05 Nov 2014

Goum Project au Bistrot du Palais

Category: Vie caennaise,Vie culturelle et loisirsGérard - votre Editeur @ 23:07

image

Superbe soirée Soul en perspective!!!
Pour la 1ère fois au Bistrot, Goum Music Project.
Soul, Groove et rythmiques funky au programme, cool ça!!
Samy Hamond: Chant
Pierre Lamy: Guitare
Francis Gambini: clavier
Virgile Lechevalier: Bass
Paul Heroux: Batterie

vendredi 7 novembre

à 21:00


05 Nov 2014

Thanksgiving

Category: Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 22:59

image


05 Nov 2014

Tous en cuisine : J – 10 !

C’est dans dix jours maintenant que Caen Event présentera sa dernière production : le tout nouveau salon «Tous en cuisine, le festival de la gastronomie» au Parc des Expositions de Caen !

Une bonne occasion pour s’exercer à mijoter des bons petits plats avant les fêtes de Noël !

Au programme :

-         cours de cuisine pour petits et grands,

-         réalisations de recettes par des grands chefs,

-         concours culinaires accessibles aux amateurs,

-         dégustations de produits du terroir, traditionnels ou innovants.

A découvrir aussi, tous les produits nécessaires à vos préparations culinaires grâce à nos exposants :

-         les producteurs et artisans du terroir normand,

-         les producteurs et artisans des terroirs de France et d’ailleurs,

-         les vignerons,

-         les entreprises agroalimentaires avec leurs produits de tradition,

-         l’épicerie fine, les arts de la table.

Tous en cuisine c’est aussi un grand concours de cuisine sur Normandie TV dont les demi-finales et la finale auront lieu les samedi 15 & dimanche 16 novembre en présence notamment du chef étoilé Stéphane Carbone.


05 Nov 2014

Rentrée scolaire 2015 : la concertation sur les ajustements des rythmes scolaires lancée

Category: Politique locale,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 22:47

 

 Joël Bruneau, maire de Caen, et Amandine François, maire adjointe chargée de l’Education, de l’égalité des chances, de la famille et de la petite enfance, en présence de JeanCharles Huchet, Directeur académique des services de l’Education nationale (DASEN), ont réuni mercredi 5 novembre l’ensemble des acteurs* qui participeront aux réflexions sur les ajustements à apporter à la mise en œuvre de la réforme sur les rythmes scolaires. Ceux-ci seront effectifs à la rentrée scolaire 2015 – 2016.

 

Lors de la dernière rentrée, Joël Bruneau et son équipe ont fait le choix de ne pas imposer de nouveaux changements aux enfants, aux parents et aux intervenants dans les écoles, après ceux de l’an dernier provoqués par la réforme des rythmes scolaires. Le maire souhaite donner à tous le temps de la réflexion et de la concertation pour envisager les évolutions dans l’organisation de ces rythmes. Chaque école doit bénéficier de la solution la mieux adaptée pour elle.

 

A l’occasion de cette première réunion, le maire a exposé les objectifs de la concertation :

 

è Différenciation de l’offre éducative selon les écoles et besoins des enfants,

è Meilleur équilibre entre temps scolaires et périscolaires avec prise en compte effective des rythmes des enfants de maternelle (pause méridienne allongée pour tous les enfants des classes maternelles),

è Meilleure articulation et mise en cohérence des dispositifs Education nationale (Aide Pédagogique Complémentaire (APC), Enseignement des Langues et Cultures d’Origine (ELCO), etc.) et Temps d’Activités Périéducatives (TAP) Ville (dans le cadre des projets d’écoles),

è Possibilité de plages horaires plus importantes pour des activités diversifiées,  

è Obligation de maîtrise des coûts dans le contexte actuel.

 

La concertation se déroulera en cinq phases :

 

è 1ère phase de novembre à février : cadrage de la réflexion*, élaboration de nouveaux scénarii horaires, étude de faisabilité/impacts  réunions COPIL territoires*,

è 2e phase en mars : positionnement des conseils d’écoles quant aux nouvelles organisations envisagées et ajustements proposés par la Ville,

è 3e phase en mars et avril : validation des nouveaux horaires par le DASEN,

è 4e phase en avril : réunion plénière de restitution globale,

è 5e phase d’avril à septembre : organisation de l’offre pour la rentrée avec modification des plannings des agents et définition des projets d’animation.Mise à jour du PEdT (Projet d’éducation territorial).

 

*Consultez :

– la liste des partenaires qui composent les 11 comités de pilotage (COPIL) à venir + carte

– les dates des 1ères réunions COPIL territoires

 

 


05 Nov 2014

LYMPHOMES… ET SI ON EN PARLAIT ?

Category: Département,Santé,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 22:41

unnamed (34)

 

 

 

 

 

 

Le jeudi 6 novembre à 18h30, au CHU de Caen (amphithéâtre « Œuf » bâtiment Sud)

3 questions à Jacqueline Emonot, correspondante régionale de l’association France LYMPHOME ESPOIR.

1. Pourquoi parler des lymphomes ?

Pour trois raisons principales :

Le lymphome est un cancer du système lymphatique, méconnu du grand public, difficile à diagnostiquer car les signes qui peuvent alerter sont communs à d’autres pathologies.

C’est une maladie assez répandue.  Avec près de 14000 nouveaux cas par an en France, elle se situe au 5e rang des cancers en terme d’incidence, au 1er rang chez les jeunes.

Enfin, et c’est important, c’est un cancer qui se soigne. Les progrès réalisés ces dernières années aussi bien dans les traitements que dans la prise en charge sont spectaculaires.

2. D’où vient cette initiative ?

Elle résulte d’une démarche conjointe entre une hématologue du CHU de Caen, le Dr Margaret Macro, de l’Espace Social Cancer du CHU de Caen et de notre association France Lymphome Espoir. Nous percevons tous la nécessité pour les patients de s’informer et d’exprimer ce qu’ils ressentent. C’est d’ailleurs le thème de notre campagne 2014 dans le cadre de la Journée Mondiale du Lymphome.

Cette conférence débat est ouverte à tous. Plusieurs médecins hématologues exerçant au CHU de Caen et au Centre François Baclesse ont tout de suite accepté de donner de leur temps pour informer sur la maladie, et répondre aux questions des personnes qui seront présentes.

3. Dites-nous quelques mots sur votre association

France Lymphome Espoir est une association nationale de patients, créée en 2006, pour aider les patients et leurs proches à comprendre la maladie et les traitements. Un comité  scientifique, composé principalement d’hématologues français, valide toutes nos productions. Plus de 700 adhérents nous ont rejoints en 2014. Nous serons bien sûr présents jeudi au CHU de Caen.

Pour en savoir plus :

http://www.francelymphomeespoir.fr/

et sur l’Espace Social Cancer du CHU de Caen : http://www.chu-caen.fr/page.php?famille=2&idpage=137


05 Nov 2014

LA 1ERE NUIT DU COMMERCE CONNECTE* RECOMPENSE CAEN LA MER ET SON PASS INCITY

Category: Caen-agglo,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 22:28

Mercredi 15 octobre 2014, Caen la mer a reçu la médaille d’argent
du "Prix des zones de chalandise les plus connectées" pour le pass Incity
lors de la 1ère Nuit du Commerce Connecté.


Depuis plusieurs années, la Communauté d’agglomération Caen la mer prépare le développement
d’innovations numériques destinées à faciliter la vie quotidienne de ses entreprises et de ses habitants,
en donnant accès, en toute liberté et en toute mobilité, à de nouveaux services. En particulier, Caen la
mer se positionne comme territoire leader des services qui utilisent la technologie sans contact (ou "NFC
– Near Field Communication – Communication en champs proches"), inventée par Sony et Philips (dans
ses laboratoires caennais). L’ambition locale est de développer un bouquet de services, en cherchant
à toujours être à la pointe de l’innovation et à le faire savoir. C’est tout l’objet de l’application baptisée
"Pass Incity" lancée par Caen la mer et ses partenaires en juin 2013.
Cette démarche a été récompensée à l’occasion de la 1ère Nuit du Commerce Connecté le 15
octobre 2014 à Paris par la médaille d’argent du "Prix des zones de chalandise les plus connectées"
décerné par un jury prestigieux parmi lequel les personnalités suivantes : Jacques-Antoine Granjon
(Président de venteprivees.com), Regis Schultz (Président directeur général de Darty), Gimenia Diaz
(Directrice générale de Paypal), Romain Voog (Président d’Amazon France), Laurent Solly (Directeur
général de Facebook France).
image

Le pass "Incity" facilite l’accès au commerce et au tourisme connectés
Cette application mobile gratuite, déjà disponible sur de nombreux smartphones (Androïd et IPhone),
recense les commerces, les services et les lieux touristiques de l’agglomération caennaise. Au total,
20 octobre 2014
20133 600 « points d’intérêt », qu’il est possible de trouver en un clin d’œil grâce au service de
géolocalisation dont elle dispose. Les utilisateurs du Pass Incity peuvent profiter des « bons plans »
proposés par les commerces. Les enseignes définissent elles-mêmes les offres, ponctuelles ou
permanentes, dont elles veulent faire bénéficier leurs clients. Ces derniers peuvent en bénéficier à la
caisse, en passant leur téléphone devant le tag NFC ou en scannant le QR code.
Une centaine de commerces et sites touristiques participe aujourd’hui à cette opération. Ils devraient
être 250 dans les mois à venir. Pour la fin de l’année, le Pass Incity s’enrichira aussi de nouvelles
fonctionnalités, en particulier d’un système de fidélité numérique. Dans leurs boutiques préférées, les
utilisateurs pourront engranger des points directement sur leur téléphone. L’application a été conçue
pour booster le secteur touristique. Véritable guide de voyage, elle recense également les hôtels, les
restaurants, les lieux touristiques emblématiques de l’agglomération et bientôt un agenda des grands
événements. Disponible en six langues et utilisable en mode déconnecté, elle permet à tous, même
aux touristes venus de l’étranger, de profiter des bonnes adresses de Caen la mer.
L’application mobile est également consultable sur une borne tactile installée en plein centre-ville à
l’office de tourisme. Elle est accessible 24h/24 et permet le téléchargement du Pass Incity via le Wifi.
Parallèlement, la Ville de Caen a déployé un service Wifi gratuit à destination des habitants et des
visiteurs. Le Pass Incity vient encore d’évoluer et intègre désormais un agenda culturel et un lien vers les
réseaux sociaux.
* La 1ère Nuit du Commerce Connecté en quelques mots
La 1ère Nuit du Commerce Connecté est un évènement durant lequel un jury d’experts décerne huit
prix devant un parterre de 1 500 professionnels du secteur. Elle illustre la convergence du commerce
physique et du commerce digital et le rôle stratégique du mobile dans ce nouveau commerce
connecté.
Ont été récompensé le meilleur concept-campagne de communication, les marques et industriels les
plus connectés, les enseignes-commerçants les plus connectés et les solutions techniques les plus
efficaces. A cela, s’ajoutent le prix de la zone de chalandise la plus connectée, le prix du client
connecté, celui des Pure Players et réseaux sociaux et une récompense dédiée au projet connecté
ouvert au marché international
Cette nouvelle récompense vient compléter celles déjà obtenues dans ce domaine :
Caen la mer :
> 2011 : Labellisation "Territoire leader du Mobile sans contact" par le Ministère de l’Economie
numérique.
> 2012 : Caen la mer est sélectionnée aux termes de l’appel à projets "Ville numérique, Services
de transport intelligent / Appel à projet n°2 – Déploiement de services mobiles sans contact NFC"
par le Ministère de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie Numérique avec le projet "Caen
Smart Normandy".
> Avec les casual games "Geemik" : Trophée Français de l’e-Démocratie (2011), label Territoire
Innovant des Interconnectés (2011), Prix de la Communication numérique Cap’Com/Paroles
d’élus (2011).
> Avec le serious game "Geeking" : Prix de la Communication numérique Cap’Com/Paroles d’élus
(2012) et Top’Com de bronze (catégorie "sites dédiés" – 2013).
> 2013 : L’agglomération est sélectionnée dans le panel "Baromètre des villes numériques" de
Syntec Numérique (accès au baromètre sous ce lien), le syndicat professionnel de l’écosystème
numérique français (présentation complète sous ce lien).
> Prix Territoria d’argent (catégorie "usages des TIC") pour "le NFC, à vous d’inventer la vie qui va
avec"Ville de Caen
> Trophée Google "e-villes" (2011).
> Prix Territoria d’argent (catégorie "Optimisation des moyens" – 2012) pour le suivi numérique des
interventions de proximité.
Musée des Beaux-arts de Caen :
> "Museum Quest" (quizz numérique) finaliste du concours Best emerging NFC application (salon
WIMA 2012 à San Francisco).


05 Nov 2014

Travaux d’élagage des arbres situés avenue du 6-Juin, le 16 novembre

Category: Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 13:59

Afin de sécuriser les lignes électriques du tramway, la Ville de Caen est amenée à réaliser des travaux d’élagage sur une partie des arbres situés avenue du 6-juin. Ces travaux seront effectués le dimanche 16 novembre, de 7 h 30 à 16 h 00.

Par conséquent, le stationnement sera interdit durant cette journée sur le côté impair de l’avenue. De façon à minimiser la gêne occasionnée, tous les travaux au-dessus de la plateforme du tramway seront concentrés sur cette journée.

Simultanément à cette opération d’élagage, une entreprise procédera à la pose des guirlandes de Noël dans les arbres. Au total, six nacelles seront nécessaires (deux pour les travaux d’élagage et quatre pour la pose des guirlandes).


05 Nov 2014

Viacités : En 2019 un tram fer remplacera le TVR

Category: Caen-agglo,Politique locale,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 13:41

image

Dans les nouveaux  locaux de l’agglomération caennaise, mitoyens des  Rives de l’Orne,  ce mercredi matin, le président de l’agglomération Caen la mer,  Joël Bruneau et le  premier vice président, président de Viacités, Rodolphe Thomas, accompagnés des vices  présidents  de l’agglo, ayant planché depuis 6 mois sur ce dossier  essentiel ,” un des piliers de notre agglomération”  affirme Rodolphe Thomas, ont fait état des  décisions prises , par les élus quant à l’avenir des déplacements  de la population, la plus large possible  dans les transports en commun.

D’emblée, le président Bruneau a   situé les enjeux de ce dossier : “ Il nous faut restaurer nos fondamentaux  budgétaires  mais avec la volonté pour l’agglomération caennaise d’être à la hauteur de ce qu’elle doit être,  y compris dans la logique d’avenir d’une grande Normandie”.

A l’objectif 2019, le TVR sera remplacé par un tram fer  sur la ligne 1  actuelle avec quelques prolongements, notamment envers la presqu’île.

Celui-ci  qui permettra  de desservir  des équipements  majeurs  tels que la BMVR, le  nouveau palais de justice, l’ESAM, le Cargö,  la maison de la recherche et de l’innovation etc.…). Mais aussi une extension vers Fleury-sur-Orne en passant devant le collège  Marcel Pagnol  à la Grâce de Dieu,  pour arriver à un dépôt tramway construit  sur  Fleury. Avec possibilité d’extension vers le nouveau quartier   annoncé  à proximité des Hauts de l’Orne soit environ 10 000 habitants supplémentaires.

Notre ambition était de réfléchir et d’être présents avec un bon dossier  à fin octobre pour répondre  à l’appel à projets” transports collectifs et mobilité durable” du ministère en charge de  l’Ecologie, du développement durable et de l’Energie. On ne sait s’il y en aura d’autres à l’avenir, donc il fallait présenter un bon projet. Nous attendons une réponse pour mi décembre voire fin décembre au plus tard”.

Rodolphe Thomas a rappelé  “qu’en tant qu’ancien  vice président sous l’ancien mandat, il s’était inquiété  sur le financement du projet ambitieux  proposé par  MM. Philippe Duron et Eric Vève. Le projet d’alors avait été inscrit  à hauteur de 300 millions d’euros. Ce projet était insoutenable financièrement  surtout depuis que l’écotaxe a disparu. Avec l’autofinancement  que nous présentons aujourd’hui  l’emprunt nécessaire à notre projet  soit 130,4 millions d’euros est  possible . il ne l’aurait pas été  avec l’ancien projet. Ce serait impensable que l’Etat se désengage mais nous avons  réfléchit à des hypothèses plus pessimistes que celle présentée ce jour. 

Ce ne sont pas des économies, mais on continue, on remplace, on renforce  ce qui doit être le transport en commun de l’agglomération de demain. Pour continuer  le TVR, il aurait fallu  investir de 50 à 70 millions d’euros  à fonds perdus. Pour aller de toutes façons dans le mur. Avec le tram fer nous irons vers des frais de maintenance beaucoup moins importants . Pour l’achat des rames nous envisageons puisqu’Amiens  s’est désolidarisé, de nous associer avec Angers qui venant de construire une ligne 1 envisage une deuxième ligne et aura donc besoin de rames supplémentaires ainsi qu’avec Pointe à Pitre afin de faire diminuer les coûts d’achat”.

Joël Bruneau  revient sur  un prolongement du TVR  sur 5 ans ,  qui avait sa préférence  lors de la campagne des municipales. “En aucun cas on n’aurait pu aller jusqu’en 2032 date butoir prévue pour l’utilisation de TVR lors de son installation. Et  les investissements importants nécessaires pour aller jusqu’en 2020  l’auraient été  a fonds perdus. Les contrats que nous avions  vont être rompus. Nous avons des arguments à faire valoir car les expertises montrent que  le système  ne peut être prolongé  plus longtemps. L’annonce d’un tram sur fer devrait rassurer quelques entreprises  du BTP car ce chantier va relancer la machine économique  pour quelques années.

La ligne 1 reconfigurée n’est pas celle prévue par l’ancienne équipe. Mais quand on peut se payer une voiture à 23 000 euros on ne peur pas s’en payer obligatoirement une à 30 000 euros. C’est une image qui résume bien les finances. L’agglomération est surchargée d’emprunts  pour des projets autres  , en cours BMVR etc.. que nous commençons à rembourser.  Une ligne 2 ce serait 130 millions . Nous verrons ultérieurement. Mais dans ce premier temps il n’est pas prévu de ligne  en bus  BHNS. Et les études ont démontré que c’était le tram fer le plus fiable, car les bus doivent être changés tous les 18 ans et les voitures de tram tous les 28  ans. Pour la ligne Est-ouest, on continue les explorations pour voir comment on peut rendre le meilleur service aux habitants. Et on va surtout actuellement réfléchir  à comment améliorer les bus en centre ville de Caen”.

Enfin selon Rodolphe Thomas,” le prix du billet ne devrait pas augmenter. Par contre la lutte contre la fraude qui représente un manque à gagner d’environ 15 % va être intensifiée”.

2019 : mise en service de la ligne 1 tramway fer ET mise en service de la ligne tramway fer "Presqu’île"

2024 : objectif de mise en service de l’extension ligne Presqu’île, vers l’ouest de l’agglomération.

______________________________________________________________________________________________________________

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image


04 Nov 2014

Journée d’accueil des nouveaux arrivants de la Grâce-de-Dieu, le 15 novembre à partir de 16 h 00

Category: Politique locale,Social,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 23:40

Les nouveaux habitants de la Grâce-de-Dieu pourront profiter d’une journée d’informations et d’animations sur le thème « A la découverte de la Grâce de Dieu », le samedi 15 novembre. Accueil en musique dès 16 h 00 avec le groupe Mazel Combo, sur le parvis de l’église.

À 16 h 30, une structure d’orientation, créée par l’association Art itinérant en collaboration avec les habitants du quartier, sera inaugurée en présence de Joël Bruneau, maire de Caen. Une carte indiquant les services de la Rive droite sera également remise aux participants.

Organisé dans le cadre du programme de renouvellement urbain du quartier, ce temps d’échanges a pour objectif de mieux faire connaître le quartier et ses services. Un buffet convivial sera proposé, à 17 h 00, en même temps qu’une présentation des différents acteurs de la Grâce-de-Dieu.

unnamed (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

unnamed (6)


04 Nov 2014

Une marraine pour les pépinières d’entreprises technologiques et numériques de Caen la mer

Category: Agglomération de Caen,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 23:21

image

Céline Lazorthes s’engage aux côtés des entrepreneurs innovants le 7 novembre à Caen

Celine-Lazortes-HD


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Céline Lazorthes, fondatrice et dirigeante de Leetchi.com et Mangopay, devient la
marraine des pépinières d’entreprises Plug N’Work et Forum digital.

Elle sera présente à la journée portes-ouvertes de Plug N’Work, le 7 novembre 2014 de 9h à 12h. Plus d’une
trentaine de chefs d’entreprises seront rassemblés pour la rencontrer et assister à la table ronde
« Modèles économiques des marchés innovants : les nouvelles tendances ? ».
En 2013, SYNERGIA rencontre Céline Lazorthes au cours de la convention d’affaires Normandinnov.
à cette occasion, elle accepte de devenir marraine de Plug N’Work et du Forum digital, pépinières
d’entreprises de Caen la mer.
Fin octobre 2014, à quelques jours de sa venue à Caen, elle explique que « cet engagement va me
permettre de soutenir les entrepreneurs ainsi que les initiatives locales, de partager mon expérience
et d’encourager les étudiants à oser l’aventure de l’entrepreneuriat ».
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
Après l’obtention d’un diplôme des métiers de
l’Internet du pôle universitaire Léonard-de-Vinci
en 2007, complété en 2008 avec un master d’HEC,
Céline Lazorthes lance Leetchi.com (1ère cagnotte en
ligne) en 2009, puis Mangopay (solution de paiement
dédiée au Marketplaces) en 2013. La même année,
Leetchi a été élue meilleure start-up française par le
magazine de référence Wired.
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

En octobre 2014, elle annonce la sortie de Leetchi Cash qui se positionne sur le transfert
d’argent et reçoit le Prix Clémentine Veuve Clicquot qui récompense chaque année des
femmes d’exception pour leur esprit d’entreprise.

—————————————————————————————————————————————————————————

image

La manifestation « Portes – ouvertes de la pépinière d’entreprises Plug N’Work » s’inscrit
dans la dynamique Caen FrenchTech. www.caenfrenchtech.fr


« Page précédentePage suivante »