Sep 09 2015

Le Centre François Baclesse signe un plan de mobilité avec Caen la mer au bénéfice de 915 salariés.

Tag: Caen-agglo,Faits diversJulie @ 15:34

logo Caen La Mer             logo baclesse

 

 

 

Ce mercredi 9 septembre 2015, l’agglomération caennaise Caen la mer, représentée par son Président  Joël BRUNEAU, et le Centre François Baclesse, représenté par le Professeur Khaled MEFLAH, Directeur général, signent un plan de mobilité, en présence de Rodolphe THOMAS, 1er Vice-président de Caen la mer en charge des transports et des infrastructures.

 

Permettant de sortir du « tout voiture » et d’adopter une mobilité intelligente et multimodale, le plan mobilité vise à utiliser à bon escient l’ensemble des modes de déplacements, pour les trajets domicile/travail et professionnels (marche, vélo, covoiturage, transports collectifs). Il peut préconiser d’en éviter certains, notamment grâce aux nouvelles technologies (télétravail, visioconférences, etc.).

Caen la mer, Autorité organisatrice des transports publics et de la mobilité durable sur l’agglomération caennaise, propose un service gratuit de conseil en mobilité à toutes entreprises, administrations ou associations de l’agglomération souhaitant mettre en œuvre un plan de mobilité.

Le Plan de Mobilité du Centre François Baclesse est aujourd’hui la 86e signature d’un Plan de Mobilité.Depuis 2009, près de 15 000 salariés ont été concernés par une démarche Plan de Mobilité.

Dans sa politique de développement durable 2014-2018, le Centre François Baclesse a défini comme priorité «  la réduction de la production de carbone liée aux transports en encourageant les modes de transport respectueux de l’environnement ». Outre les frais de déplacement des salariés qui représentent une part importante de leur budget et les possibilités de stationnement sur le plateau hospitalier caennais qui sont restreintes, la signature d’un plan de mobilité s’inscrit donc dans cet objectif.

Le plan de mobilité signé ce 9 septembre prévoit :

Un référent Plan de mobilité : au sein de Le Centre François Baclesse, il sensibilisera et informera les employés à l’impact de la mobilité sur le pouvoir d’achat et aux différentes formes de mobilité. Il informera les salariés de l’existence du plan de mobilité et de son contenu pour encourager les modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle, en étant  capable de renseigner ou a minima d’orienter ses collègues vers les bons interlocuteurs (Caen la mer, TWISTO, Ecomobile) et en relayant les événements et nouveautés liés à la mobilité auprès des salariés (modification du réseau TWISTO / BUS VERTS , fonctionnement du plan interactif TWISTO, stand de conseil en mobilité, semaine de la mobilité, etc.). Le référent sera aussi en charge de diffuser les outils proposés par Caen la mer.

La promotion de l’utilisation des transports collectifs : pour attirer de nouveaux usagers vers les transports collectifs et fidéliser cette pratique, le Centre François Baclesse s’engage notamment à :

– faire la promotion auprès des salariés des tarifs réduits découlant du plan de mobilité et de la prime transport ;

– diffuser des plans et des fiches horaires et orienter ses salariés sur les procédures de mise en place des abonnements ou sur les services de mobilités :

  • Tram et Bus TWISTO : tarif réduit Plan de mobilité ;
  • Autocars BUS VERTS : abonnement 12 mois salariés ;
  • Vélos en libre-service V’EOL ;
  • TER SNCF ;
  • Abonnement Liber ‘ter ;
  • Abonnement Boos ‘ter ;

–  contacter TWISTO afin d’organiser des stands de conseil en mobilité par groupes de 3-4 personnes.

– mettre à disposition des titres de transports collectifs pour les déplacements professionnels sur l’agglomération caennaise et en région parisienne ;

– installer des écrans et des panneaux d’informations sur le réseau Twisto;

– informer les participants aux réunions qu’elle organise sur l’agglomération caennaise,  des lignes de bus permettant de s’y rendre;

– poursuivre les échanges avec Caen la mer pour préserver le passage des bus à proximité de son site (remis en place à l’entrée du Centre en 2014).

La promotion de l’utilisation du vélo : pour attirer de nouveaux usagers vers le vélo et fidéliser cette pratique, Le Centre François Baclesse s’engage notamment à :

– faire connaitre ses actions visant à sécuriser le stationnement des vélos et les possibilités d’utilisation de vestiaire et de douche dans ses locaux;

– étudier la possibilité d’acheter un vélo pour les déplacements professionnels;

– diffuser aux salariés et à ses visiteurs les outils permettant de choisir les itinéraires cyclables les plus appropriés;

– communiquer sur les aides à l’achat d’un vélo et sur les services proposés par la Maison du Vélo à Caen ;

La promotion d’un usage raisonné de la voiture : le Centre François Baclesse fera en ce sens la promotion du covoiturage.

Le développement d’une approche élargie : le Centre François Baclesse s’engage ainsi à participer aux actions menées dans le cadre d’un futur Plan de Mobilité de Zone.

Contacts presse :

Direction des transports – Anne-Cécile Jourdan – 02 31 25 45 80 – 06 79 66 10 05

courriel : ac.jourdan@agglo-caen.fr

Tous les dossiers sur le site : www.caenlamer.fr

 

Rejoignez la fan-page Facebook « Caen la mer  »

et suivez Caen la mer sur Twitter, LinkedIn, Viadéo, Instagram, Youtube et Google+

Le RSS est disponible sur le site de l’agglomération


Sep 09 2015

Le FULL – Festival Unplugged Live Louvigny 

Tag: Faits divers,Vie culturelle et loisirsJulie @ 15:26

logo_leFull

Le 26 septembre 2015, venez découvrir un festival 100% acoustique et familial sur les bords de l’Orne, à Louvigny.  

Pour sa première édition, le FULL a dévoilé une programmation de concerts qui saura ravir le public, mais pas seulement …. Ce festival convivial et familial propose également des animations gratuites, ouvertes à tous !

Des animations gratuites pour toute la famille

De 15h à 18h, les portes du festival s’ouvriront pour proposer des animations gratuites, ouvertes à tous ! Les familles pourront participer à de nombreux ateliers : jonglage, chorale, dessin participatif, flûte, piano, initiation à la danse, … Il y en aura pour tous les goûts et tous les âges.  Chacun pourra ainsi se détendre et s’amuser gratuitement dans un cadre magnifique, celui les bords de l’Orne à Louvigny, avant de laisser place aux concerts, à partir de 19h.

Un festival 100% acoustique : une première en Normandie

Pour cette première édition, l’équipe a concocté une programmation exceptionnelle, regroupant des artistes locaux comme Lewis Evans et the Slaughterhouse Brothers. Undobar, Forest Pooky et Peter Black seront également de la partie. La seule contrainte pour tous ces artistes est d’adapter leur répertoire à ce festival 100% acoustique, pour le plus grand plaisir du public.

Informations – Renseignements :

Samedi 26 septembre 2015, sur les bords de l’Orne (salle des fêtes de Louvigny)

A partir de 15h : animations gratuites ouvertes à tous. Dès 19h : début des concerts

Restauration sur place

Tarif : 9,80 € en prévente – 10€ sur place – gratuit pour les moins de 12 ans

Billetterie : City Live : 0 891 67 00 17

Contact : contact@lefull.fr  – www.facebook.com/full.louvignyywww.lefull.fr


Sep 09 2015

Une nouvelle destination pour Lerat Location… Cherbourg !

Tag: Faits divers,PUBlicitéJulie @ 15:20

Depuis début septembre, votre spécialiste de la location de voitures et d’utilitaires vous accueille dans sa nouvelle agence, à Cherbourg.

 Une entreprise en pleine croissance f880a8c184e6a9d3777d9dbeb469b7cd

Depuis 1954, la petite entreprise familiale fondée par Gilbert Lerat a bien évolué !    Initialement basée à Caen, la première agence a marqué le départ d’une aventure  formidable et passionnante. Jusqu’alors Lerat Location proposait à ses clients trois  agences situées à Caen, Rouen et Courchevel, mais la demande en constante croissance  et la volonté d’être au plus proche de ses clients pousse aujourd’hui Lerat Location à  s’implanter dans le Cotentin. 

Service de qualité et proximité…

Pour l’équipe Lerat Location, l’ouverture de cette nouvelle agence est une nouvelle opportunité de se rapprocher de ses clients. En étant au plus près de vous, nous sommes en mesure de vous proposer des services en cohérence et adaptés à vos besoins, et une réactivité à toute épreuve. L’ouverture d’une nouvelle agence à Cherbourg est à la fois symbolique et logique ! Entreprise à l’origine Caennaise, nous sommes fier de notre région et tenons à participer au dynamisme de celle-ci.

… et toujours une large gamme de services.

Cette nouvelle agence sera étroitement liée à celles de Caen et Rouen, afin de vous proposer des services toujours aussi variés et complémentaires. Que ce soit pour un déménagement, le nettoyage d’un véhicule, une location ponctuelle ou longue durée, … Les Cherbourgeois pourront disposer de services identiques aux Caennais,  Rouennais et Courchevelois.

 

Informations – Renseignements :

Agence de Cherbourg : 41 rue des chênes  50 110 Tourlaville – 02 33 20 51 74

Agence de Caen : 84 boulevard Yves Guillou 14 000 Caen – 02 31 75 22 15

Agence de Rouen : Rond point des Bruyères 76 300 Sotteville-lès-Rouen – 02 35 03 13 33

Agence de Courchevel : La Grand Carrey 73 120 St Bon Tarentaise – 04 79 08 64 47

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi 8h-12h / 14h-18h30 et le samedi 8h-12h/14h-18h

www.facebook.com/Leratlocation  – www.lerat-location.fr


Août 27 2015

Incendies volontaires à la Folie-Couvrechef

Plusieurs incendies volontaires ont été déclenchés dans la nuit de mardi à mercredi 26 août dans deux immeubles du patrimoine de Caen habitat à la Folie-Couvrechef à Caen.

Ces incendies ont été provoqués au 26 avenue Jean Monnet et au 1 rue René Duchez. Les pompiers sont rapidement intervenus. Bien heureusement, le feu n’a pas provoqué de blessés hormis une personne incommodée hospitalisée pour une surveillance médicale. Cet incident a néanmoins causé des dégâts importants au 1 rue René Duchez.

Les 27 logements ont dû être évacués au fur et à mesure. Dès ce matin, les équipes de Caen habitat, sur le terrain, assistaient les 52 locataires en ouvrant un appartement à proximité pour proposer un accueil café et déjeuner. Un suivi psychologique est disponible si les locataires en expriment le besoin. Le personnel de proximité est à l’écoute pour conseiller et informer les habitants sur les mesures à prendre en cas, notamment, de dégâts matériels causés suite à l’incendie.

Après l’intervention des pompiers et de la police, Caen habitat, a procédé, de manière immédiate, au nettoiement des parties communes de l’immeuble, contacté les opérateurs techniques pour rétablir l’eau, l’électricité, l’ascenseur et pris des mesures pour sécuriser l’immeuble telles que la fermeture des accès au sous-sol.

Caen habitat dépose plainte auprès des services de police dès aujourd’hui. 

Les locataires pourront réintégrer leur logement en fin d’après-midi. Caen habitat, en contact permanent avec les habitants, s’est assuré que chaque locataire puisse rentrer chez lui. A défaut, des dispositions seront prises.

Sylvie Morin-Mouchenotte, Présidente de Caen habitat et l’ensemble des équipes, très touchés par le choc subi par les habitants, seront vigilants quant à la suite donnée à ces actes condamnables.


Juin 02 2015

Vie du blog

Tag: Evenement,Faits divers,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 12:56

Bonjour,
Depuis le départ de votre éditeur, le blog est bien vide…
Je n’ai ni le temps, ni le talent, ni les relations qu’il avait pour relater l’information Caennaise.
Cette information qui lui tenait tant à cœur et à vous aussi vu le nombre important d’internautes qui continuent à visiter ce site.

A sa création, le but de ce blog était de diffuser de l’information gratuitement et librement.

Aujourd’hui, je  recherche donc des volontaires bénévoles qui souhaitent poursuivre la passion d’informer de papa…

Si vous le souhaitez, je vous donnerais un accès d’éditeur sur Caen Savez Vous afin de vous permettre de poster des articles à votre guise.

Pour me contacter, cliquez sur le lien « contactez votre éditeur » en haut à droite de cet écran.
Arnaud
Fils de Gérard Laurent,
Créateur de CAEN SAVEZ-VOUS


Nov 13 2014

Hommage à votre Editeur de son collègue de bureau pendant 20 ans, Emile S.Fouda

Papa - article Liberté


Nov 07 2014

KENT A LA RUEE VERS L’AURE 2014 A BAYEUX (concours de chansons françaises) !

Tag: Faits diversGérard - votre Editeur @ 23:06

unnamed (40)

Le Samedi 29 Novembre à Bayeux, tous les Chercheurs d’Aure viendront découvrir les 5 nouvelles pépites qui se produiront en live, en acoustique et en émotion à la Halle aux Grains. Pour son 7e rendez-vous, La Ruée vers l’Aure accueille Kent en scène accompagné d’un pianiste pour livrer les chansons intimes et fortes de son tout dernier disque. Kent, c’est plusieurs décennies de carrière sous le signe du rock et de la chanson, des mots importants et une présence incomparable.
Côté jury, les professionnels délibéreront sous la direction d’un magicien des mots : Jean Fauque, c’est "La Nuit je Mens", "Osez Joséphine", "Volutes", "Ma Petite Entreprise" avec Alain Bashung bien sûr, mais également des chansons pour Johnny Halliday, Marc Lavoine, Anguun, ou encore Jacques Dutronc …
De nombreux prix sont à gagner au premier rang desquels "La Pépite d’Aure", sans oublier le Prix de l’ODACC, le Prix de l’UNAC ou encore le Prix du Public/Musikoblokos. 
La sélection découverte 2014 vient des 4 coins de la France et même de Suisse : Manon Rainerie, Victoria Lud, Bastien Lucas, Le Ligand et Tomas Grand.

La Ruée vers l’Aure 
Samedi 29 Novembre 2014
Halle aux Grains de Bayeux à 20h

Tarif unique 11 €
Les places sont en vente à l’Office de Tourisme intercommunale de Bayeux / Pont Saint-Jean, 14400 Bayeux. tel. 02 31 51 28 28
Ou par mail
rvareserv@sfr.fr


Nov 06 2014

Prison ferme et voiture confisquée pour deux jeunes de la Guérinière

Tag: Actualités Judiciaires,Faits divers,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 16:05

Le 20 août dernier lors d’une patrouille dans le quartier de la Guérinière, la police s’intéresse à deux jeunes assis dans une Renault Mégane stationnée place de la Liberté. a leur arrivée, le passager referme vivement la boîte à Caen. Les policiers y découvriront un pistolet 7,65 dans un étui , la cartouche engagée. . A côté  se trouvent environ 60  grammes de résine de cannabis.

Des perquisitions sont opérées chez les deux garçons et chez le passager, environ 176 g de résine sont découverts dans la commode de la chambre de la maman. Les deux jeunes  guérinois ont été jugés hier dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate reportée pour besoin de préparer  la défense.

Le propriétaire de la Mégane achetée 15 jours plus tôt, cash en liquide, Steve Segers, 20 ans, en avait acheté une autre quelques semaines plus tôt encore . il ne travaille pas officiellement, mais déclare avoir un emploi au noir  de la part d’un employeur dont il refuse de donner les coordonnées . il travaillerait sur les toits  pour 1500 à 2200 euros par mois…..Ce qui explique ses  achats , selon lui.

L’autre prévenu, Jessy Merah, 19 ans, refuse d’accepter le terme de revendeur utilisé tant pendant l’enquête qu’à l’audience quand pourtant il reconnaît vendre  des petites doses pour dix ou 20 euros.Et affirme gagner un peu d’argent en faisant un peu de mécanique dans le quartier , au noir.Et ajoute  on n’est pas des criminels.  

Les deux prévenus dans le box, échangent beaucoup, tenant peu compte de ce qui se passe  à leur sujet.  Jessie passe son temps à osciller d’avant en arrière pendant que son collègue oscille de droite à gauche, se balançant sur ses deux jambes.

Le plus jeune fait un peu le fanfaron parce que sa famille est là. Et plus encore quand le procureur de la république Mme Denis évoque   le fait que ses parents ne semblent capables de la canaliser pour qu’il ne s’adonne pas  à l’usage de drogue. C’est à ce moment qu’il insulte vertement la chef du parquet, la couvre de propos plus qu’injurieux, pendant que sa mère, son père et une connaissance viennent à la barre exprimer  avec quelques injures et menaces à la clé,  leur désaccord avec la magistrate.

La présidente d’audience, Mme Eljmeiher, fera sortir ces trublions ainsi que le prévenu odieux avant de continuer les débats;

Finalement M. Merah est condamné à un an de prison plus 3 mois  révoqués sur une autre condamnation.

M. Segers est  quant à lui, condamné à  18 mois de prison. Les scellés sont confisqués ainsi que la voiture  de M. Segers.


Nov 06 2014

Les pérégrinations nocturnes de deux paumés les reconduisent en prison

Tag: Actualités Judiciaires,Faits divers,Société,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 15:25

Ils s’étaient connus en maison d’arrêt. Lundi ils se sont retrouvés, par hasard disent –ils, dans Caen. Et rapidement ,en manque de moyens, ils ont décidé de se faire quelques monnayeurs en divers endroits de la ville.

Celui qui agit,  se sera  semble-t-il, Jordy Lecerf, 21 ans,  un jeune délinquant originaire de Barneville Carteret  dans la Manche. Ce dernier  affiche un casier plus lourd que ses années de vie. 23 condamnations. En sept  années. Ce jeune,  a été, selon les éléments du dossier évoqué par le juges lors d’une comparution immédiate, hier mercredi,” le souffre douleurs de son père depuis qu’il est né”.

Son copain d’infortune, Emile Neveu, même âge, est un angevin, SDF , “qui fait la route…”. Lui aussi a subit des mauvais traitements  de la part de son père qu’il qualifie d’ordure  et d’alcoolique. il n’a aucune relation avec sa famille et  essaie de survivre  dans la rue, parfois de petits larcins qui lui ont valu  8 mentions sur son casier. .

Les deux compères se sont donc rendu dans un premier temps à la fac de droit et lettres pour essayer de dévaliser un monnayeur de distributeur de boissons. En faisant de gros dégâts à l’appareil et aux portes fracturées de  l’immeuble qu’ils ont visité. Sans  réussir à capter l’argent.

Un peu plus tard , leurs  pérégrinations les conduisent  au magasin “La Ronde des Pains”, route de Paris ,  sur Mondeville. A l’autre bout de la ville. Là,   Lecerf encore,  réussira à forcer un volet, puis à pénétrer dans les bureaux où il trouvera,  pour seul butin,  un clavier d’ordinateur,  un marteau, quelques babioles et une clé de voiture. La voiture stationnée dans la cour sera visitée.

Les deux délinquants regagneront “ à pattes,” les environs de la Gare de Caen, où Lecerf “planquera” le clavier dans un bosquet avant de repartir en chasse.

Jusqu’au Lavoclair situé  rue Saint Jean. Là, à l’aide du marteau vraisemblablement,  la porte d’entrée sera forcée puis les locaux visités sans résultat financier non plus . Seul du matériel  de surveillance sera endommagé.

C’est alors qu’ils venaient de quitter les lieux, que nos deux comparses, Neveu  tenant le marteau à la main, seront repérés par une patrouille de police, qui apercevant  l’outil dans la main de M. Neveu les interpellera .

Entendus, les deux malfaiteurs Pieds Nickelés, ne feront pas de vraies difficultés, pour reconnaître leur participation. Lecerf avouant les  tentatives de vol, Neveu ayant fait pendant ce temps, principalement le guet.

Car ils n’avaient pas laissé de traces papillaires dans la mesure où  au cours de l’après-midi précédant ces faits, Lecerf dit avoir été agressé par un clown qui l’aurait blessé à la jambe. Transporté à la clinique du Parc, il en aurait profité pour voler des gants en latex.

A l’audience, a été évoquée, en présence de la victime,  une autre affaire, remontant à l’année 2012. Lecerf a été identifié à partir de son ADN comme étant l’auteur d’un cambriolage  chez Copycaen dans le bas du Gaillon. Là encore les dégâts étaient bien plus importants que le fond de caisse emmené.

Hier le propriétaire de ce magasin était donc présent. car comme par hasard, son magasin a été revisité la même nuit que celle des faits reprochés aux deux voleurs. Mais niés par l’un et l’autre. Appelé à la barre cet homme s’est adressé à M.Neveu en lui proposant  dès qu’il serait dehors de venir le voir  afin d’envisager,  chez lui,   où dans son réseau de connaissance, un emploi.

Au nom de la société, Mme Catherine Denis, procureur de la république a demandé   contre M.Lecerf” qui n’est inséré que dans la délinquance et est rebelle aux soins psychiatriques qui semblent nécessaires à son encontre”, une peine de 2 ans plus révocation de sursis mise à l’épreuve. A l’encontre de M. Neveu “qui est sorti de prison le 3 octobre”, elle a souhaité  une peine de 18 mois fermes.

Pour la défense de ce dernier, Me Magali Barbeaux  a rappelé quece jeune a été placé dès l’âge de 5 ans, et qu’il n’a personne pour le soutenir. Sa soeur est aussi SDF. Dans ce dossier , il n’a fait que le guet. Comme la victime présente lui propose de l’aider laissez lui une chance en accordant un sursis mise à l’épreuve”.

Défenseur de M. Lecerf, Me Delavaquerie a relevé que le casier chargé de son client était composé à 98 %  de condamnations pour vols. il a commencé à voler pour se faire bien voir de son père  qui l’a toujours rejeté,  en lui ramenant de l’argent, avec l’espoir de récupérer un peu d’affection . Il a un CAP de boulangerie,  est sous curatelle et va binetôt être papa. Quant à ses problèmes de mémoire, ils sont réels suite notamment à une grave accident.

Après délibéré, le tribunal a condamné M. Lecerf à 18 mois de prison plus 16 mois correspondants à la révocation d’un sursis mise à l’épreuve . M. Neveu   est condamné à 1é mois dont 6 mois en sursis mise à l’épreuve. il a demandé  au patron de Copycaen son adresse, pour le contacter à sa sortie


Oct 27 2014

Hérouville Saint Clair : Voiture retournée sur la Grande Delle

Tag: Agglomération de Caen,Faits divers,SociétéGérard - votre Editeur @ 13:53

image

Au cours de la nuit du dimanche 26 octobre au lundi 27, vers 4h00 du matin, une voiture sans permis a été volontairement retournée sur le parking jouxtant le 303 Grande Delle à Hérouville Saint-Clair.

Le propriétaire de cette voiture, dépité et en colère rapporte que sa fille a été réveillée par un bruit sourd, vers 4h00…loin de s’imaginer de la cause. Une plainte a été portée.

Il est à noter qu’il y a quelques semaines déjà, au moins deux voitures avaient été visitées en pleine nuit sur ce même parking et avaient été soulagées  de tous leurs pots d’échappement !!!


Page suivante »