sept 01 2014

Xtrem VTT Normandie – Tous les bénévoles commencent à s’activer. Ce week-end c’était Nettoyage de chemin pour certains et balisage pour d’autres. Petite vidéo en immersion.

Tag: Sports,Vie culturelle et loisirsPack Informatique @ 22:45


sept 02 2014

Modifications de circulation aux abords de la Prairie, à l’occasion du marathon d’attelage

Tag: Evenement,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 22:01

Dans le cadre des Jeux équestres mondiaux, le marathon d’attelage se déroulera sur la Prairie le samedi 6 septembre. Certains axes situés à proximité de ce site seront donc fermés*, de 6 h 00 à 18 h 00 :

- le viaduc de la Cavée

- le boulevard des Baladas

- le cours Koenig (aux piétons et cyclistes)

- la passerelle de l’Orne (aux piétons et cyclistes)

- la voie verte de la Suisse normande

- les voies vertes de la Prairie

- la promenade Charles-Lamusse

À noter que le chemin des Coteaux sera accessible par la rue Branville, et autorisé en double sens.

Retrouvez toutes les informations pratiques liées à la circulation sur le site caen.fr, rubrique « se déplacer pendant les Jeux ».


sept 02 2014

Avons-nous réellement les moyens des ambitions d’Éric VEVE ?

Tag: Agglomération de Caen,Politique locale,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 21:37

Dans un communiqué adressé à la presse, Eric VEVE souhaite maintenir « le choix de l’ambition » concernant l’avenir des transports en commun de notre agglomération.

Concernant l’avenir de la première ligne de Tramway et la construction d’une éventuelle deuxième ligne est/ouest, il ne s’agit pas de maintenir le choix de l’ambition mais plutôt ici « d’avoir les moyens de ses ambitions ».

Pendant les mois précédant l’élection municipale, Éric VEVE a vendu un projet très intéressant aux habitants de l’agglomération : un nouveau tram et une deuxième ligne pour 300 millions d’euros. A l’époque, on annonçait un financement de l’Europe, de l’Etat, de la Région…

Après les élections, au regard des diminutions des recettes de l’écotaxe qui devaient financer en partie des projets comme notre futur Tram ou de l’abandon d’Amiens dans le groupement d’achats avec Caen et compte tenu de l’incertitude concernant l’engagement de la Région et du financement européen, il était donc indispensable d’analyser le projet de l’équipe précédente en tenant enfin compte de la réalité budgétaire de notre agglomération.

Quand Eric VEVE parle de spéculation lorsque l’on parle d’une baisse des recettes de l’écotaxe de 50 %, il s’agit pourtant d’une réalité.

Le transport n’apparaît pas comme une priorité gouvernementale, l’ancien secrétaire d’Etat aux transports, Frédéric CUVILLIER, a d’ailleurs décidé de ne pas repartir dans le nouveau gouvernement expliquant lui-même qu’il n’avait « pas les leviers pour faire bouger les choses… ».

Je tiens à rassurer l’ancien président de VIACITES, les nouveaux élus connaissent les problèmes qu’ont pu rencontrer les usagers du tram ces dernières années et mettent tout en œuvre depuis 6 mois pour rétablir un service de qualité. Il serait toutefois irresponsable de ne pas retravailler un projet plus adapté à notre budget.

Nous avons d’ailleurs demandé à Tramcités (Groupement de Normandie Aménagement et Egis Rail) de définir de nouveaux scenarii portant sur les aspects techniques, économiques et financiers. Il ne s’agit pas de refaire les études, mais de revoir la copie budgétaire.

Notre volonté est d’engager une réflexion sur le changement de la ligne 1 du tramway sur pneus à moyen terme en maintenant un service aux usagers dans des conditions optimales. Quant à la ligne 2, au regard des incertitudes budgétaires, il est prématuré pour le moment de faire des effets d’annonce, nous prendrons les premières décisions avant la fin de l’année 2014.

Rodolphe THOMAS


sept 02 2014

Laurent Beauvais inaugure le nouveau lycée des métiers de l’hôtellerie restauration en Basse-Normandie : le lycée Rabelais à Ifs (14)

Tag: Agglomération de Caen,Education,Politique locale,RégionGérard - votre Editeur @ 16:46

image

_______________________________________________________________________________________________________________

Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie et Christophe Prochasson, Recteur de l’Académie de Caen, Chancelier de l’Université de Caen Basse-Normandie, ontinauguré, ce jour, le lycée des métiers de l’hôtellerie-restauration François Rabelais à Ifs, près de Caen, en présence de Laurence Dumont, Députée du Calvados, de Michel Patard-Legendre, Maire d’Ifs et de Bruno Monmousseau, Proviseur du lycée Rabelais.

Ce matin, 600 élèves ont fait leur rentrée dans le tout nouveau lycée Rabelais d’Ifs. Ils vont apprendre à devenir cuisiniers, pâtissiers, boulangers, serveurs, sommeliers, barmen, gouvernantes, réceptionnistes, maîtres d’hôtel

Le nouveau lycée technologique et professionnel Rabelais regroupe en un seul site, les élèves du lycée hôtelier Rabelais d’Hérouville Saint-Clair, du Bac Pro Accueil du lycée Camille Claudel et de la section boulangerie-pâtisserie du lycée Pierre-Simon de Laplace.

Le lycée dispose d’un nouvel internat de 120 places, de 6 cuisines d’enseignement professionnel et de 3 laboratoires professionnels. Pour mettre les élèves en situation professionnelle, il dispose aussi d’un hôtel ouvert au public de 6 chambres dont une suite et d’un restaurant, tous deux ouverts au public.

Dans le cadre du 1 % artistique, la designer Matali Crasset a réalisé une œuvre nommée « L’Île Flottante », espace de convivialité pour le bien-être des futurs lycéens.

La Région Basse-Normandie a financé à 100 % les 45 millions d’euros de travaux de ce lycée de 11 250 m2, labellisé BBC (Bâtiment Basse Consommation) et HQE (Haute Qualité Environnementale). La dernière construction d’un lycée en Basse-Normandie, le lycée Maréchal Leclerc à Alençon, remonte à 1991. Le nouveau lycée a nécessité 26 mois de travaux. Le Cabinet Atelier des 2 Anges, associé au Cabinet ACAUM, a été sélectionné au terme d’un concours d’architectes par un jury associant les futurs utilisateurs du site et la Région.

« Il s’agit d’un véritable campus des métiers de la filière hôtellerie-restauration à l’heure où l’Etat et la Région font de la valorisation des voies professionnelles une priorité. Vitrine des formations professionnelles du secteur et du savoir-faire normand, le lycée Rabelais offrira des conditions d’études idéales aux élèves, favorisera leur insertion professionnelle et renforcera l’attractivité de la région … tout comme le Pôle des formations et de la recherche en santé qui réunit les futurs professionnels de santé : médecins, sages-femmes, infirmiers, aides soignants… et qui ouvre lui aussi ses portes lors de cette rentrée » a déclaré Laurent Beauvais.

« La construction d’un équipement flambant neuf est une bonne nouvelle pour l’académie et la région. Ce fleuron offre aux jeunes les meilleures conditions d’apprentissage. Une manière d’affirmer la formation professionnelle comme voie d’excellence. On le sait, la qualité de l’environnement est l’une des clés de la réussite scolaire » a déclaré Christophe Prochasson.

En cette rentrée 2014, 46 000 jeunes vont prendre ou reprendre le chemin des lycées bas-normands. Cette année, la Région aura ainsi consacré près de 140,30 millions d’euros au fonctionnement de 75 lycées dont elle est propriétaire, à leur équipement, à la masse salariale des 1 556 agents des lycées qu’elle emploie, à l’achat des manuels scolaires via la Cart’@too qu’elle finance et à la politique éducative et culturelle qu’elle a initiée en faveur des jeunes.

DSC_4274_presse

Cliché Conseil Régional

______________________________________________________________________________________________________

Les formations dispensées au lycée Rabelais

clip_image002

© E Biernacki – CRBN

Le nouveau lycée de l’hôtellerie-restauration Rabelais à Ifs, regroupe les formations aux métiers de l’hôtellerie, de la restauration, de la boulangerie et de la pâtisserie. Dès cette rentrée scolaire, 600 jeunes y sont inscrits et vont se former aux métiers de cuisiniers, serveurs, sommeliers, employés barmen, gouvernantes, pâtissiers, boulangers, réceptionnistes, maîtres d’hôtel…

La liste des formations dispensées au lycée Rabelais est variée et complète. Les élèves peuvent y préparer :

Par la voie professionnelle :

- Un BAC professionnel cuisine

- Un BAC professionnel commercialisation et services en restauration

- Un BAC professionnel « accueil relations clients usagers » (formation précédemment dispensée au lycée Camille Claudel de Caen)

- Un BAC professionnel boulanger-pâtissier

- Un CAP services hôteliers

- Un CAP pâtissier glacier chocolatier confiseur (formation précédemment dispensée au lycée Laplace de Caen)

- Une Mention complémentaire Cuisinier en desserts de restaurant

- Une Mention complémentaire pâtisserie boulangère

- Une Mention complémentaire Sommellerie

- Une Mention complémentaire Employé barman

Par la Voie technologique :

- Un BAC technologique Hôtellerie

Par Apprentissage :

- Un Brevet Professionnel (BP) gouvernante

Etudes supérieures :

- Une mise à niveau pour accéder au BTS hôtellerie – restauration pour des élèves issus d’autres formations

- Un BTS hôtellerie – restauration option : mercatique et gestion hôtelière

- Un BTS hôtellerie – restauration option : art culinaire, art de la table et du service


Les équipements pédagogiques et péri-scolaires


clip_image004

Le lycée professionnel comporte 29 salles de cours, six cuisines d’enseignement professionnel, un atelier de boulangerie et un atelier de pâtisserie, un internat, un hôtel (6 chambres dont une suite) et un restaurant d’application, tous deux ouverts au public.

Le laboratoire mixte boulangerie / pâtisserie

L’internat de 120 places offre une solution aux familles qui souhaitent que leurs enfants fassent des études dans l’agglomération caennaise. Un foyer est d’ailleurs réservé aux internes ainsi qu’une salle d’études, deux salles TV, une salle détente et une salle fitness.

Par ailleurs, l’ensemble des élèves dispose de :

- une salle de restauration scolaire avec sa cuisine et son self

- un foyer dans lequel on trouve une salle d’étude, une salle informatique en accès libre et une salle de jeux comportant un babyfoot et une table de ping-pong

- un CDI avec une salle de travail en groupe, une salle informatique en libre accès

- une infirmerie avec différents locaux (bureaux infirmière, médecin, salle de soins, deux chambres de repos, une salle de cours pour le secourisme)

- un gymnase avec différentes possibilités de terrains de sport collectif (basket, hand, volley, badminton) et un mur surface artificielle d’escalade

- une salle de conférence

- un espace « 1 % artistique » « l’Ile Flottante » conçu par la designer Matali Crasset : lieu d’échange et de rencontre


sept 02 2014

[Musée de Normandie] Actualités Septembre 2014

Tag: Vie caennaise,Vie culturelle et loisirsGérard - votre Editeur @ 15:41

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image


sept 02 2014

Un repas offert par la Ville aux seniors à la Foire internationale de Caen

Tag: Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 15:27

Du lundi 29 septembre au vendredi 3 octobre, la Ville de Caen invite les seniors caennais de 63 ans et plus à un déjeuner au Zénith dans le cadre de la Foire

internationale de Caen*.

Inscriptions

· Du mardi 9 au jeudi 18 septembre

Dans les pôles de vie des quartiers, de 9 h 00 à 18 h 00

· Les mardi 9 et mercredi 10 septembre

À la maison des associations, de 8 h 30 à 17 h 00 (7 bis, rue Neuve-Bourg-l’Abbé)

· Le mercredi 17 septembre

À l’hôtel de ville, de 8 h 00 à 17 h 00

Une pièce d’identité et un justificatif de domicile de moins de 3 mois seront demandés au moment de l’inscription.

Plus d’informations auprès du CCAS de la Ville de Caen au 02 31 52 04 83 ou par mail à l’adresse animationseniors@caen.fr.

* Dans la limite des places disponibles.


sept 02 2014

Laurent Beauvais, président de région

Tag: Politique localeGérard - votre Editeur @ 8:59
Je ne serai pas avec Emmanuel Macron chez Acome aujourd’hui

Emmanuel Macron a choisi de faire sa première visite en Basse-Normandie chez la bien connue Scop Acome , dans la Manche .Je m’en réjouis  .

Mais il a choisi le jour de la rentrée dans les lycées . J’inaugure ce jour le nouveau lycée Rabelais à Ifs ! N’ayant pas été associé à la préparation de cette visite je n’ai pu exliquer au nouveau ministre que la région était un partenaire de premier plan de cette belle entreprise normande , déja visitée en ma présence par Benoit Hamon mais aussi François Fillon .

Avec regret je ne serai donc pas présent .

Je prends connaissance de linéressante ‘interview donnée par le nouveau ministre dans Ouest France . " Etre de gauche et de bons sens ": c’est aussi un peu considérer les partenaires économiques que sont les régions.  

http://www.ouest-france.fr/emmanuel-macron-il-nest-pas-interdit-detre-de-gauche-et-de-bon-sens-2791811


sept 02 2014

Joël Bruneau, maire de Caen , a fait la rentrée scolaire à La Guérinière

Tag: Politique locale,Vie caennaiseGérard - votre Editeur @ 8:53

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

puis a pris le repas de midi avec les enfants  de la Haie Vigné

image


sept 02 2014

David Vann au brouillon le 18 septembre

Tag: Vie caennaise,Vie culturelle et loisirsGérard - votre Editeur @ 8:43

unnamed (4)

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image


sept 01 2014

Hérouville Saint Clair : Rentrée 2014-2015 : les nouveaux rythmes scolaires appliqués

Tag: Agglomération de Caen,EducationGérard - votre Editeur @ 23:01

image

_____________________________________________________________________________________________________________________________

La nouvelle organisation du temps scolaire hérouvillais a été définie en juin dernier, après plusieurs mois
de concertation entre des représentants des services départementaux de l’éducation nationale, des
enseignants, des associations, des parents élus et des agents des services de la Ville.

→ Les écoliers hérouvillais auront donc un nouveau temps scolaire le mercredi ma!n : de 9h à 12h
dans toutes les écoles sauf pour les écoles Freinet et Blaisot 8h45-11h45.
→ En parallèle, un temps périscolaire éducatif de 1 heure par jour dans les écoles, sur 4 jours, a été
retenu, soit 25% de plus que l’obligation légale.
Avec un budget annuel de 300 000 euros par an pour mettre en place cette réforme, la ville
d’Herouville Saint-Clair prouve une fois encore que l’éducation et la jeunesse font partie de ses
priorités. 34

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

________________________________________________________________________________________________________________________________________

Hérouville Saint-Clair et la Réussite Educative des enfants
Le Programme de Réussite Educative
La Ville avec ses partenaires a mis en place ce dispositif au sein d’un Groupement d’Intérêt Public (GIP)
Réussite Educative. Il permet d’accompagner les enfants, âgés de 2 à 16 ans, et leur famille lorsqu’ils
rencontrent des difficultés sur le plan scolaire, familial, culturel ou en matière de santé en veillant à la
confidentialité des informations communiquées par les familles. 

 
Le Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité (CLAS)
Les enfants, inscrits sur proposition des enseignants qui identifient les besoins, bénéficient d’aides aux
devoirs et leçons et d’apports méthodologiques avec un animateur pour 5 à 7 enfants.
L’inscription se fait sur proposition des enseignants avec l’accord des parents. Ce dispositif sera mis en
place dans les écoles à partir d’octobre.
Les investissements dans les écoles durant l’été 2014
Chaque année, les vacances d’été sont l’occasion pour les services techniques de la Ville de réaliser
d’importants travaux au sein des écoles primaires, élémentaires et maternelles d’Hérouville Saint-Clair.
Des travaux de menuiseries, peinture, sécurisation… ont été réalisés cet été pour un montant de plus de
110 000 euros.
La restauration scolaire hérouvillaise : accessible à tous
Hérouville Saint-Clair dispose d’une cuisine centrale, située sur le groupe scolaire Poppa de Valois, qui
confectionne l’ensemble des repas de toutes les écoles et des crèches, soit 1700 repas par jour.
- Un repas équilibré et de qualité à tous les élèves : des animations sont organisées dans les écoles
maternelles et élémentaires, dans le cadre du projet « Manger, Boire et Bouger » de la Consom’Boutique
du CCAS, afin de sensibiliser et d’informer les écoliers sur l’équilibre alimentaire.
Les menus, élaborés conformément aux préconisations nationales en matière d’alimentation, seront
examinés par une commission à laquelle pourront assister les parents d’élèves.
« Un fruit pour la récré » : au moins une fois par semaine un fruit est distribué aux enfants à la
récréation. La ville poursuit ainsi le dispositif national instauré en 2008, pour lequel elle faisait alors
partie des 3 villes pilotes dans le Calvados. A chaque récréation du matin, la ville distribue également du
lait.
- Les menus équilibrés « en ligne » : afin de favoriser des repas équilibrés et variés, la Consom’Boutique
du Centre Communal d’Action Sociale en partenariat avec le service Education de la Ville d’Hérouville
Saint-Clair, propose sur le site internet de la ville d’Hérouville Saint-Clair des idées de menus pour le soir,
menus adaptés par rapport aux repas proposés dans les restaurants scolaires.
Ainsi, les parents peuvent trouver des idées de repas à la semaine, téléchargeables chaque semaine sur
le site www.herouville.net , onglet éducation.
- La restauration scolaire gratuite, prestation proposée pour la 6e
année pour les familles hérouvillaises
les plus modestes, permettant de réduire la charge des familles aux revenus modestes. Les autres
familles bénéficient d’un tarif dégressif calculé en fonction de leurs revenus.
A titre d’information, le coût de réalisation d’1 repas pour la ville est de 8,70 €. 5
L’opération « Elémentaire le sport ! »
En reconduisant son opération « Elémentaire ! Le Sport » pour la sixième année, la ville offre une tenue
de sport à chaque enfant de CP soit près de 300 écoliers (haut et bas de jogging avec un t-shirt, le tout
aux couleurs de la ville), afin de développer la pratique sportive et cela le plus tôt possible. Cette action a
pour but d’offrir les conditions vestimentaires nécessaires aux enfants pour la pratique du sport. Cette
opération permet également d’alléger le coût financier pour les familles et lutter contre la pression des
marques.
La carte Vivacité et ses aides aux familles
La carte Vivacité est une action du Centre Communal d’Action Sociale et de la Ville afin d’accompagner
financièrement les familles hérouvillaises au travers de plusieurs dispositifs :
- aide à la rentrée scolaire : pour les familles n’ayant pas droit à l’aide de la CAF (qui concerne les
enfants de 6 à 18 ans) et en fonction des ressources, une aide de rentrée est attribuée : de 32,50 € pour
les enfants inscrits en maternelle, 64,75 € pour les primaires, 129,60 € pour les secondaires et les
apprentis et de 173,35 € pour les filières professionnelles (CAP, BEP…)
- restauration scolaire : tarifs réduits voire gratuité
- activités sportives et culturelles : prise en charge jusqu’à 90% des frais de l’activité dans la limite de
130 € par activité et de deux activités par enfant
- passeport Culture : en fonction du barème de la carte Vivacité, soit :
→ découverte : pour bénéficier des tarifs réduits pour 7 entrées (Café des Images, Théâtre, BBC,
Saison musicale, Musée de Normandie, Musée des beaux arts, FRAC…)
→ abonnement : pour bénéficier d’un abonnement à tarif réduit dans un de ces mêmes équipements.
Les deux passeports ne sont pas cumulables.
- carte famille nombreuse : prise en charge du coût d’adhésion de 19 €. La carte permet ensuite de
bénéficier de réductions auprès de la SNCF et de certains commerçants.
- Pôle Animation et Jeunesse, séjours vacances UNCMT : participation financière aux animations et
séjours

Les 10 groupes scolaires hérouvillais
Blaisot – maternelle et élémentaire – 104 Quartier de la Grande Delle
Le Bois – maternelle et élémentaire – 10.06 Quartier du Bois
Boisard – maternelle et élémentaire – 917 Quartier de la Grande Delle
Freinet – maternelle et élémentaire – 18 Quartier du Bois
Gringoire – maternelle et élémentaire – 501 Bd des Belles Portes
Poppa de Valois – maternelle et élémentaire – 912 Bd du Grand Parc
Quesnel/Montmorency – maternelle et élémentaire – 9 rue de Bouvines
Le Val – maternelle et élémentaire – 303 Bd du Val
La Varende – maternelle – 101 bd des Belles Portes
Lébisey – maternelle – Avenue de la 3ème DIB

Deux nouveaux directeurs d’école sont nommés :
- Mme DURAND, directrice de l’école Montmorency élémentaire, en remplacement de  Mme PUPPIER
- Mme MUZE TARDIF, directrice de l’école Poppa de Valois, en remplacement de M. PERES

A Hérouville Saint-Clair, l’année scolaire c’est ainsi :

- 1700 repas distribués chaque jour
- 33 agents en restauration scolaire et 7 à la cuisine centrale
- 20 intervenants pour la surveillance de la restauration scolaire
- 85 animateurs de l’UNCMT dans le cadre de la garderie et de l’animation du midi, et 138 animateurs
dans le cadre du temps périscolaire éducatif à la rentrée de septembre 2014
- 300 tenues de sport distribuées aux élèves de CP
- 37 animateurs pour l’accompagnement à la scolarité


sept 01 2014

Chantal jouanno et Alain Lambert à Caen samedi prochain

Tag: Politique localeGérard - votre Editeur @ 22:45

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rencontre avec Chantal Jouanno en présence d’Alain Lambert, président du Conseil général de l’Orne, ancien ministre
A 18H, le 6 septembre au café le royal, 3 place de la République – Caen


Page suivante »