23 Sep 2008

Intimidation à Bayeux

Category: Petits potinsGérard - votre Editeur @ 12:54

Si l’ un des mis en cause n’ était le fils du maire de Bayeux, et si la victime n’ était membre d’ un groupe musical  régional en devenir, l’ info n’ aurait que peu d’ intérêt.

Dans la soirée  du 16 au 17 septembre dernier,  une altercation dont l’ origine n’ est pas encore vraiment déterminée à opposé  deux groupes de jeunes dans Bayeux. Toujours est-il qu’ une embrouille a démarré entre deux jeunes qui s’ est terminée par   une menace avec arme. A priori le fils du maire aurait menacé avec un pistolet de paint-ball vide, un musicien du groupe dirigé par Jordy, un chanteur prodige  qui a connu le succès avec son tube « Dur dur d’ être un bébé…. ». Pourquoi cette agression?….

Plainte a été déposée à la gendarmerie par la victime « qui aurait ressenti le souffle du gaz comprimé sur sa joue« … a confirmé le procureur de la république de Caen, M. François Nicot, qui ne souhaitait pas communiquer sur ce dossier, mais a préféré le faire, en confirmant cette menace, pour éviter toute dérive  journalistique


23 Jan 2008

Poutre…Paille….oubliés

Category: Petits potinsGérard - votre Editeur @ 18:55

Lu récemment dans l’hebdomadaire local « Liberté de Normandie », récemment racheté par un sous groupe de Ouest-France, appelé Publihebdos, un article écrit dans la rubrique « rue des Caen-can ».

L’auteur de ce papier d’humeur s’indignait de ce que deux anciens footballeurs de Malherbe, Lebourgeois et Dedebant ne fassent pas partie des invités habituels du Club, auquel ils ont rendu bien des services dans les années passées.
« Ces supporters supportent leur équipe fétiche de chez eux » s’indigne le journaliste.

Le journaliste ne doit pas savoir qu’il collabore à un journal dans lequel votre serviteur a servi sans jamais compter ses heures pendant plus de 37 ans. Qu’il a été invité dans un cadre légal à faire valoir ses droits à la retraite, contre un chèque confortable bien sûr mais que du jour où il a quitté son poste, il est redevenu un lecteur comme les autres.

Le journal n’a pas les moyens apparemment de lui servir un journal à domicile chaque semaine. Même politique pour les trois collaborateurs invités à faire jouer comme lui la clause de cession. Il n’y a pas manifestement pour le nouvel éditeur de petites économies…..

Alors avant de chercher la paille dans l’œil du voisin …..

Depuis, votre humble serviteur  a été sommé , par téléphone, de ne plus mettre les pieds sur son ancien lieu de travail. Formellement interdit de séjour. Quel culot d’avoir osé dire,  ce qu’il pensait de celui qui a pris les rênes, de cet hebdomadaire. Ce garçon était arrivé avec sa direction neuf mois plus tôt en annonçant clairement qu’il n’y avait aucune inquuiétude à se faire pour le personnel qui manifestait  ses doutes. Personne ne serait remercié.

Pourtant depuis, quatre journalistes sont partis , plus un administratif et très bientôt une administrative.  En tout ce sera 30 % des effectifs qui auront été invités, contre un chèque à aller voir ailleurs….

On est très loin des conceptions d’humanisme  développées régulièrement par François Régis Hutin, PDG du groupe Ouest-France.

Étiquettes : , , , , ,


14 Jan 2008

Municipales

Category: Petits potinsGérard - votre Editeur @ 22:17

– Alors que Daniel Charles Badache, célèbre avoçcat caennais spécialiste en droit international, jusqu’alors membre du parti socialiste a annoncé qu’il se ralierait à la liste de Brigitte Le Brethon, bien des élus de l’actuelle liste de Mme le maire se demandent encore quel est leur avenir.
Seront-ils pour ceux qui le désirent sur la prochaine liste, où seront-ils évincés pour laisser leur place à de nouveaux noms qui pourraient apporter de nouvelles voix?… Certains commencent à râler ferme, car ils aimeraient connaître leur avenir rapidement et pour ceux qui ne seront pas repris, pouvoir prendre leurs dispositions pour se réengager dans leur activité habituelle…..
– Il se dit que parmi les nouveaux arrivants sur la liste du maire sortant, figurerait le professeur Grollier, un des responsables du pôle de cardiologie du CHU.
– Philippe Duron, passait dernièrement à pied, devant la mairie de Caen ,son regard tourné vers l’édifice symbole dans lequel il espère bien s’installer prochainement.un passant lui a fait remarquer : cela semble vous faire envie…Et l’élu président du conseil régional de lui avouer que oui et qu’il venait de s’inscrire sur les listes électorales caennaises.
– Vendredi dernier, le préfet de région, Michel Bart organisait une réception de bons voeux dans les salons de la préfecture, réservée aux personnalités. C’est dans les superbes salons de l’hotel de la préfecture que se sont rencontrés Philippe Duron et Brigitte Le Brethon . Les deux prétendants au siège de premier magistrat de la ville se sont salué courtoisement, se sont serré la main et se sont souhaité -froidement- une bonne année.


« Page précédente