamais que le risque zéro n’existe pas. Or en matière nucléaire, un peu de risque n’est pas admissible."


Nov 07 2014

La Semaine de l’innovation publique

Tag: Région,SocialGérard - votre Editeur @ 15:15

Du 12 au 16 novembre 2014, à l’initiative du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP), État et collectivités territoriales mettent à l’honneur une administration en mouvement.

Du 12 au 13 novembre, acteurs nationaux et internationaux du secteur public, chercheurs, entrepreneurs et la société civile se réuniront autour des enjeux d’innovation publique et de ses leviers d’action lors de la conférence internationale de l’OCDE (sur invitation uniquement).

Du 14 au 16 novembre, agents et citoyens pourront découvrir, dans les locaux du CENTQUATRE-PARIS (Paris 19e), à travers des ateliers participatifs et des expositions interactives, comment « innovation » rime avec « administration ».

Collectivités territoriales, opérateurs publics et services de l’Etat organiseront des événements en régions (hackathons, ateliers, inaugurations d’espaces de coworking…) relayés tout au long de la semaine. Cette programmation est coordonnée par la 27e Région.

Pour en savoir plus :
http://www.modernisation.gouv.fr/la…


Nov 06 2014

Fusion des Normandie : les Régions lancent un site commun

Tag: Politique locale,RégionGérard - votre Editeur @ 22:24

www.normandie2016.fr

Les Régions Basse et Haute Normandie lancent un site internet commun www.normandie2016.fr pour informer les Normands sur la fusion de la Normandie au 1er janvier 2016 d’une part et connaître leurs attentes et leurs souhaits pour la Normandie réunifiée d’autre part. L’ensemble des dates des réunions publiques organisées sur le sujet en Basse comme en Haute Normandie est annoncé sur ce site.

Au sommaire du site www.normandie2016.fr : tout ce qu’il faut savoir sur la réforme territoriale (le calendrier de la réforme territoriale, les deux projets de loi concernant la délimitation des Régions et le calendrier électoral et la clarification des compétences des collectivités), les dates des réunions publiques en Basse et Haute Normandie, les atouts de la Normandie réunifiée, les structures normandes déjà fusionnées …

Le site www.normandie2016.fr donne l’opportunité à tout un chacun de se tenir au courant de l’actualité et de s’exprimer sur la réunification prochaine de la Normandie.

« La Normandie doit bien évidemment se faire avec les Normands. Nous souhaitons qu’à l’occasion du débat parlementaire actuellement en cours, la concertation avec les Normands soit aussi large que possible. Même si la loi n’est pas encore votée, nous sommes d’ores et déjà dans la préparation de la fusion des deux Normandie. Le 1er janvier 2016, c’est demain. C’est pourquoi, nous invitons les Normands à consulter ce site, à y donner leur avis sur la grande Normandie. Nous aurons aussi l’occasion d’échanger de vive voix avec nos concitoyens lors de réunions publiques organisées sur le territoire. Nous les espérons nombreux » ont commenté Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie et Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Région Haute-Normandie.


Nov 06 2014

Future grande Normandie : êtes vous prêts à enlever le bas et le haut ?

Tag: Politique locale,RégionGérard - votre Editeur @ 22:19

Les Bas-Normands associés à la réflexion autour de la future grande Normandie

A l’aube d’une réforme territoriale ambitieuse et de la fusion des deux Normandie au 1erjanvier 2016, douze réunions publiques sont organisées du 7 novembre au 17 décembre sur le territoire bas-normand. Echanger avec les Bas-Normands, les informer des avancées du projet pour la grande Normandie, connaître leurs attentes et leurs souhaits pour la Normandie réunifiée, ces réunions seront l’occasion d’une large concertation.

« La Normandie doit, bien évidemment, se faire avec les Normands. »

Soucieux de «défendre l’intérêt des Bas-Normands », Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie s’est engagé à aller à leur rencontre pour échanger sur le sujet de la réforme territoriale et la fusion de la Normandie au 1er janvier 2016 sans attendre le vote formel de la loi concernant la délimitation des Régions et le calendrier électoral (*).

Douze réunions publiques ont ainsi été mises en place par la Région Basse-Normandie du 7 novembre au 17 décembre sur l’ensemble du territoire bas-normand afin que les élus et les habitants s’emparent du sujet.

Compétences des nouvelles Régions, budget commun, équilibre des territoires et ruralité, débat autour de la future capitale normande, perspective d’un super pôle métropolitain normand … autant de thèmes qui devraient être abordés et débattus à l’occasion de ces douze réunions publiques.

« Il y a un travail d’explication à mener, pour que les uns et les autres comprennent bien la portée et les enjeux de cette fusion et puissent exprimer leur avis. La Normandie doit, bien évidemment, se faire avec les Normands. Dans ce projet de grande Normandie, la question de la proximité me semble très importante. C’est aussi pour cela que j’ai tenu à aller à la rencontre des Bas-Normands pour échanger directement avec eux » a assuré Laurent Beauvais.

Un site internet mutualisé avec la Haute-Normandie www.normandie2016.fr est également ouvert dès ce soir pour permettre à tout un chacun de contribuer au débat.

Parallèlement, les services régionaux hauts et bas-normands travaillent d’ores et déjà ensemble à l’harmonisation comptable du budget afin de permettre l’adoption, début 2016, du premier budget normand.

Par ailleurs, Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie et Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Région Haute-Normandie, ont saisi dès la fin du mois de juin les deux CESER (Conseil économique, social et environnemental) de Normandie afin de travailler sur les coopérations existantes et sur les politiques communes qui pourraient faire l’objet d’un rapprochement à la fois efficient et rapide. Le résultat de ce travail est attendu pour la fin de l’année. Il fournira une base technique documentée pour nourrir les débats dès le début de l’année 2015.

« Il faut que nous examinions nos politiques régionales et que nous décidions ensemble comment les poursuivre lorsqu’elles sont déjà communes, comment les mettre en convergence quand elles sont engagées sur des modes différents, puis comment installer et

faire monter en puissance les politiques nouvelles » explique Laurent Beauvais.

Laurent Beauvais se montre optimiste quant à l’émergence d’un « projet fédérateur » pour la Normandie tout en soulignant la nécessité, compte tenu du calendrier, de poursuivre assidument le travail déjà engagé en vue de la fusion des deux Normandie.

« Je suis un Normand de la première heure. Cela fait des années qu’en tant que citoyen mais aussi, bien sûr, en tant qu’élu, je ressens cette scission comme une anomalie, un frein au développement de notre territoire. C’est donc pour moi une vraie satisfaction d’avoir l’opportunité, enfin, de mettre en œuvre cette grande Normandie. Je l’imagine encore plus dynamique, plus attractive économiquement comme culturellement et donc mieux armée pour défendre l’emploi, pour offrir aux jeunes des parcours de formation variés, pour développer nos transports publics … Mais je tiens également à ce que la qualité de vie, la solidarité et la proximité n’y perdent pas. C’est de tout cela dont j’ai envie de parler avec les Bas-Normands » a déclaré Laurent Beauvais.

(*) Deux projets de loi présentés en Conseil des ministres le 18 juin 2014 constituent les piliers de la nouvelle réforme territoriale. Le projet de loi sur la clarification des compétences des collectivités (NOTRe) est inscrit au débat parlementaire du début d’année 2015 (travail en commissions dès le mois de décembre, puis en séance en janvier au Sénat). Le projet de loi concernant la délimitation des Régions et le calendrier électoral a été adopté avec modifications en 2e lecture par le Sénat le 30 octobre 2014. Il a été ensuite déposé le 31 octobre 2014 à l’Assemblée Nationale et renvoyé àla commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République.

Pour plus d’infos :

http://www.assemblee-nationale.fr/14/dossiers/delimitation_regions_elections.asp

http://www.senat.fr/dossier-legislatif/pjl13-635.html#timeline-10

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image


Nov 03 2014

Réunion publique sur la fusion de la Normandie à Coutances

Tag: Politique locale,RégionGérard - votre Editeur @ 23:11

Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie, a le plaisir de vous inviter à une conférence de presse, qui précèdera la réunion publique, sur la fusion de la Normandie au 1er janvier 2016

Vendredi 7 novembre à 18h30

à la mairie de Coutances,

Entrée côté office de tourisme

Dans la foulée, la réunion publique, ouverte à tous, se tiendra sur place à 19h.

Douze réunions publiques sont organisées du 7 novembre au 17 décembre en Basse-Normandie. Elles seront consacrées à l’avenir de la Région, à la réforme territoriale et à la fusion de la Normandie. Echanger avec les Bas-Normand(e)s, les informer des avancées du projet pour la grande Normandie, connaître leurs attentes et leurs souhaits pour la Normandie réunifiée, ces réunions seront l’occasion d’une large concertation.

Un site internet mutualisé à l’échelle normande va être mis en ligne prochainement pour permettre à tout un chacun de contribuer au débat.

Pour mémoire, deux projets de loi constituent les piliers de la nouvelle réforme territoriale. Le premier est « relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral » (en discussion actuellement au Sénat), le second porte sur une « nouvelle organisation territoriale de la République » et sera débattu par le parlement à partir de décembre.


Nov 03 2014

Laurent Beauvais en déplacement au Canada avec François Hollande, pour promouvoir les atouts de la Normandie

Tag: RégionGérard - votre Editeur @ 22:53

image

Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie est actuellement en déplacement au Canada jusqu’au 4 novembre prochain à l’invitation de François Hollande. Le Président de la République y effectue une visite d’Etat à Banff, à Ottawa, à Québec et à Montréal accompagné du Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.

« L’invitation de François Hollande à participer à cette visite d’Etat au Canada vient conforter le travail accompli depuis 2008 entre la Basse-Normandie et les provinces du Québec et du Manitoba aussi bien dans le domaine économique que dans le domaine universitaire » a déclaré Laurent Beauvais, « travail qui sera poursuivi dans le cadre de la future Région Normandie. »

Le partenariat avec la province du Manitoba va être renforcé sur la silver économie et sur le programme intensif d’accompagnement et de financement des entreprises à fort potentiel « Fast Forward Normandie ». Le partenariat existant entre le Manitoba et la Basse-Normandie offrira ainsi une opportunité pour les entreprises normandes d’accéder au marché canadien. Parmi les projets de partenariat économique, on peut également citer les éco-matériaux, domaine dans lequel la Normandie dispose d’atouts importants.

Demain, Laurent Beauvais rencontrera Christine Saint-Pierre, Ministre des Relations Internationales et de la Francophonie pour établir un partenariat avec la province de Québec sur la politique maritime et la silver économie.

Parallèlement, une délégation normande se penchera sur le développement des énergies marines renouvelables : Jean-François Le Grand, Président du Conseil général de la Manche et Benoît Arrivé, Président de la Communauté Urbaine de Cherbourg sont aujourd’hui hui 3 novembre dans la baie de Fundy en Nouvelle Ecosse, pour une réunion de travail dans un centre de test sur les hydroliennes. Le 4 novembre, elle participera au salon international ICOE sur les énergies marines à Halifax en Nouvelle Ecosse et rencontrera des représentants du ministère de l’énergie du Canada.

Par ailleurs, Fabien Grobon, Directeur du GIP Normandie 2014, rencontrera les organisateurs des futurs Jeux Equestres Mondiaux à Bromont dans la province du Québec en 2018.

Enfin, dans le cadre de la visite présidentielle, Laurent Beauvais participera, le 3 novembre, à Ottawa, à la cérémonie de remise des insignes de chevalier de la Légion d’Honneur par le Président de la République française à six Vétérans canadiens du Débarquement et de la Bataille de Normandie.

« La remise de la Légion d’Honneur à des Vétérans du Débarquement et de la Bataille de Normandie sera un moment fort de ce déplacement en écho aux cérémonies du 6 juin dernier et aussi à toutes celles qui ont eu lieu sur le territoire et à l’accueil de la Normandie reconnaissante envers ces héros » a déclaré Laurent Beauvais.


Nov 03 2014

La Normandie, terre d’excellence industrielle au salon Midest

Tag: Economie locale,RégionGérard - votre Editeur @ 22:44

4 au 7 novembre – Paris Nord Villepinte

Du 4 au 7 novembre, la Normandie est à l’honneur du salon MIDEST, le premier salon de la sous-traitance industrielle, à Villepinte. Au total, 36 entreprises régionales sont présentes sur le pavillon « Sous-traitez en Normandie ». Les Régions Haute et Basse-Normandie présentent aussi un espace commun « Normandie, terre d’excellence industrielle » pour mettre en valeur les atouts industriels du territoire et favoriser le développement de la filière de la sous-traitance normande.

Selon Laurent Beauvais et Nicolas Mayer-Rossignol, Présidents des Régions Basse et Haute Normandie, « Avec plus de 37 000 emplois en région, la sous-traitance est une filière transversale essentielle à tous les domaines d’excellence industrielle de la Normandie (agroalimentaire, énergies, automobile, aéronautique, logistique, numérique…). En 2014, le salon MIDEST a décidé de mettre une Région à l’honneur et a choisi la Normandie. C’est d’abord une reconnaissance de la qualité et de la diversité de nos entreprises de sous-traitance. C’est aussi la démonstration que le tissu industriel des régions Basse et Haute Normandie forme déjà un ensemble cohérent et que les acteurs économiques régionaux travaillent ensemble. Dès 2012, les entreprises des deux Régions se sont retrouvées chaque année sur ce salon. A un an de la fusion des Régions, le salon MIDEST 2014 est l’occasion de mettre en valeur les atouts industriels de la grande Région Normandie. »

Une présence historique sur le salon

Dès la première édition du salon en 1974, la Région Basse-Normandie et la SOTRABAN, (Association des sous-traitants de Basse-Normandie) y présentent le savoir-faire bas-normand en matière de sous-traitance industrielle. Elles regroupent chaque année une trentaine d’entreprises exposantes. En 2012, le collectif s’ouvre à la Haute-Normandie et propose aux entreprises de ce territoire de le rejoindre.

Un pavillon normand à l’honneur pour cette édition 2014

En 2014, pour la première fois, les organisateurs du salon MIDEST ont souhaité mettre une Région à l’honneur. Ils ont choisi la Normandie, pour la diversité de ses compétences et pour son excellence industrielle. La sous-traitance normande occupe une place prépondérante dans le paysage industriel français, avec 10% des effectifs nationaux.

36 entreprises[1] seront présentes pour cette nouvelle édition, 24 Bas-Normandes et 12 Hauts-Normandes. Elles exposeront leurs savoir-faire sur un espace collectif de 450 m² organisé par la MIRIADE (l’Agence d’innovation et de développement économique de la Région Basse-Normandie) et la SOTRABAN.

Un espace collectif pour mettre en valeur les atouts industriels normands

Au cœur du pavillon normand, l’espace « Normandie à l’honneur » mettra en avant les 5 thématiques emblématiques du tissu industriel normand : les industries de l’énergie, de l’agroalimentaire, du transport des personnes, de la logistique et du numérique.

Cet espace est porté conjointement par les Régions Basse et Haute Normandie et animé par la MIRIADE, la SOTRABAN, ainsi que les pôles de compétitivité et les filières normands[2].

La Normandie à l’honneur : la reconnaissance d’un territoire industriel diversifié

Le pavillon normand du salon MIDEST présente toutes les compétences de la sous-traitance régionale : matériaux (métallurgie, plasturgie, matériaux composites…), chimie, textiles techniques, équipements, outillage, composants électriques et électroniques, numérique industriel, services d’ingénierie, maintenance industrielle, etc.

La sous-traitance est un maillon essentiel de l’industrie normande. Elle compte plus de 1000 entreprises – petites PME, entreprises de taille intermédiaire et grands groupes – et représente plus de 37000 emplois et 3,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Il s’agit d’une filière transversale, en ce sens qu’elle concerne l’ensemble des filières économiques normandes : énergie (nucléaire, éolien, éolien en mer, hydrolien), agroalimentaire (y compris produits de la mer), transport des personnes (automobile, aéronautique, nautisme), logistique, numérique. Autant de points forts de l’économie normande, qui constituent des facteurs indéniables d’expansion économique pour la Région.

Le salon MIDEST, n°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

  • 40 000 visiteurs attendus
  • Plus de 1700 exposants sur près de 50 000 m² d’exposition
  • 40% d’exposants étrangers de 38 pays
  • Des pavillons toujours plus importants : 17 régions françaises et 30 représentants de pays ou régions étrangères
  • 11 Villages Métiers de plus en plus représentatifs des savoir-faire français : Caoutchouc / Chaudronnerie – Tuyauterie / Electronique / Fixations européennes / Forges et Fonderies / Mise en forme des métaux / Plastiques – Composites / Technologies des surfaces / Textiles techniques / Usinage et machines spéciales

[1] Liste des entreprises présentes : ACGB (14) ; ACTIVETECH (14) ; ADIAMIX (61) ; ADIAMAS (61) ; BORELEC (14) ; DBN (14) ; FILTRES GUERIN (50) ; FESYS (50) ; GANTOIS (50) ; GERVOIS (50) ; GUY DEGRENNE (14) ; HAG’TECH (50) ; LEBRUN CNC 1 (14) ; LEGEARD (61) ; MANUPLAST (61) ; MASSELIN FABRICATION (14) ; MPO GROUPE (61) ; MULTIFORM (50) ; SAFREC (61) ; SCORTEL (50) ; SEPAC (14) ; SICAP ELECTRONIQUE (50) ; CMI (14) ; TITAN France (61) ; TSEIN (14) ; ACMA (76) ; AMF (76) ; ANFRAY (76) ; BOUCOURT (76) ; BOUE (76) ; DEREMAUX DME (76) ; DIEPPE MECA ENERGIES (76) ; FREMACH (76) ; MB PROTO (76) ; PG (76) ; PROSTEEL (27) ; SNME (76) ; TECHNI OUTILLAGES (76)

2 Liste des pôles et des filières présents : ARIA BN ; MOV’EO ; F2N ; ARIA HN ; NAE ; NWX ; NMA ; POLE TES ; ACTARIA ; AHNORIA ; VALORIAL ; ANEA ; IRQUA ; ENERGIES HN ; NUCLEOPOLIS ; ONEM ; FCLBN ; PNA ; LSN ; NOVALOG


[1] Liste des entreprises présentes : ACGB (14) ; ACTIVETECH (14) ; ADIAMIX (61) ; ADIAMAS (61) ; BORELEC (14) ; DBN (14) ; FILTRES GUERIN (50) ; FESYS (50) ; GANTOIS (50) ; GERVOIS (50) ; GUY DEGRENNE (14) ; HAG’TECH (50) ; LEBRUN CNC 1 (14) ; LEGEARD (61) ; MANUPLAST (61) ; MASSELIN FABRICATION (14) ; MPO GROUPE (61) ; MULTIFORM (50) ; SAFREC (61) ; SCORTEL (50) ; SEPAC (14) ; SICAP ELECTRONIQUE (50) ; CMI (14) ; TITAN France (61) ; TSEIN (14) ; ACMA (76) ; AMF (76) ; ANFRAY (76) ; BOUCOURT (76) ; BOUE (76) ; DEREMAUX DME (76) ; DIEPPE MECA ENERGIES (76) ; FREMACH (76) ; MB PROTO (76) ; PG (76) ; PROSTEEL (27) ; SNME (76) ; TECHNI OUTILLAGES (76)

[2] Liste des pôles et des filières présents : ARIA BN ; MOV’EO ; F2N ; ARIA HN ; NAE ; NWX ; NMA ; POLE TES ; ACTARIA ; AHNORIA ; VALORIAL ; ANEA ; IRQUA ; ENERGIES HN ; NUCLEOPOLIS ; ONEM ; FCLBN ; PNA ; LSN ; NOVALOG


Page suivante »